analyticstracking

Favorites Bookmarks Welcome  livre-d-or-nouveau  Blog Lomagman Nous sommes le Dimanche 17 Dcembre 2017 et il est 22:08:25

 

 
 
 

4.-esclavage-des-noirs-et_meurtres_silencieux_Les-Symptomes-Psycho-Cerebraux-De-COLT_An-1500_2017_USA_TRUMP

0.-SOMMAIRE-Les-Symptomes-Psycho-Cerebraux-De-COLT-en-Tuerie_aux_USA

1.-Amerique_USA_TRUMP_Tueurs_en_serie-les-heritages-de-l.Europe-vers_le_nouveau-Continent

1.-Amerique_USA_TRUMP_Tueurs_en_serie-les-heritages-de-l.Europe-vers_le_nouveau-Continent

2.-les-heritages-des-premiers-hommes-femmes-et-de-toutes-civilisations_Europe-vers_le_nouveau-Continent-Amerique_A_TRUMP

3.-les-heritages-des-premiers-hommes-femmes-et-de-toutes-civilisations_Europe-vers_le_nouveau-Continent-Amerique_A_TRUMP

4.-les-heritages-des-premiers-hommes-femmes-et-de-toutes-civilisations_Europe-vers_le_nouveau-Continent-Amerique_A_TRUMP

5.-les-heritages-des-premiers-hommes-femmes-et-de-toutes-civilisations_Europe-vers_le_nouveau-Continent-Amerique_A_TRUMP


TERRORISME, IS BETWEEN THE SAME PEOPLE OF USA !! NOT FROM EI, OUR DAESH !! WE GONW TO HAVE A TOTAL WAR, with the alt-right-neo-nazis-supremacistes-extreme-droite_AND_TRUMP_White-House !! THE PROBLEM IS NOT NUCLEAR WAR WITH EVENYONE COUNTRY, BUT CONCERNE TRUMP AND IS GOUVERNEMENT...reunion-des-supremacistes-blancs-charlottesville-12.08.2017

Violences à Charlottesville, transformée en « vitrine historique » de la haine raciale aux USA. 12, et 13.08.2017 JamesAlexFields-20 ans-de-l.Ohio_fonce-tue-une-personne-inculpe-de-meurtreJamesAlexFields-20 ans-de-l.Ohio_fonce-tue-une-personne-inculpe-de-meurtre

6.- ELEMENTS-des-Syndromes-Psycho-Cerebraux-De-COLT_evolution_en-Tuerie_aux_USA-1500_2017-Trump

7.- police-des-usa-ne-tue-que-les-noirs-preuve-doctrine-supermasciste-raciste_Syndromes-Psycho-Cerebraux-De-COLT_du-chef-monarche-TRUMP

Page Annexe: Rohingyas-EXCLURE-UNE-aide-des_USA_tel-Irak-Afghanistan-Birmanie-KO-OTAN-ONU-UNICEF-HCDH-OMS_Allies-300-000-refugies-bangladesh_solidarite-musulmane

(Page en préparation. Merci, 10.09.2017) En tant que citoyen du monde, je préconise une mise à l'écarte des Etats Unis dans le problème récent qui terrifie les Rohingyas. Suite à la proposition de Donald Trump, et son Pantagon pour des "aides" ou une quelconque "intervention" De meme dorénement pour tout conflits à venir sur la terre! D'autant plus que certains hommes d'Etats Européen, s'imagine le sympatie et l'accord de Trump, pour les problèmes de changements climatiques. Ces chefs d'Etats se trompent, et ne comprennent pas les véritables Etas Unis, surtout ignorent TRUMP.Tout le monde est concerné, et doit manifester son opinion. On est plus dans les époques sombres de la guerre froide, et d'espionnages de simpoles citoyen. les temps sont révolut.

8.1-Renaissances-Retours-du-Racisme-contre-les-Noirs-au-USA-incite-par-l.Etat-de-TRUMP_Atteint_Symdromes-Psycho-Cerebraux-De-COLT_09.17

2.-Amerique_USA_TRUMP_Tueurs_en_serie-Arrivee-des-Colons_amour-des-Armes-homicide_Genocides-Des-INDIENS

>>1.-Les-Symptomes-Psycho-Cerebraux-De-COLT-1500_2017

>>2.-Les-Symptomes-Psycho-Cerebraux-De-COLT_comment-le-cerveau-refuse-de-changer-d-opinion-politique-de1500_a_TRUMP

>>3.-LE GENOCIDE DES INDIENS

>>4.-L'IMPORTATION DES ESCLAVES NOIRS

>>5.-Le_K.K.K_sans_AME_Diables-pour-tous-leurs-descendants_L.empire-Esprit-D.HITLER1_invisible-du-Ku-Klux-Klan_USA_TRUMP

A-rift-among-experts-over-analyzing-Trump.s-mental-health-not-have-that-need-a-capacity-to-governe-USA_An-CNN

TRUMP_debats-d.experts-sur-sa-sante-mentale-trouble-et-inquietante-pour-diriger-les-USA_Fr_CNN 19.08.2017

CHAUD, CHAUD, Dennis Rodman, ancienne star de NBA, s'est rendu à plusieurs reprises en Corée du Nord ces dernières années. Il y a rencontré Kim Jong-un, grand fan de basketball, avec qui il semble avoir noué une amitié sincère. L'Américain, vivement critiqué pour ses liens avec Pyongyang, a accepté de se confier sur cette relation particulière lors d'une interview surréaliste pour «Good Morning Britain»....(page en cour), Avec la courtoisie de 20minutes.ch, et merci à eux pour ce bol d'air, magnifique pour les gens de la terre, le respect des races, divergences ethniques, langues, religions, COOL  , VIDEO, et les discutions, photos, promenade à Pyongyang, avec les accompagnants de part et d'autre...08.09.17, Bientôt !!

TRUMP_les-specialistes-et-generaux-retraites-croyent-a-son-geni_envoit-des-messages-codes...a_COMMENTAIRES

( dossier en préparation, SVP, merci 18.07.2017)

Les symptômes Psycho-Cérébraux De COLT. Les suites des tueries barbares des colons Européens sur les génocides les plus cachés des Amérindiens, à nos jours, commises par les Américains. De nos jours, ce pays, depuis 6 siècle,

devenu le plus riche du Monde, et des FORTUNES INESTIMABLES, NE TIENT QU'A SES RICHES ET AUTRES CLASSES DE LA POPULATION HOSTILE A INSTAURER UNE ASSURANCE MALADIE,

A DES DESCENDANTS DES PETITS PEUPLES QUI TOUS ONT EU DES PARENTS QUI ONT LUTTE EN VERSANT LEUR SANG POUR CETTE PATRIE DE TRUMP, SUR FONDS DE XENOPHOBIE, ET DE LA SUPPREMACIE D'UNE CLASSE SUPERIEURE !

 

1.-Des esclaves noirs pour construire l'Amérique / 2.-Chronologie de l'esclavage aux États-Unis  / 3.-La Guerre d'Indépendance et les premières révoltes noires "ce qui, indéniablement comme vu dans le page: 1 et 2, 1.-Les-Symptomes-Psycho-Cerebraux-De-COLT,Document suivants Format PDF: La-Segregation-une-victoire-amere-de-la-Guerre-de-Secession_1861-1865_La-lutte-desNoirs-americains_lesEffets-a-TRUMP

les colons européens non cesse de vivre en état de guerre depuis leurs arrivées massives en terre Indienne! Ceci était en ce temps devenu nécessaire de se procurer des armes, et la vie ne tenait plus que vers cette priorité, malgré l'ACCEUIL  NON BELIQUEUX DES INDIENS, puis des SYMPTOME DUS A L'ESCLAVAGE ET TRAITE, GENOCIDE SUR LES NOIRS. On ne peut pas nier que l'utilisation d'armes à feux, et tout les stresse, et immageries en retour dans la mémoires des colons devait créer une zone d'implentation stoquant ces informations de violents actes durant pour finir 600 ans , de nos jours. Le phénomène est emplifié par le fait que les événnement qui entourés les femmes enceintes, transméttaient toutes ces émations et anxiétés, de plus, les foeutus devraient réagir aux bruits fréquants de coups de feux, des canons (guerres entre américains plus tard), cq qui fait que la base de cette zone cervicale était en position et ouverte à accumuler inlassablement ce changement de comportement pour toutes futures naissances d'enfants de ses colonies européennes". c'etait atteinte , symptôme ou syndrôme de Colt est incontestable dans les habitutes de querelles, et facilités très discutable qu'a les USA à entrer en guerre tout de suite, depuis 70 ans, ET LES MISES EN CAUSE DES DIFFERENTS TRAITES DE DEFENSE AVEC LES ALLIERS, DANS LESQUELLES ON TROUVE DES ARTICLES IGNORANTS LA LEGITIMITE DES ETATS SOUVERAINS, ET N'AI VRAIMENT PAS DANS DES VERITABLES OPTIQUES DE DIPLOMACIE, ET LE MANQUE D'INTELLIGEANCE EN CES TEMPS DE L'APRES GUERRE PERIODE DANS LAQUELLE, LES DIRIGEANTS DES PAYS MEMBRE DE L'OTANS OU AUTRES DEMANDES DE PROTECTIONS ONT ETAIENT EN LA FAVEUR DES ETATS UNIS, L'EUROPE, ETANT EN PEUR AVEC SES DIPLOMATES ET SES ARMEES, DE RETOMBER SUR UNE EVENTUELLE 3èm GUERRE CONTRE LE REICH ALLEMAND OU PAR EXEMPLE LA RUSSIE, ET A TORT !!! , D'INTRODUIRE FAUSSEMENT LES "SANCTIONS", "BLOCUS COMMERCIAUX", etc...SUR LES PAYS CENSES ETRE ENNEMIS".

1.-Des esclaves noirs pour construire l'Amérique

A.V.L.Les Afro-américains présents aux Etats-Unis descendent en majorité des Africains emmenés comme esclaves vers les colonies du Nouveau Monde, entre 1501 et 1808. Si les colons européens purent construire leur société, c'est donc en grande partie grâce au travail forcé des ces esclaves noirs. On estime à 15 millions le nombre d'Africains déplacés entre 1500 et 1870 [1]. Il faut ajouter à ce chiffre les millions d'entre eux qui moururent (de maladie, de manque d'air, de malnutrition ou de mauvais traitement) pendant la traversée extrêmement dangereuse de l'Atlantique ou qui préférèrent se suicider, plutôt que de subir l'emprisonnement ou le travail forcé.

  Un commerce lucratif 
  L'histoire tragique de l'esclavage des Afro-américains
  La révolution industrielle et la main-d'œuvre noire

Un commerce lucratif

A cette époque, la vente d'esclaves africains dans les colonies constitue un véritable commerce organisé. Les Espagnols et les Portugais sont les premiers à contrôler cette traite d'esclaves. Vers la fin des années 1500, les Hollandais y prennent part et dominent le marché pendant de nombreuses années. Les Français et les Anglais interviennent dès le 18ème siècle et prennent finalement le contrôle de ce trafic. Des esclaves africains sont donc envoyés vers le Brésil (alors colonie portugaise), Haïti ou les Etats-Unis dès 1600… Dès 1750, les Africains comptent pour un quart de la population présente dans les colonies américaines. Le nombre d'esclaves acheminés vers les Etats-Unis est alors tellement important que de nombreux Africains commencent à parler de cannibalisme pour expliquer l'appétit des Européens pour les esclaves noirs. Equiano, originaire d'Afrique de l'Ouest et envoyé comme esclave aux Etats-Unis, décrit son expérience dans ses mémoires publiées en 1789. « Après avoir trouvé un Africain avec qui communiquer, il commença à comprendre sa situation. Il allait être emmené très loin vers le pays des hommes blancs dans l'un de ces grands bateaux. Il fut soulagé une fois qu'il fut convaincu que ces hommes étranges n'allaient pas le manger, une peur habituelle parmi ceux qui n'avaient jamais vu d'Européens auparavant » [2]. Le but est, au départ, d'utiliser cette nouvelle main-d'œuvre (les Indiens refusant de travailler pour les Blancs) pour travailler essentiellement dans les plantations de cannes à sucre et de tabac du Sud des Etats-Unis. Les Africains, forts de leur expérience, apportent également au Nouveau Monde leur savoir-faire agricole et supportent le climat chaud.

L'histoire tragique de l'esclavage des Afro-américains

Très tôt, l'histoire du peuple noir est donc marquée par la souffrance et la tragédie : de nombreuses familles sont séparées, les esclaves sont traités comme de la marchandise, … L'une des constantes de ce trafic est de priver les esclaves de tous leurs droits : pas de voyage sans permission du maître, pas de droit de vote, pas le droit d'apprendre à lire ou à écrire, … Raisons pour lesquelles ceux-ci tentent, dès leur arrivée sur le sol américain, de recréer cette notion de cellule familiale. Malgré leurs origines diverses (Bénin, Congo,…), ils comprennent rapidement qu'ils forment en réalité un même peuple opprimé par la suprématie blanche. Certains d'entre eux décident de combattre leur situation par des actions telles que la destruction d'outils agricoles, le travail au ralenti… Il n'est malheureusement pas toujours facile de se rebeller. De nombreux esclaves préfèrent protéger leur famille que résister, de peur des représailles de leur maître. Des milliers d'esclaves parviennent pourtant à s'enfuir. Ils se cachent, comme ils le peuvent, à la frontière des états dominés par les Blancs ou dans les bois. 50000 d'entre eux réussissent à rejoindre les états libres du Nord ou encore le Canada. [3]

La révolution industrielle et la main-d'œuvre noire

A partir de la révolution industrielle, vers 1790, le coton devient l'un des produits les plus importants au niveau mondial. Le besoin de main-d'œuvre se fait à nouveau ressentir dans le Sud des Etats-Unis. Alors qu'on ne dénombre que 75000 esclaves en Alabama et dans le Mississippi en 1820, ce chiffre monte à 500.000 dès 1840 [4]. Avec une production de 550 millions de livres de coton par an dans le Sud des Etats-Unis, les Américains blancs doivent alors leur bien-être économique à cette main-d'œuvre noire. Tous les secteurs de la société américaine profitent de ces richesses. Pour la plupart de ces Américains blancs, il est tout à fait normal et légal de profiter du travail de ces millions d'esclaves noirs. Certains Blancs sont même prêts à se battre pour conserver cet état de fait.

[1] 2004, Freedom, Une histoire photographique de la lutte des Noirs américains, Paris, Phaidon, p. 12

[2] Horton, James Oliver, 2001, Hard road to freedom : the story of African America, New Brunswick, N.J., Rutgers University Press, p. 16

[3] 2004, Freedom, Une histoire photographique de la lutte des Noirs américains, Paris, Phaidon, p. 13

[4] Idem

 

 

Publié le 02 septembre 2011 à 13h36 | Mis à jour le 02 septembre 2011 à 13h36

Chronologie de l'esclavage aux États-Unis

1619 (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

PHOTO: IVANOH DEMERS, LA PRESSE /MARIE-CHRISTINE BLAIS La Presse

1619

Arrivée du premier esclave aux États-Unis.

1640-1680

Augmentation phénoménale de la traite des esclaves, tous des Africains kidnappés.

1780

L'État du Massachusetts adopte une première loi anti-esclavage.

1807

La Grande-Bretagne abolit la traite des esclaves.

1819

Les États-Unis considèrent désormais la traite (la vente) des esclaves et le kidnapping d'Africains comme un acte de piraterie (donc passible de mort), mais n'abolissent pas l'esclavage.

1820

L'esclavage est officiellement aboli dans les États du Nord. Mais dans les faits, le Nord finance largement le Sud et ses activités d'esclavage.

1834

Adoption de la «Black Law» au Connecticut: elle interdit l'enseignement aux Noirs, mais surtout, elle stipule qu'un esclave qui a réussi à fuir le Sud pour venir vivre dans le Nord des États-Unis doit être remis à ses maîtres s'il est capturé. Toute personne qui accueille un esclave enfui est passible de prison.

1839

En janvier, le fermier Joseph Cinque, de la tribu Mende, est kidnappé au Sierra Leone, de même que plusieurs dizaines de membres de sa tribu, et ils sont vendus comme esclaves. En juin, après un voyage pénible, ils arrivent à La Havane (Cuba) et sont revendus à deux planteurs espagnols: au nombre des 53 esclaves se trouvent quatre enfants, dont trois petites filles. Un bateau, La Amistad, les amène vers Puerto Principe, à Cuba. Une fois en mer, les esclaves se révoltent et tuent la plupart des membres de l'équipage. Ils exigent d'être ramenés au Sierra Leone: le capitaine accepte, mais pendant deux mois, la nuit, il dirige son bateau vers les États-Unis. En août, La Amistad est arraisonnée près de New London. Les 43 «esclaves» survivants sont réclamés par leurs propriétaires espagnols. Un épicier de New Haven, venu visiter le bateau en compagnie d'un journaliste, réalise pourtant qu'il ne s'agit pas d'esclaves, mais de personnes kidnappées, s'exprimant dans une langue africaine: c'est bel et bien un cas de traite d'esclaves, interdite aux États-Unis. En septembre, les 43 «passagers» sont envoyés à New Haven pour être jugés d'abord pour le meurtre de l'équipage, ensuite sur leur statut: esclaves ou kidnappés en état de légitime défense? Un deuxième procès aura lieu plus tard à Hartford.

1841

La Cour suprême américaine est saisie de l'affaire. En mars, défendus en cour par l'ex-président des États-Unis John Quincy Adams, les Africains sont enfin acquittés et libérés. Les 36 survivants iront vivre à Farmington, le temps d'amasser des fonds pour défrayer le coût de leur voyage au Sierra Leone.

1842

En janvier, retour au Sierra Leone de Joseph Cinque et de 34 membres de la tribu (une des jeunes filles demeure aux États-Unis), accompagnés de missionnaires américains noirs et blancs.

1850 à 1860

Bataille juridique entre les États, ceux du Sud et du Nord, pour abolir ou rétablir l'esclavage.

1860

La Caroline-du-Sud décide de faire sécession et de quitter les États-Unis à l'élection d'Abraham Lincoln; le mouvement sera suivi par 10 autres États.

1861

Les 11 états se réunissent sous le nom des États confédérés de l'Amérique, dont la constitution interdit la traite des esclaves à l'international, mais permet l'esclavage. La guerre de Sécession débute en avril.

1865

Fin de la guerre civile américaine, remportée par le Nord. L'esclavage est aboli aux États-Unis.

La Guerre d'IndépendanceLa Guerre d'Indépendance et les premières révoltes noires

A.V.L / La guerre d'Indépendance américaine aurait pu apporter aux Noirs américains les libertés qu'ils espéraient depuis des décennies. Pourtant, alors que les colons prétendent se battre pour la démocratie, ils ne tiennent aucunement compte de la situation des esclaves noirs. La Constitution américaine, créée par des Blancs, ne leur offre pas plus de garanties. Même si le Nord est épargné par l'esclavage, ce trafic connaît son apogée dans le Sud des Etats-Unis, au début du 19e siècle. Les premières grandes révoltes d'esclaves éclatent et l'activisme se développe peu à peu.

   La Guerre d'Indépendance 
   La constitution du peuple blanc 
   Le Sud esclavagiste et les premières révoltes noires 
   Des noirs semi libres

La Guerre d'Indépendance

A partir de l'Indépendance (aux environs de 1776), la situation des Noirs s'améliore très légèrement. Lors de la Révolution américaine, alors que Georges Washington interdit le recrutement des esclaves dans l'armée, un gouverneur britannique de Virginie, lord Dunmore, décide, dès 1775 d'accorder la liberté à tout esclave ou domestique qui accepterait de se battre pour la couronne britannique, contre la rébellion coloniale. Georges Washington se rend alors compte de son erreur et, accompagné du Congrès, appelle les Noirs à se battre à ses côtés, pour la liberté. 5.000 d'entre eux acceptent cette proposition [1], pour préserver une liberté dont ils ne jouissent pourtant toujours pas. Mais la grande majorité des esclaves, souvent en fuite, préfère la couronne britannique. Et malheureusement, alors que les colons blancs revendiquent la démocratie et les libertés civiques, la question de l'esclavage ne semble pas les intéresser plus que ça.

 

La constitution du peuple blanc

Sur les cinquante-cinq riches délégués blancs participant à la convention constitutionnelle de 1787, vingt-cinq possèdent des esclaves ; tout comme Georges Washington, chef des délibérations. La nouvelle Constitution des Etats-Unis d'Amérique apporte donc peu de changements positifs pour la population noire, puisque le but des concepteurs de ce texte est avant tout de protéger les intérêts de leur classe. Et même si cette Constitution a, au départ, pour idée de créer une démocratie représentative où chaque citoyen américain pourrait enfin vivre librement, ici encore la notion même de citoyen est extrêmement restreinte. Ne sont en effet pas admis dans cette catégorie : les Noirs américains, les Indiens d'Amérique, les domestiques, les femmes ou encore les Blancs de catégorie sociale inférieure, … En ce qui concerne l'esclavage, la Constitution stipule uniquement qu'elle interdira la traite d'esclaves dans un délai de vingt ans. Si l'esclavage disparaît finalement entre 1787 et 1801 dans les Etats du Nord (au-dessus du Maryland) c'est essentiellement parce que l'importation d'esclaves est alors interdite dans les nouveaux territoires et que les plantations y sont quasiment inexistantes.

Le Sud esclavagiste et les premières révoltes noires

Le Sud des Etats-Unis préfère au contraire conserver ce commerce lucratif, d'autant que les besoins en coton de l'Europe industrielle stimulent le marché et que les plantations s'étendent vers l'Ouest (Alabam, Arkensas, Texas, …). Le besoin de main-d'œuvre se fait alors à nouveau sentir et connaît une augmentation sans précédent (quatre millions d'esclaves en 1860) [2]. L'idéologie esclavagiste se durcit par la même occasion. Des états comme la Virginie ou les Carolines se lancent d'ailleurs dans « l'élevage d'esclaves » pour ne pas devoir en importer d'Afrique. C'est dans ce climat que les premières grandes révoltes noires de ce début de 19e siècle voient le jour : - celle de Gabriel Prosser en 1800, à laquelle plus de mille esclaves participent, - celle de Nat Turner en 1831, en Virginie du Sud, durant laquelle environ 60 Blancs sont tués. Suite à cette dernière révolte, les Blancs décident de se venger et tuent une centaine d'esclaves, innocents pour la plupart. Leurs têtes sont exposées sur la voie publique comme avertissement.

Des noirs semi libres

Au début des années 1800, de nombreux Noirs vivent dans les territoires situés au Nord du Maryland. Même s'ils sont libres à proprement parler, ils sont dépourvus de leurs droits fondamentaux de citoyens américains. Ils vivent souvent en marge de la société et n'ont aucun contact avec la société blanche. Dès 1830, certains états du Nord et du Sud interdisent l'entrée des esclaves affranchis sur leurs territoires. L'activisme noir débute à cette période. De nombreuses communautés de Noirs libres se développent petit à petit. Différents réseaux apparaissent pour venir en aide à la communauté : des écoles, des foyers, des entreprises. L'Eglise joue également un rôle prédominant. Différents journaux sont lancés, comme le North Star de Frederik Douglas ou encore le Freedom's Journal. Pourtant, en 1861, sur les quatre millions de Noirs qui peuplent le Sud des Etats-Unis, seuls 250.000 détiennent le statut d'affranchis [4].

...Mêlant autoportraits et mise en scène, l’artiste sénégalais revisite, sans lamentation, des épisodes marquants de la protestation noire. Ce travail sera exposé au....
GRAND FORMAT. "L'histoire du peuple noir", réinventée par un photographe

grand-format-l-histoire-du-peuple-noir-reinventee-par-un-photographe-lobs-27.05.17 ...Respect des civilisations. Avec la courtoisie: Nouvelobs France

 

 

[1] 2004, Freedom, Une histoire photographique de la lutte des Noirs américains, Paris, Phaidon, p. 13

[2 ]http://fr.encarta.msn.com/encyclopedia_761561183/Noirs_am%C3%A9ricains.html#s59

[3] Combesque, Marie Agnès, 2004, Martin Luther King Jr. : un homme et son rêve, Paris, Le Félin, Kiron, p. 40

Un bref appercu, mais vous avez des nombreux sites sur le sujet ;-))
Un bref appercu, mais vous avez des nombreux sites sur le sujet ;-)) 

0.-SOMMAIRE-Les-Symptomes-Psycho-Cerebraux-De-COLT-en-Tuerie_aux_USA

1.-Amerique_USA_TRUMP_Tueurs_en_serie-les-heritages-de-l.Europe-vers_le_nouveau-Continent

1.-Amerique_USA_TRUMP_Tueurs_en_serie-les-heritages-de-l.Europe-vers_le_nouveau-Continent

2.-les-heritages-des-premiers-hommes-femmes-et-de-toutes-civilisations_Europe-vers_le_nouveau-Continent-Amerique_A_TRUMP

3.-les-heritages-des-premiers-hommes-femmes-et-de-toutes-civilisations_Europe-vers_le_nouveau-Continent-Amerique_A_TRUMP

4.-les-heritages-des-premiers-hommes-femmes-et-de-toutes-civilisations_Europe-vers_le_nouveau-Continent-Amerique_A_TRUMP

5.-les-heritages-des-premiers-hommes-femmes-et-de-toutes-civilisations_Europe-vers_le_nouveau-Continent-Amerique_A_TRUMP


5.0-supremacistes-blancs-Ku.Klux.Klan-KKK-neo-nazis-groupes-extremistes-de-droite-Les-racistes-alt-right_TRUMP_atteint-du_syndrome-de-COLT

6.- ELEMENTS-des-Syndromes-Psycho-Cerebraux-De-COLT_evolution_en-Tuerie_aux_USA-1500_2017-Trump

7.- police-des-usa-ne-tue-que-les-noirs-preuve-doctrine-supermasciste-raciste_Syndromes-Psycho-Cerebraux-De-COLT_du-chef-monarche-TRUMP

Page Annexe: Rohingyas-EXCLURE-UNE-aide-des_USA_tel-Irak-Afghanistan-Birmanie-KO-OTAN-ONU-UNICEF-HCDH-OMS_Allies-300-000-refugies-bangladesh_solidarite-musulmane

(Page en préparation. Merci, 10.09.2017) En tant que citoyen du monde, je préconise une mise à l'écarte des Etats Unis dans le problème récent qui terrifie les Rohingyas. Suite à la proposition de Donald Trump, et son Pantagon pour des "aides" ou une quelconque "intervention" De meme dorénement pour tout conflits à venir sur la terre! D'autant plus que certains hommes d'Etats Européen, s'imagine le sympatie et l'accord de Trump, pour les problèmes de changements climatiques. Ces chefs d'Etats se trompent, et ne comprennent pas les véritables Etas Unis, surtout ignorent TRUMP.Tout le monde est concerné, et doit manifester son opinion. On est plus dans les époques sombres de la guerre froide, et d'espionnages de simpoles citoyen. les temps sont révolut.

8.1-Renaissances-Retours-du-Racisme-contre-les-Noirs-au-USA-incite-par-l.Etat-de-TRUMP_Atteint_Symdromes-Psycho-Cerebraux-De-COLT_09.17

2.-Amerique_USA_TRUMP_Tueurs_en_serie-Arrivee-des-Colons_amour-des-Armes-homicide_Genocides-Des-INDIENS

>>Les-Symptomes-Psycho-Cerebraux-De-COLT-1500_2017

>>2.-Les-Symptomes-Psycho-Cerebraux-De-COLT_comment-le-cerveau-refuse-de-changer-d-opinion-politique-de1500_a_TRUMP

>>3.-LE GENOCIDE DES INDIENS

>>4.-L'IMPORTATION DES ESCLAVES NOIRS Document suivant Format PDF: La-Segregation-une-victoire-amere-de-la-Guerre-de-Secession_1861-1865_La-lutte-desNoirs-americains_lesEffets-a-TRUMP

>>5.-Le_K.K.K_sans_AME_Diables-pour-tous-leurs-descendants_L.empire-Esprit-D.HITLER1_invisible-du-Ku-Klux-Klan_USA_TRUMP

A-rift-among-experts-over-analyzing-Trump.s-mental-health-not-have-that-need-a-capacity-to-governe-USA_An-CNN

TRUMP_debats-d.experts-sur-sa-sante-mentale-trouble-et-inquietante-pour-diriger-les-USA_Fr_CNN 19.08.2017

CHAUD, CHAUD, Dennis Rodman, ancienne star de NBA, s'est rendu à plusieurs reprises en Corée du Nord ces dernières années. Il y a rencontré Kim Jong-un, grand fan de basketball, avec qui il semble avoir noué une amitié sincère. L'Américain, vivement critiqué pour ses liens avec Pyongyang, a accepté de se confier sur cette relation particulière lors d'une interview surréaliste pour «Good Morning Britain»....(page en cour), Avec la courtoisie de 20minutes.ch, et merci à eux pour ce bol d'air, magnifique pour les gens de la terre, le respect des races, divergences ethniques, langues, religions, COOL  , VIDEO, et les discutions, photos, promenade à Pyongyang, avec les accompagnants de part et d'autre...08.09.17, Bientôt !!

TRUMP_les-specialistes-et-generaux-retraites-croyent-a-son-geni_envoit-des-messages-codes...a_COMMENTAIRES

   

L.echec-sur-l.Obamacare-pointe_l.incompetence_de-Donald-Trump-inhumain-amerique-des-annees-1800-selonlespresses

Incoherences_SANCTIONS_EMBARGO_Tue-L.enfance-essorts-economiques-diplomatiques_imposees-par_l.otan-l.Onu-l.OMS-biffer-les-usa

Donald TRUMP, on s'est TROMPE, //// donald-trump-au-moyen-orient-ERREURS-contre-l.iran_et_le-quatar-ILS-SE-SONT-TOUS-MOQUE-DES-personnages_REVEURS

1.-TRUMP-SuperMario-le-plus-haut-barrage-des-etats-unis-menace-de-s-effondrer-la-population-evacuee

TRUMP_dossier-2-organismes-infrastuctures-environnement-psychologiquement-cliniquement-foux

le-vice-president-De-TRUMP-americain-mike-pence-Muet-comme-une-Carpe-embauche-un-avocat_Affaire-Russe_PANIQUE

Pantagone_TRUMP_Armee-Navy_US_depense-l.argent-Spends_world-moneydestroyerUSS-DeweyDDG 105_Vs_philippin-porte-containers-222metres_IMPACT

Nucleaire-NordCoreen-Technologie-En-Domaine-Du-Public_Echec-de-TRUMP-Vs_Kim-Yong-Un_Tests-Missile-LonguePortee

la-Chine-s.oppose-au-deploiement-du-bouclier-antimissiles-de-TRUMP-USA-jamais-achete-par-la-coree-du-sud

TRUMP-NUCLEAIRE-NORD-COREEN_Seoul-dit-non-a-Trump-qui-lui-demande-de-payer-l.arnaque-du-bouclier-antimissile_NO-THAAD

attaque-londre_TRUMP-et_Rex Tillerson-ont-trop-ouvert-leurs-gueules-contre-lesauteurs-d.attentats

trump-et-sa-maison-blanche-anxieux-aliene-paranoiaque-l.etat-profond-d.ou-il-vient

3em-Guerre-Mondial_ORIGINAL_provoquee-par-TRUMP-nos-vies-ne-lui-appartiennent-ni-les-autres-Pays-ne-le-concerne pas a-ce-pas-ni-celle-de-la-Planete

donald-Trump_PRESIDENT_son-Intervention-pour-SAUVER-Carrier-Indiapols_echoue_termine-par600licenciements_1300-au-Mexique

Donald Trump-inspire-lescaricaturistes-d.un-medias-suisse-02.2017

Tiny-Trump-super-grand-homme-donald-trump-apprenti-gov_USA

TRUMP_les-specialistes-et-generaux-retraites-croyent-a-son-geni_envoit-des-messages-codes...a_COMMENTAIRES

   
1-oct-17 3:49 PM  

 



 

Liens publicitaires

Site Internet d'information pour apprenantes, apprenants a but de recherches et d'entraides etudiantes, etudiants et toutes personnes active en logistique, magasinage et manutention.

Lomag-Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 

Site Internet ouvert en 2002  Lomag Man .Org est une creation S.K.  livre-d-or-nouveau   Laissez un commentaire (Livre d'or)

Lomag-man.org est Copyright © 2017 - S.K. tous droits reserve Lomag Man .Org - Lomag-Man.org, Organisation apprenants Logistique magasinage et manutention.Conception web Webmestre (c)Webmestre