analyticstracking

Favorites Welcome  livre-d-or-nouveau  (fermé)

 

 
banderolle_https_scriptes-dangereux-fausses-infos-des-navigateurs_16.10.18
 

NON-PROFIT ORGANIZATION      

boeing-avait-identifie-anomalies-737-max-2017_conclusion-sanguinaire_dysfonctionnement-sans-impact-negatif-sur-securite-de-l.avion

Baanniere2-Boeing-croyait-voyant-d.alerte-AOA-caracteristique-standard-737-Max-alors-que-option. By the CEO, PDG de Boeing-CEO-Dennis-Muilenburg-best-lean-management-methode engineering-737max-8, l’homme qui n’a jamais menti !

Baanniere3-caricature-Boeing-croyait-voyant-d.alerte-AOA-caracteristique-standard-737-Max-alors-que-option.refuse de prendre la responsabilité sur une "succession en chaîne" de 3, 6, 12, ou 24…événements méchants...

Pages annexes:   01-INDEX_TRUMP_USA_BAD_Europe_En-preparation_Eliminationr-dL.Humanite_par-Les-Supremacistes-NeoNazis  // Enfin-au-bout-d.UNE-ANNEE-et-Demi_l-europe-prepare-la-contre-attaque_Mais-il-faut-CHANGER_BANNIR les-USA-de-Nombreux-Organes//  1.TRUMP_USA_BAD_Europe_prepare_L.Elimination-de-L.Humanite_par-Les-Supremacistes_BlancsNeoNazis  //  Syndrome-de-Colt_trump-est-il-blase-par-les-tueries-de-masse_Reactions-Laconiques-sans-Reelle-Compassions_Il-n.est-dans-aucune-Campagne_Ni-MiMandat_KO  //  trump-traite-plusieurs-pays-africains-de-pays-de-merde_superiorite-du-temps-des-colons  // OMC-muette-cerclee-par-l.otan-trump-et-les-mauvais-accords-d.apres-guerres-concedes-par-les-gouvernnements-europeens-peureux-et-affaiblit // separations-d.enfants-mexicains-de-leurs-parents-par-l.administration-de-trump-jugee-inadmissible-cruelle_mai2018 // 9.Des-milliers-de-manifestants-aux-usa-contre-la-politique-migratoire-ignoble-RACISTE_de-TRUMP_Isole-des_enfants_Introuvables_des-Parents // TRUMP_Les-Peurs-Du-Communisme_Comportement-Mentale-Des-Dirigeants-Americains_de-guerres-et-Mensonges_70-ans-d.erreures-des-USA-Allies_OTAN-ONU-OHCHR-IAEA // L.OTAN-TRUMP-L.ONU-l.UNICEF-HCDH_Allies_Seront-Accuse-en-JUSTICE-Pour-ecxes-Aux-HOLOCAUSTES-Pays-en-Tous-Conflits // thailande-les-douze-enfants-et-leur-coach-pieges-dans-une-grotte-le-18.6.18-retrouves-vivants_ce02.07.18-merci-seigneur

Economie USA, CIA, TRUMP, POMPEO: acier-aluminium_TRUMP_section232_TradeExpansionAct1962_irrecevable_manque-d.analyse_pyramide-de-Maslow //Trump_taxes_l.acier-l.aluminium_de-l.U.E.-Canada_Mexique_Charte-des-droits-humains_Promesses-de-Campagne-Productive-realiste_selon-Trump... 

Je prends ma responsabilité pour attaquer l’avionneur américain BOEING, et son PDG, Dennis Muilenburg, en tant que citoyen ayant des droits de liberté en tout domaines, et aussi selon les droits de l’homme sur la Terre. Les entreprises qui déforment à leurs avantages des devoirs de paix sur le commerce, qu’ils imposent sur les autres peuples, ne font que reculer des futurs règlements de compte pour les générations à venir. Les américains, TRUMP, l’OMC, le FBI, le CIA, etc. n’écoutent que les bruits de leurs billets de dollars. De plus les dérives de leur protectionnisme sont une dictature et hégémonie qui ne passeront jamais durant un proche avenir. Ils le cherchent, et vont se détruire, avant de détruire tous les autres pays qui développent des accords divers en toute liberté, et respect de l’autre. Dieux ne les a pas envoyés, ni voté pour qu’ils viennent aider les terriens. C’est le contraire. Avec milles présences, et bases militaires sur une si petite planète, et ayant pour conséquence la destruction de tout le vivant par une armée équipée pour détruire trois planète terre en quinze minutes, la bêtise humaine n’a pas de limite. Je n’oublierais jamais les enfants de l’IRAK, de la LIBYE, de l’AFGHANISTAN, qui vivait dans des magnifiques lieux de leur origine, et à qui on a fait subir des périodes de torture, une déshumanisation de leur enfance, et on leurs a fait voir des choses horribles. Je regarde les images de ces enfants, du temps où ils vivaient tout simplement sur terre, avec leurs familles, petits chiens, ils avaient aussi des écoles, jadis. Ils aimaient tous leur habitat, tout simple, jouaient dehors, et n’ayant que ce sable pour objet de leurs activités du jours. Ce n’est pas une façon de rependre la « démocratie », en plus en vendant, et créant des conflits artificiels entre pays frères Pour enfin justifier la nécessité de l’OTAN et du Pantagon, en s’invitant comme interventionniste. Il faut arrêter aussi avec ses millions de dollars en mettant à prix les infos permettant la capture de tel, ou tel personne. Vous ne faite que déplacer les problèmes, et créer de nouvelles des zones de chaos, ou des enfants innocents sont encore en train de jouer en paix dans leurs pays, pauvres, mais riche en humanité. ARRÊTEZ TOUT DE SUITE, VOUS LE REGRETTEREZ, ET N’IMPLIQUEZ AUCUNE AUTRE NATION DANS VOS DÉLIRES. SOYEZ DIGNE UNE SEULE FOIS DANS VOTRE SUPRÉMATIE, VOS PAROLES, COMME CEUX DE TRUMP FONT LEURS EFFETS, ET ALIMENTENT DES SUITES INCONTRÔLÉES D'ACTES DE VIOLENCES ENTRE RELIGIONS. VOUS EN ÊTES RESPONSABLE ! ON EST TOUS DES PAYS SAUVAGES, ALORS ALLEZ PARLER AVEC LES AUTRES, SI VOUS ÊTES HUMAINS.AYEZ CE COURRAGE, AUCUN PAYS NE VEUT DE VOS GUERRES SANS FIN, QUE VOUS FAITES DEPUIS 700 ANS !

Boeing a invité la mort consciemment. Parce que, des nombreuses entités vous font des millions de logiciels qui fonctionnent même à des millions de kilomètres de la terre. Et les appareils, soit en évolution, soit posée sur la Lune, ou Mars sont télécommandé depuis la terre. Chose étonnante : Ils ne font pas à leur tête, ils suivent les "ordres depuis la Terre", et n'ont pas l'esprit suicidaire !
Dans un long et passionnant article, le site Vox revient sur l'édifiant scandale qui commence à prendre forme autour des crashes des 737 MAX de Boeing qui ont fait au total 346 victimes RETOUR page: Boeing-737max_scandal-echecs-model-production-vente_tromperie_FAA_justice-contre-partenaires-criminelsPage 3:PDG Boeing Dennis Muilenburg refuse de prendre la responsabilité sur une succession de 3, 6, 12, ou 24…événements méchants...
ACTE 1.-PDG Boeing Dennis Muilenburg pas d'erreur conception du 737 MAX et écartant toute idée de démission. 28.04.2019
ACTE 2.-Boeing avait identifié des anomalies sur le 737 MAX dès 2017 ! ce dysfonctionnement pouvait «avoir un impact négatif sur la sécurité de l'avion». Donc, le PDG est un assassin, et doit démissionner !  boeing-avait-identifie-anomalies-737max-2017_dysfonctionnement-sans-impact-negatif-sur-securite-de-l.avion 07.05.2019 boeing-737-max-8-catastrophe-annoncee-ou-brexit

Page 1-"Panne en un point" de Boeing: Pourquoi
n'y avait-il pas de système de secours sur
le 737 Max?boeings-737-max-8-jet-mystere-pourquoi-il-n.y.a-pas-de-systeme-de-secours Page 2.-l.immobilisation-du-737-max-coute-cher-a-boeing_diversion_ils-gagnent-500-milrds-2-autres-modeles-posent-problemel.immobilisation-du-737-max-coute-cher-a-boeing_diversion_ils-gagnent-500-milrds-2-autres-modeles-posent-probleme  

  

Retour Sommaire Anecdotes30.04.19. CRIMES IMPARDONNABLES. LE PDG DE BOEING DENNIS MUILENBURG DOIT DÉMISSIONNER IMMÉDIATEMENT !

Boeing avait identifié des anomalies sur le 737 MAX dès 2017 ! 07.05.2019 boeing-avait-identifie-des-anomalies-sur-le-737-max-ds-2017-06.05.2019 Boeing avait identifié des anomalies sur le 737 MAX dès 2017 ! Des ingénieurs avaient identifié des problèmes en 2017. Mais cette inspection n'avait pas conclu que ce dysfonctionnement pouvait «avoir un impact négatif sur la sécurité de l'avion», ils étaient tous dépassé, et dans une logique faussée par la "dynamique des transformations "contre nature", "écart des lois de la physique élémentaire"
Merci à Dennis Muilenburg, PDG de Boeing Company. Reposez en paix 2 mètres sous terre. nous n'avons plus besoin de vous, vous avez accompli votre modèl économique avec succès. Mais il y aura encore des morts des Boeing 737 MAX-8, après votre suicide imminent. crashs-737-max-le-pdg-de-boeing- D.Muilenburg -refuse-de-reconnaitre-la-moindre-erreur_Assassin

Parole d'expert : ( notre avis : Le 737 MAX-8 devrait être reconstruit, et supprimé des voies aèriens de la planète)   Le-profil-du-Boeing-737-Max-8-est-dangereusement-deficient-expert-en-aviation-11.03.2019-tdg.ch.pdf  

Interrogé sans ménagement, 30.04.2019, le PDG de Boeing Dennis Muilenburg est resté droit dans ses bottes, refusant de reconnaître la moindre erreur dans la conception du 737 MAX et écartant toute idée de démission. Selon Dennis Muilenburg, les deux crashs seraient en effet le résultat d'une « chaîne d'événements », dont...Ils font du cinéma en voulant donner de l'importance à la somme perdue de 1 milliard de dollars, et invente une pseudo décision qui n'a jamais existée. TOUT EST FAUX ! Le PDG de l’avionneur Boeing, Dennis Muilenburg, DOIT DEMISIONNER, C’EST UN DIABBLE ! Des Boeing qui auraient pu ne jamais décoller. Des inspecteurs américains ont envisagé, l'an dernier, de ne pas autoriser les Boeing 737 MAX de la compagnie Southwest Airlines à s’envoler après avoir appris que l'avionneur avait désactivé un signal d'alerte censé avertir de certains dysfonctionnements, a déclaré à l'AFP, dimanche 29 avril, une source proche du dossier.ASSASSINS Comment les pilotes ont secrètement averti la FAA à propos du défaut de Boeing. Des rapports ont révélé que des pilotes ici aux États-Unis utilisaient une base de données fédérale anonyme pour se plaindre des problèmes rencontrés avec le Boeing 737 MAX 8. Les plaintes correspondent étrangement à ce que l’on découvre sur les circonstances du récent accident survenu en Éthiopie, qui a entraîné l’échouement de Boeing dans des pays du monde entier.
Ces employés de l'agence fédérale de l'aviation (FAA) avaient en effet découvert que Boeing avait désactivé automatiquement ce signal dans les 737 MAX livrés à Southwest sans en informer la compagnie aérienne. C'est nous prendre pour des malades mentaux, ils ont agi comme au bon vieux temps, en allant réquisitionner tous les documents sur le crash de Lion Air, et virer le Directeur, tout de suite. Mais de nos jours, le protectionnisme des entreprises américaines avec l'ingérence de la CIA et FBI, c'est du passé. Les américains auront des guerres de toutes parts contre le monde actuel, et dans des nombreux domaines. 30.04.2019


FAUX FAKE NEWS ! Le communiqué de Boeing du 5 mai 2019 explique qu’en 2017, plusieurs mois après l’entrée en service des monocouloirs remotorisés et près d’un an avant le crash de Lion Air, suivi en mars dernier par celui d’Ethiopian Airlines, il avait été averti de l’existence d’un problème : ses ingénieurs ont constaté que le logiciel du système d’affichage 737 MAX « ne répondait pas correctement aux exigences en matière d’alerte AOA Disagree » ; !!! 07.05.2019 CRIMES IMPARDONNABLES. LE PDG DE BOEING DENNIS MUILENBURG DOIT DÉMISSIONNER IMMÉDIATEMENT ! Il a déclaré avec puissance : PDG Boeing Dennis Muilenburg refuse de prendre la responsabilité sur une "succession en chaîne" de 3, 6, 12, ou 24…d'événements méchants...Transport aérien : en l'absence du Boeing 737 MAX, l'été sera chaud. 737 MAX cloués au sol : Icelandair prévient de changements dans son programme de vols. Dennis Muilenburg, diabolisé, et sans aucune retenue, bombe le torse, nous prend pour des malades mentaux, persiste ce lundi 28.04.2019 lors de l’assemblée des actionnaires que le système MCAS, n’est pas impliqué dans les deux crashs qui ont fait 346 morts…ET REFUTE TOUTE ERREURE DE CONCEPTION DU BOEING 737 MAX-8 ! Il est pire que HITLER, le CEO de Boeing, qui devrait quitter son poste immédiatement ! GARANTI, LE DESIGN N'EST PAS PARFAIT. MAIS AVEC NOTRE NOUVEAU LOGICIEL, NOUS LE MAINTIENDRONS DANS L'AIR! GARANTED, THE DESIGN IS NOT PERFECT. BUT WITH OUR NEW SOFTWARE WE WILL KEEP IT IN THE AIR !

Nouvel acte 64, ou 64 èm mensonge : Boeing croyait que le voyant d'alerte de désaccord AOA était une caractéristique standard sur le 737 Max. Alors qu'il était facturé en option

Nouvel acte 65, ou 65 èm mensonge : 737-max-la-nouvelle-revelation-qui-embarrasse-boeing-ils-ont-cache-leprobleme-du-MCAS-logiciel-AOA-depuis-2017

Nouvel acte 65, ou 65 èm mensonge : des-2017-boeing-a-identifie-un-dysfonctionnement-du-737-max-sans-en-parler-a-ses-clients-demission-pdg-D.Muilenburg-6.5.19


Boeing a invité la mort consciemment. Parce que, des nombreuses entités vous font des millions de logiciels qui fonctionnent même à des millions de kilomètres de la terre. Et les appareils, soit en évolution, soit posée sur la Lune, ou Mars sont télécommandé depuis la terre. Chose étonnante : Ils ne font pas à leur tête, ils suivent les "ordres depuis la Terre", et n'ont pas l'esprit suicidaire !
Dans un long et passionnant article, le site Vox revient sur l'édifiant scandale qui commence à prendre forme autour des crashes des 737 MAX de Boeing qui ont fait au total 346 victimes PDG de l’avionneur Boeing, Dennis Muilenburg, diabolisé, et sans aucune retenue, bombe le torse, nous prend pour des malades mentaux, persiste ce lundi 28.04.2019 lors de l’assemblée des actionnaires que le système MCAS, n’est pas impliqué dans les deux crashs qui ont fait 346 morts…Un milliard de dollars de perte >>De qui se moque t-ils ? ce n'est rien par rapport à ce qu’ils devraient gagner au total !!

Boeing a invité la mort consciemment. Parce que, des nombreuses entités vous font des millions de logiciels qui fonctionnent même à des millions de kilomètres de la terre. Et les appareils, soit en évolution, soit posée sur la Lune, ou Mars sont télécommandé depuis la terre. Chose étonnante : Ils ne font pas à leur tête, ils suivent les "ordres depuis la Terre", et n'ont pas l'esprit suicidaire !

Dans un long et passionnant article, le site Vox revient sur l'édifiant scandale qui commence à prendre forme autour des crashes des 737 MAX de Boeing qui ont fait au total 346 victimes. Colonne de droite SVP.


AUTRES PAGES PRECEDENTES, SUIVANTES DU DOSSIER SUR LES CRASHS DES BOEING 737 MAX-8 :


Article l'énigme Boeing 737 Max-8, colonne de gauche, SVPd'autres pages en bas de celle-ci SVP.Articles l'énigme Boeing 737 Max-8, colonne de droite SVP.

Il y a aussi des commentaires très utiles dans les fichiers PDF. Merci.

SUJETS TRAITE SUR CETTE PAGE : Boeing 737 Max : et proposent des entrainements de vol SUR IPAD. !!!A lire : les sujets dans des fichiers .pdf07.05.2019

2.- Transport aérien : en l'absence du Boeing 737 MAX, l'été sera chaud. La suite, Juste dessous

1.- Une culture de corruption derrière les présents déboires de Boeing Juste dessous

I LOVE YOU ALL !

Page en préparation. merci. 07.05.2019 https://www.lomag-man.org/ - Webmestre@lomag-man.org (c)Webmestre-lomagman.org

Portugal des images terribles de vents violents menaçant des atterrissages

Plusieurs avions n'ont pas pu atterrir sans risque à l'aéroport international de Madère en raison des vents violents du 17 mai. Tandis que certains ont fait plusieurs tentatives avant de pouvoir atterrir, d’autres ont renoncé et ont été forcés de voler vers d'autres aéroports.

Le-boeing-737Max-en-est-incapable_Portugal-des-images-terribles-de-vents-violents-menaçant-des-atterrissages. Portugal des images terribles de vents violents menaçant des atterrissagesLe-boeing-737Max-en-est-incapable_Portugal-des-images-terribles-de-vents-violents-menaçant-des-atterrissages. Portugal des images terribles de vents violents menaçant des atterrissages

Le-boeing-737Max-en-est-incapable_Portugal-des-images-terribles-de-vents-violents-menaçant-des-atterrissages

On est en droit de penser qu’un Boeing 737 MAX-8, dans une tempête, par temps mauvais, rafale violente, ne peut que se crasher dans pareille circonstances, et bien d’autres en vol, à cause de son déséquilibre qui donnerait des mauvaises réponses à tout équation de physique élémentaire sur les forces gravitationnelles, et les éléments en cause, dans la résultante d’une équation quelconque. Il faut ne pas négliger que le Boeing 737 MAX-8, comme tout autre avion, serait plein au décollage, donc plusieurs scénarios le dirigent vers une catastrophe. Et que même à l’atterrissage, le Boeing 737 MAX-8 plus léger, est ou aussi fortement démunit, et ont pourrait craindre le pire. Le Boeing 737 MAX-8 n’a pas de propriété physique naturelle qui lui aurait donner plus de comportement physique dans les normes face à des nombreux éléments contre sa propre réactivité qui est hors toutes normes sécuritaires de conception de base solide, primaire, et dans les normes les plus strictes de l’ingénierie aéronautique.


OPINIONS GILLES VANDAL LA TRIBUNE 6 mai 2019 Mis à jour à 16h22

Une culture de corruption derrière les présents déboires de Boeing

Une culture de corruption derrière les présents déboires de Boeing .Boeing-bad-day-agents-controle-justice-fbi-dept.transports-seattle-time-737max

ANALYSE /

Depuis les années 1980, la droite américaine mène une véritable guérilla contre toute politique de réglementation. Cette opposition acharnée vise à museler toute politique visant à défier les monopoles par des régulateurs fédéraux. Le développement d’une culture de vautours reposant sur des pratiques douteuses et le copinage étroit avec les décideurs politiques en a résulté.

Durant les années 1960, Boeing devint une sorte d’icône parmi les grandes compagnies américaines. Mais la compagnie abandonna graduellement les hauts standards de qualité qui avaient fait sa réputation. Profitant des politiques de dérèglementation et du renforcement du lobbying des entreprises, Boeing adopta des pratiques de plus en plus discutables. Ce copinage douteux avec le parti républicain est renforcé sous l’administration Trump.

Les deux accidents récents touchants des Boeing 737 Max 8 en Indonésie et en Éthiopie qui causèrent la mort de 356 innocents ne résultent pas simplement du malfonctionnement de dispositifs anti-décrochage. L’histoire est à la fois criminellement et politiquement plus choquante. Comme ces accidents révèlent des pratiques douteuses et un laxisme administratif, le Département américain de la justice vient d’ailleurs d’ouvrir une enquête sur l’affaire Boeing.

Les présents déboires de Boeing remontent à 2011. En plus de vouloir contrer la CSeries, Boeing fut confronté à l’arrivée du nouvel avion Airbus 320neo. Ces deux types d’appareils se démarquaient par une économie substantielle de carburant et un coût réduit d’exploitation.

En 2011, Airbus obtenait 667 commandes pour son nouvel avion au salon aéronautique de Paris. Plus encore. L’Airbus 320neo perçait le marché américain avec une commande de 130 appareils venant d’American Airlines. Le marché américain, une chasse gardée de Boeing, était directement menacé. Or, la saga de Bombardier démontra comment Boeing était animé par un esprit vorace, ne désirant rien de moins que la faillite de Bombardier.

Boeing devait répondre. Mais développer un nouvel appareil prend au moins 10 ans et représente un processus très coûteux. Or, Boeing avait besoin rapidement d’un nouvel appareil avec un coût réduit d’exploitation de 20 %. La compagnie choisit simplement de modifier le 737 en lui ajoutant un moteur plus lourd, mais aussi plus économe en carburant.

Le Boeing 737 Max est ainsi né. L’annonce de la mise en marché d’une nouvelle génération de 737 permit à Boeing de décrocher plus de 5000 commandes, dont 376 appareils ont été livrés. Le géant américain était donc en mesure de faire face à la concurrence.

Toutefois, l’ajout d’un moteur plus lourd sur les Boeing 737 posait un problème technique majeur. Toute la dynamique de vol de l’avion était changée. Les ingénieurs de Boeing devaient trouver une façon de maintenir la stabilité de l’appareil. Ces derniers conçurent un logiciel pouvant stabiliser automatiquement l’avion. Ce logiciel de correction à court terme sur le système de contrôle de vol devait ajuster constamment la trajectoire de vol de l’avion. Or, ce système s’avéra défaillant dans les deux accidents récents.

Normalement tout nouvel avion a besoin d’obtenir une nouvelle certification indépendante. Cette certification doit être effectuée aux États-Unis par la Federal Aviation Authority (FAA). Au fil des ans, la réputation de cette agence américaine est devenue très enviable. En conséquence, dans la grande majorité des pays, les avions fabriqués aux États-Unis n’ont pas besoin d’obtenir une certification nationale.

Or, les présents déboires entourant le Boeing Max montrent que le processus n’a tout simplement pas fonctionné. C’est comme si le renard avait été dans le poulailler. La FAA est une agence non seulement sous-financée, mais elle est devenue noyautée, comme beaucoup d’agences et départements américains, par d’anciens hauts dirigeants de Boeing. Ainsi, Boeing détache régulièrement plus de 1000 de ses employés pour aider la FAA à remplir sa mission.

Si la FAA demeure rigoureuse dans le processus de certification des appareils de compagnies comme Airbus ou Bombardier, elle ne l’a pas été avec Boeing. Lorsque de son entrée en service en 2017, le 737 Max ne fut soumis à un aucun processus rigoureux de certification. La FAA délégua simplement son pouvoir de certification à Boeing.

Boeing choisit de commercialiser le 737 Max sans véritablement informer les compagnies aériennes et les pilotes que ce nouvel appareil devait recourir à un nouveau logiciel automatisé. Il ne les informa pas non plus qu’en situation d’urgence ils ne pourraient pas recourir à des techniques standards éprouvées. Les pilotes n’ont donc pas été informés de la nécessité d’obtenir une formation spéciale avant de piloter l’avion.

La présente crise va au-delà de Boeing. Devenu un des dix plus grands lobbys américains, il contribue à l’élection de centaines de membres du Congrès et grâce à son acoquinement étroit avec l’administration américaine, il bénéficie de lucratifs contrats militaires. Dans l’ère de l’Amérique d’abord, l’obtention de juteuses commandes et le contournement des réglementations ont pris le dessus chez Boeing sur les règles élémentaires de sécurité.

Les données préliminaires démontrent que la secrétaire aux Transports n’a rien fait depuis deux ans pour appliquer la loi sur la sécurité aérienne. Les présents déboires de Boeing montrent l’urgence impérieuse pour le Congrès d’enquêter sur la corruption à l’ère de Trump.

L’inspection de la nourriture ou la certification des médicaments sont aussi importantes que la sécurité aérienne. Face au laxisme administratif, voire même criminel, de l’administration Trump en faveur des grandes compagnies, quelles autres menaces les Américains sont-ils prêts à tolérer avant de réagir?

une-culture-de-corruption-derriere-les-presents-deboires-de-boeing-6.5.19-Sherbrooke

Gilles Vandal est professeur émérite à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke.


Transport aérien : en l'absence du Boeing 737 MAX, l'été sera chaud

La suspension des livraisons du moyen-courrier de Boeing pourrait entraîner une pénurie d'avions cet été... et clouer au sol des passagers.

Modifié le 06/05/2019 à 07:39 - Publié le 05/05/2019 à 14:23 | Le Point.fr

PDG Boeing Dennis Muilenburg refuse de prendre la responsabilité sur une "succession en chaîne" de 3, 6, 12, ou 24…événements méchants...Transport aérien : en l'absence du Boeing 737 MAX, l'été sera chaud. 737 MAX cloués au sol : Icelandair prévient de changements dans son programme de vols.

Cherche moyen-courrier de 150 à 200 sièges, désespérément. Cette annonce, rédigée en termes techniques sur les sites des brokers et des courtiers d'aviation, traduit le désarroi du transport aérien face à la défaillance de Boeing. Après l'accident du Boeing 737 MAX d'Ethiopian Airlines en mars, le deuxième après celui de Lion Air en octobre 2018, les appareils de cette série ont été cloués au sol. Et l'avionneur a suspendu les livraisons de ce « blockbuster » produit à Renton, près de Seattle.

Plus de 4 600 B737 MAX sont en commande. Au moment de l'arrêt des vols intervenu après trois jours de tergiversations des autorités aéronautiques américaines, 376 Boeing 737 MAX avaient été livrés aux compagnies aériennes. Les livraisons ont été suspendues. La production mensuelle prévue de 52 appareils a été ensuite réduite à 42. Ces avions flamblant neufs mais inutilisables sont stockés sur des aéroports ou d'anciennes bases militaires de l'Ouest américain disposant de vastes parkings.

Incertitudes sur la date de remise en service

À ce jour, ce sont près de 500 B737 MAX ou près de 90 000 sièges qui manquent à l'appel. Au cœur de l'été, ce sont 700 avions qui feront défaut dans le monde. Dans 30 % des cas, les avions nouveaux ont été acquis pour remplacer des appareils anciens, qui pourront être prolongés s'ils n'arrivent pas en butée de potentiel. Ce qui nécessitera une longue et coûteuse visite technique lors de laquelle l'avion est désossé à la recherche des traces d'usure, de criques et de corrosion. La majorité des avions à livrer permet de faire face à la croissance du transport aérien (+ 6,1 % en 2018) en créant de nouvelles lignes ou en musclant les fréquences des dessertes existantes.

Lire aussi Boeing, une crise aux conséquences mondiales

Si tout va bien quant à la certification, la remise en vol du B737 MAX n'est pas attendue avant le mois d'août par les plus optimistes des experts aéronautiques. Les modifications techniques et logicielles à prévoir sur chaque avion ne prendraient qu'une journée, si l'ajout d'une troisième sonde d'incidence n'est pas exigé. Le défaut de celle-ci, qui serait à l'origine des crashs, déclenche, de façon incontrôlable pour les pilotes, le logiciel MCAS, défectueux. Reste aussi à prévoir la formation des pilotes à la nouvelle version de ce système de prévention des décrochages. Cela peut prendre des mois, le temps de modifier les simulateurs puis de trouver les créneaux disponibles pour entraîner les équipages aux nouvelles procédures.

« L'affrètement, c'est le fusible du marché »

Les compagnies aériennes sont habituées à gérer ce type de crise. Les batteries puis les moteurs Rolls-Royce avec des révisions exceptionnelles ont immobilisé les Boeing 787 Dreamliner. Chez Airbus, les difficultés techniques de Pratt & Whitney avaient provoqué l'an dernier un arrêt, pendant trois mois, des livraisons d'Airbus A320neo équipés de ce moteur. « L'affrètement, c'est le fusible du marché », explique Gilles Gompertz, directeur général d'Avico, le principal courtier aérien français, rompu à trouver des solutions de location d'avions pour minimiser l'impact de ces crises sur les compagnies aériennes et leurs passagers. En Europe sont surtout concernées Norwegian, Turkish Airlines, la polonaise LOT, Icelandair, l'anglaise TUI, Air Italy ainsi que Royal Air Maroc en Méditerranée. Toutes sont équipées de B737 MAX qui vont rester au sol ces mois-ci. Aucune compagnie française n'a pour l'instant commandé de B737 MAX.

Dès 2017, Boeing a identifié un dysfonctionnement du 737 MAX sans en parler à ses clients

PUBLIÉ LE 06/05/2019 À 09H53

Dimanche 5 mai, Boeing a apporté des précisions sur les anomalies constatées sur le signal d'alarme de la sonde d’angle d’attaque (AOA) du 737 MAX. Il en ressort que le constructeur américain avait identifié dès 2017 des dysfonctionnements sans en avertir les compagnies aériennes ou le régulateur aérien américain (FAA). Une révélation qui met à nouveau la communication de Boeing au centre des critiques tandis que l'entreprise traverse une crise liée à l'immobilisation de son appareil à travers le monde.

Dès 2017, Boeing a identifié un dysfonctionnement du 737 MAX sans en parler à ses clients. Une révélation qui met à nouveau la communication de Boeing au centre des critiques tandis que l'entreprise traverse une crise liée à l'immobilisation de son appareil à travers le monde.

Boeing a apporté des précisions sur les anomalies constatées sur le signal d'alarme de la sonde d’angle d’attaque (AOA) du 737 MAX.

 

 

SIMON CHODORGE   ,  ,  ,  

Page en préparation. merci. 30.04.2019 https://www.lomag-man.org/ - Webmestre@lomag-man.org (c)Webmestre-lomagman.org

merci. Suite en préparation. 30.04.2019 https://www.lomag-man.org/ - Webmestre@lomag-man.org (c)Webmestre-lomagman.org


Page 0 Intro: 0-Mike-Pompeo_retour_aux-Sources_guerres-froide_strategies-ubuesques_lourdes_Avions_Visites-courtes_dix-Pays_a-la-foix_TRUMP-Impasse

Gouverner les USA, en ces temps de TRUMP, et POMPEO, correspond à :.....

2.- Le gouvernement des Etats Unis, ne fait pratiquement rien. Tout est régit automatiquement par les contraintes imposées aux pays du monde, et surtout ceux envers lesquels, ils peuvent faire valoir des droits « de sauveur du monde », afin d’obtenir les libertés de ventes d’armes, les privations de liberté

3.- Soutiens aux dictateurs sanguinaires:

IDI AMIN DADA, MOBUTU, KHADAFI, La révolution roumaine de 1989 contre le dictateur communiste Nicolae Ceaușescu, la suite...En bas de page, en préparation.28.10.2018

4.- Plusieurs meurtres sous les commandements de la CIA, avec une totale impunité !! Tricherie, acquisitions de trésors des Etats soumis,

1.- Contre-histoire de la “guerre froide”. 1-Mike-Pompeo_contre-histoire-de-la-guerre-froide_retour_aux-Sources_strategies_lourdes_Deplacements_Secrets-CIA_connut_TRUMP-Impasse

Contre histoire de la guerre froide, et mensonges sur la Russie, manipulations de l'histoire par les américains et l'OTAN, le PANTAGON...TRUMP et POMPEO, vanité en plus comme pour l'énigmatique et inutil MIKE PENCE. De l’Ukraine à l’affaire Skripal, de la Syrie au Russiagate, l’actualité offre sa ration quotidienne de ce qu’il faut bien appeler la nouvelle « guerre froide ». Comme au bon vieux temps, le...ils se cannibalisent.

Cette menace systémique était bel et bien une fiction. L’arsenal soviétique fut toujours inférieur à celui de ses adversaires. Les dirigeants de l’URSS n’ont jamais envisagé d’envahir l’Europe occidentale, et encore moins de « conquérir le monde ». En fait, la course aux armements – et...RIEN DE NEUF EN 70 ANS !

2.- Pompeo a critiqué la décision de l'administration Obama de mettre fin aux prisons secrètes de la CIA (soi-disant « sites noirs ») et l'exigence de l'administration selon laquelle tous les interrogateurs respectent les lois anti-torture

( pages en cours, suite à venir, 29.10.2018)

3.- 3-guerre-du_Yemen_Gains_OTAN-Arabie-Saoudite-CIA-TRUMP_POMPEO_Genocide_famine-conflit-cholera-morts-suite-Syrie-Irak-Afghanistan Selon l'écrivain et l'historien Gerald Horne, la crise humanitaire a été provoquée par l'action américaine, l'OTAN, la CIA, la Pantagon, au Moyen-Orient. Pour l'historien, le problème au Yémen «est pour une grande partie provoqué par les Etats-Unis et leurs alliés de l'Alliance atlantique», l'OTAN, la CIA, la Pantagon...( pages en cours, suite à venir, 02.11.2018)


DES CENTAINES DE SITES INTERNET A LA SOLDE DES USA ET L'OTAN, OMC, ETC, SONT ENTRAIN DE SUPPRIMER DES NOMBRES IMPRESSIONNANTES DE PAGES "ERREURS 404, PAGE NON TROUVEE", DEPUIS LES DEBUTS DES HOSTILITES QUI SONT NES DES L'INTRONISATION DE DONALD TRUMP A LA MAISON BLANCHE. VRAI

Il faut que les anciens journalistes et autres spécialistes en diplomatie, ou politique américaine révisent leurs propos sur ce type, TRUMP. Ils lui octroient eux même une intelligence diplomatique ou des négociations gagnante provenant de son ancienne activité d'homme d'affaire où il avait "des deals avec divers techniques pour faire fléchir celui qui est en face de lui » ...;-( (il faut changer, on n’est pas des bisounours au service des USA pour cause d'une supposée importance de leurs horas sur la destinée du monde. Qu'il aille se faire foutre TRUMP. Il a insulte tout le monde même pas de respect pour les morts. Un chien qui a la galle et qui traine de la mal chance à celui qui lui serre la main. Un endiable, enfer, et démon. TRUMP ISdonald trump est un demon psychopathe DEVIL.

.(page en preparation, merci. 28.10.2018) https://www.lomag-man.org/ - Webmestre@lomag-man.org (c)Webmestre-lomagman.org

Des ingénieurs avaient identifié des problèmes en 2017. Mais cette inspection n'avait pas conclu que ce dysfonctionnement pouvait «avoir un impact négatif sur la sécurité de l'avion»

Boeing avait identifié des anomalies sur le 737 MAX dès 2017

Boeing-les-passagers-se-cachent-embarque-pas-dans-737maxCe Dessin démontre bien, qu’en cas de reprise des vols du Boeing 737 MAX-8, les passagers non avertis sur l’appareil qu’ils devraient prendre. S’il s’agit bien d’un Boeing 737 MAX-8, tout le monde se cache, et ne se présente pas à l’embarquement. Et ça vas durer jusqu’à l’élimination total du Boeing 737 MAX-8 des cieux du monde.

C’est incroyable ce que Boeing nous mène en bateau. Déjà qu’on avait tous les détails, et aveux d’employés, regret de l’utilisation des employés de Boeing pour une certification qui n’a jamais eu lieu. Tout le monde, le FAA, ont bel et bien déduite que les défaillances des sondes, ou capteurs AOA données erronées ! Que le système MCAS faisait piquer l’avion, et que les réacteurs ne respectant pas les lois de physique élémentaires, était trop lourds, mal placés, trop en avant, et que le soi-disant « logiciel » ne fonctionnait pas normalement. J’ai tout sur mon site, et vous avez tous les actes, depuis le crash du Boeing 737-max-8 d’Ethiopian-Airlines. Et on sait tout depuis celui de Lion Air, en octobre 2018.
Ils étaient tous dépassé, et dans une logique faussée par la "dynamique des transformations "contre nature", "écart des lois de la physique élémentaire", avec des forces puissantes en mouvement, et des éléments allant, et venant de tous les côtés de l’avion, avec lesquelles Boeing et son CEO Dennis Muilenburg, ont continué comme des apprentis inventeurs…
Interrogé sans ménagement, le PDG de Boeing Dennis Muilenburg est resté droit dans ses bottes, refusant de reconnaître la moindre erreur dans la conception du 737 MAX et écartant toute idée de démission. Selon Dennis Muilenburg, les deux crashs seraient en effet le résultat d'une « chaîne d'événements », dont...Ils font du cinéma en voulant donner de l'importance à la somme perdue de 1 milliard de dollars, et invente une pseudo décision qui n'a jamais existée. 30.04.2019. TOUT EST FAUX ! Le PDG de l’avionneur Boeing, Dennis Muilenburg, DOIT DEMISSIONNER, C’EST UN DIABBLE !
Boeing et son PDG Dennis Muilenburg, nous fournissent tous les jours des nouvelles versions, déjà 30, ou 40 mensonges, et contradictions, de l'échec, et l'arrêt immédiat du 737 MAX-8. Scandale !
05.05.2019

Des ingénieurs de Boeing avaient identifié, dès 2017, des dysfonctionnements dans les systèmes d'alerte des pilotes du 737 MAX, soit un an avant l'accident de Lion Air, a révélé dimanche le constructeur. Il assure que les dirigeants n'en avaient pas été informés.

«Plusieurs mois après le début des livraisons du 737 MAX, des ingénieurs de Boeing avaient constaté que le système d'affichage du 737 MAX ne répondait pas correctement aux exigences de l'alerte de la [sonde d'angle d'attaque, ndlr] AOA», explique Boeing dans un communiqué. Ces alertes sont censées prévenir les pilotes de certaines anomalies.

Lire aussi: Les Etats-Unis auraient envisagé d'immobiliser des Boeing 737 MAX dès 2018

OU ICI SUR SITE : l.immobilisation-du-737-max-coute-cher-a-boeing_diversion_ils-gagnent-500-milrds-2-autres-modeles-posent-probleme

Dans l'accident de Lion Air, qui a fait 189 morts à la fin octobre, il est apparu, que, bien que hors service, l'AOA a continué à émettre des données erronées au système de stabilisation de l'appareil MCAS. Or ce dernier, tel qu'il était initialement conçu, a pris la main sur les commandes de vol et mis l'avion en piqué, bien que les pilotes aient tenté de faire le contraire, conduisant à la tragédie.

Boeing souligne qu'à la décharge des ingénieurs, qui ont respecté les procédures, une inspection conduite par des ingénieurs et des responsables n'avait pas conclu que ce dysfonctionnement pouvait «avoir un impact négatif sur la sécurité de l'avion».

Suite au fait que le monde savait, et que Boeing à senti le vent tourner, on est plus dans les années 80 ou 90, ou les américains pouvaient cacher des informations, avec l’aide de la CIA, et autres, ils ont commencé à lâcher le morceau petit à petit. Mais en même temps, CEO Dennis Muilenburg, après s’être caché 2 mois ½, et des tonnes d’opioïdes, il réapparait et dit la chose la plus idiote du monde, en refusant que Boeing ne peut tout endosser, parce que c’est une « chaîne d’événements »…Incroyable, et diabolique

La «disagree light» devient gratuite

Toute la flotte des 737 MAX est immobilisée depuis mi-mars après un autre accident, le 10 mars de la compagnie Ethiopian Airlines, qui a fait 157 morts, dans des circonstances similaires à celles de Lion Air. Pour obtenir un nouveau feu vert des autorités de sécurité aériennes, Boeing travaille notamment à la mise à jour du système MCAS.

Lire aussi: Boeing va équiper les 737 MAX d’un signal de dysfonctionnements

Il a aussi annoncé que la «disagree light», signal d'alerte qui s'enclencherait en cas d'informations erronées transmises par une ou deux sondes d'incidence AOA au MCAS allait devenir une fonctionnalité de base et gratuite pour tous les clients. Cette alarme était optionnelle pour les compagnies avant les deux accidents.

FAA, ASSASSINS !, COMME le PDG de Boeing Dennis Muilenburg ASSASSIN !

Les juristes et organes de victimes d'accidents aériens devront s'unir pour le cas de Lion Air, et d'Ethiopian Airline, afin de les aider à porter plaintes communes pour chaque cas de crash du Boeing 737 MAX-8. Boeing : poursuite d’une famille de victime, condamnation de l’OMC

737 Max : la nouvelle révélation qui embarrasse Boeing


737-max-la-nouvelle-revelation-qui-embarrasse-boeing-ils-ont-cache-le-probleme-MCAS-logiciel-AOA-depuis-2017Un Boeing 737 MAX ©AFP, AFP
Une nouvelle révélation qui risque de plonger Boeing, toujours un peu plus dans la crise. En effet, l’avionneur américain est pointé du doigt pour les dysfonctionnements majeurs de son système anti-décrochage MCAS, présent sur tous les Boeing 737 MAX.Ce dernier a d’ailleurs vu sa responsabilité être largement engagé dans deux incidents survenus récemment, provoquant la mort de près de 350 personnes.
Ces accidents auraient toutefois pu être évités. C’est en tout cas ce qu’il ressort du dernier communiqué de presse Boeing, diffusée dimanche dernier. Pour l’occasion, le constructeur a confirmé que des ingénieurs ont, dès 2017, alerté sur certains dysfonctionnements du système d’alerte. Toutefois, la direction elle, n’en aurait été mise au courant qu’au moment de la tragédie Lion Air, survenue en Indonésie. 


Le MCAS, pointé du doigt dès 2017


Dans les faits, les ingénieurs ont alerté sur un point relativement important. Selon eux, le système MCAS ne répondait, à l’époque, en rien aux exigences de l’alerte de la sonde d’angle d’attaque AOA. Ces alertes elles, sont celles qui sont censées prévenir les pilotes si jamais une anomalie venait à se déclencher en plein vol. Hors-service, celles-ci sont donc inutilisables et ont continué d’envoyer des données erronées avant de finalement prendre le contrôle sur l’appareil et le placer en piqué. Les pilotes Lion Air eux, ont toutefois tenté de reprendre le contrôle de l’appareil mais n’ont pas réussi à le faire. 189 ont alors trouvé la mort ce jour-là.


Une flotte de 737 MAX, totalement bloquée


Toutefois, les ingénieurs ne devraient pas être incriminés. Selon Boeing, ces derniers ont respecté les procédures à la lettre. Une « contre-inspection », tenue en compagnie d’autres ingénieurs et responsables a en effet conclu que ce dysfonctionnement n’aurait aucun impact négatif sur la sécurité de l’avion et des passagers. Les catastrophes de Lion Air et d’Ethiopian Airlines, viendront contredire le constat effectué ce jour-là. Depuis, toute la flotte des 737 MAX est immobilisée, en attente d’une mise à jour du logiciel et surtout, que la FAA donne son feu vert à la remise en route de tous les appareils.

FAUX FAKE NEWS !

Documentations, news médias Web : PDG de l’avionneur Boeing, Dennis Muilenburg, diabolisé, et sans aucune retenue, bombe le torse, nous prend pour des malades mentaux, persiste ce lundi 28.04.2019 lors de l’assemblée des actionnaires que le système MCAS, n’est pas impliqué dans les deux crashs qui ont fait 346 morts…

https://www.lomag-man.org/Economie-Finances-Trump_USA/Ingerences-Niveau-Mondial-grandes-compagnies/Anecdotes-chroniques-Boeing-FAA/PDG-de-Boeing-D.Muilenburg-nie-defauts-MCAS-la-crise-des737MAX-a-deja-coute-1-milliard-de-dollars.webm

FAKE NEWS EN PAGAILLE DEPUIS LE PREMIER CRASH SUR Boeing 737 MAX-8, A CE JOUR !


Documentations, news médias Web : PDG de l’avionneur Boeing, Dennis Muilenburg, diabolisé, et sans aucune retenue, bombe le torse, nous prend pour des malades mentaux, persiste ce lundi 28.04.2019 lors de l’assemblée des actionnaires que le système MCAS, n’est pas impliqué dans les deux crashs qui ont fait 346 morts…Il est pire que HITLER, le CEO de Boeing, qui devrait quitter son poste immédiatement !

Boeing avait identifié des anomalies sur le 737 MAX dès 2017 ! 06.05.2019 boeing-avait-identifie-des-anomalies-sur-le-737-max-ds-2017-06.05.2019 Boeing avait identifié des anomalies sur le 737 MAX dès 2017 ! Des ingénieurs avaient identifié des problèmes en 2017. Mais cette inspection n'avait pas conclu que ce dysfonctionnement pouvait «avoir un impact négatif sur la sécurité de l'avion», ils étaient tous dépassé, et dans une logique faussée par la "dynamique des transformations "contre nature", "écart des lois de la physique élémentaire"
Merci à Dennis Muilenburg, PDG de Boeing Company. Reposez en paix 2 mètres sous terre. nous n'avons plus besoin de vous, vous avez accompli votre modèl économique avec succès. Mais il y aura encore des morts des Boeing 737 MAX-8, après votre suicide imminent. crashs-737-max-le-pdg-de-boeing- D.Muilenburg -refuse-de-reconnaitre-la-moindre-erreur_Assassin


737-max-8-deja-une-tres-lourde-facture-pour-boeing-10.4.2019 Donc, on le savait déjà dès le début la fameuse "perte"...

Boeing-sur-le-point-de-reveler-a-quel-point-la-crise-du-737Max-a-nui-a-son-activite-CNN Ils ont été mesquin, et méprisant sur les faits réels, et veulent à présent se dédouaner par les paroles de vipère de leur PDG Dennis Muilenburg qui devrait démissionner. !

Boeing-s.est-vante-de-l.approbation-simplifiee-du-737Max-Maintenant-c.est-le-nettoyage-du-desordre-CNN Le 26 avril 2017, le président-directeur général Dennis Muilenberg s'est adressé à Wall Street lors d'une téléconférence. Il s'est vanté de la rapidité avec laquelle la société avait mis le 737 Max sur le marché - et louait le processus de certification "simplifié" de la Federal Aviation Administration. Il a attribué cela à la philosophie pro￾business de la nouvelle administration Trump. "Cela nous aide à travailler plus eijcacement grâce à la certification de certains de nos nouveaux modèles d'aéronefs, tels que le [737] Max, qui passe les tests en vol et entre en service", a-t-il déclaré à des analystes. "Nous constatons déjà certains avantages du travail eIJectué avec la FAA."

Catastrophes-et-Dennis-Muilenburg-PDG-de-Boeing-mauvaise-gestion-crises-crashs-737max8

crashs-737-max-le-pdg-de-boeing- D.Muilenburg -refuse-de-reconnaitre-la-moindre-erreur_Assassin

 

Pour voir les illustrations, et vidéos, lectures sur ces Manœuvres du MCAS, les sondes AOA, divers commutateurs à activer, ou désactiver, connues dès la mise en service du Boeing 737-MAX-8, que Boeing à cachées, et qui sont ceux de navigation d'un grand voilier dans une tempête en pleine mer agitée...



MIKE POMPEOUn modèl et rejeton 100% des origines de la suprémacie créée entre 1943 et 1960...Mike Pompeo et les Etats-Unis de TRUMP, menace D.ECRASER L'IRAN par des sanctions et une campagne de pression de forcer les Alliés EUROPEENS, à l'obéissance..., sinon, ils seront etouffés à leur tour dans tous les domaines. Y COMPRIS LES ENTREPRISES, LA TERRE ENTIERE !!

Un modèl et rejeton 100% des origines de la suprémacie créée entre 1943 et 1960...Mike Pompeo et les Etats-Unis de TRUMP, menace D.ECRASER L'IRAN par des sanctions et une campagne de pression de forcer les Alliés EUROPEENS, à l'obéissance..., sinon, ils seront etouffés à leur tour dans tous les domaines. Y COMPRIS LES ENTREPRISES, LA TERRE ENTIERE !! Un modèl et rejeton 100% des origines de la suprémacie créée entre 1943 et 1960...Mike Pompeo et les Etats-Unis de TRUMP, menace D.ECRASER L'IRAN par des sanctions et une campagne de pression de forcer les Alliés EUROPEENS, à l'obéissance..., sinon, ils seront etouffés à leur tour dans tous les domaines. Y COMPRIS LES ENTREPRISES, LA TERRE ENTIERE !! ALIENS !!! ALIENS !!!

L'Union européenne a fait savoir qu'elle annoncerait le 18 mai 2018 des mesures visant à contrecarrer les effets du retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien, en exhumant un texte datant de 1996 BOXER !

OTAN, ONU, POUR LE 1/4 DU MONDE VIEILLISSANTS, IMPERIALISME, ET MODE OPERATOIRE BASEE QUE SUR CONFLITS SUR CONFLIS INCROYABLEMENT VOUE A UN SEUL PAYS: LES ETATS UNIS DE TRUMP ! OTAN-ONU_Nullite-anciennete-hors-d.epoque_DICTATS_articles-reformateurs-ignores_profits-aux-USA-TRUMP_ImperialismeMagouilles

Page Annexe: 2.USA-meutriere-toxique-prevue-entre-TRUMP_l.OMC-L.OTAN-L.ONU-l.UNICEF-HCDH-OMS-Allies_rompue-par-monarque_TRUMPL'Otan emménage dans son nouveau QG à Bruxelles à partir de mars 2018, de 2 milliards d'Euro, et non 1 milliards---

L'Otan emménage dans son nouveau QG à Bruxelles à partir de mars 2018, de 2 milliards d'Euro, et non 1 milliards---


Lire vers le bas autres articles

Page en préparation. merci. 30.04.2019 https://www.lomag-man.org/ - Webmestre@lomag-man.org (c)

Webmestre-lomagman.org

3.- Dès 2017, Boeing a identifié un dysfonctionnement du 737 MAX sans en parler à ses clients

2.- Boeing a mis plus d'un an à informer les autorités américaines de l'aviation civile que le système d'alerte sur l'incohérence de certaines données de vol n'était plus proposé qu'en option sur le 737 MAX alors qu'il était auparavant installé d'office sur les précédentes versions de l'appareil. Juste dessous cet article SVP

1.- Boeing croyait que le voyant d'alerte de désaccord 

AOA était une caractéristique standard sur le 737
Max. Alors qu'il était facturé en option

CRIMES IMPARDONNABLES. LE PDG DE BOEING DENNIS MUILENBURG DOIT DÉMISSIONNER IMMÉDIATEMENT !

Comment les pilotes ont secrètement averti la FAA à propos du défaut de Boeing. Des rapports ont révélé que des pilotes ici aux États-Unis utilisaient une base de données fédérale anonyme pour se plaindre des problèmes rencontrés avec le Boeing 737 MAX 8. Les plaintes correspondent étrangement à ce que l’on découvre sur les circonstances du récent accident survenu en Éthiopie, qui a entraîné l’échouement de Boeing dans des pays du monde entier.

CRIMES IMPARDONNABLES.


À mesure que les jours se succèdent, on en sait un peu plus sur l’affaire concernant les deux crashs
des Boieng 737 Max survenus en octobre et mars dernier. Même si le PDG de Boeing, Dennis
Muilenburg, continue d’accuser les personnes qui étaient aux commandes des aéronefs lors de
l’occurrence des deux crashs, il n’en demeure pas moins que les informations collectées jour après
jour montrent avec plus de précision que Boeing a des choses à se reprocher dans cette affaire.

(http://https:/www.developpez.com/actu/258286/Faisant-face-a-des-questions-pointues-le-PDG-de-

Boeing-refuse-d-admettre-les-defauts-du-design-du-737-Max-et-continue-d-incriminer-les-pilotes/)

Selon les conclusions préliminaires des enquêteurs, le coupable devrait être recherché au niveau du
système mis en place par Boeing pour éviter à l’appareil de décrocher. Nous rappelons que sur ce
modèle amélioré du Boeing 737, Boeing a ajouté des turboréacteurs plus imposants afin de
permettre à l’appareil de concurrencer l’A 320neo tant au niveau de l’autonomie que du rendement
énergétique. Mais ces modifications ont changé le comportement de l’aéronef en vol, en le faisant
cabrer lorsque l’appareil subit un angle d’attaque élevé. Boeing a tenté de corriger ce comportement
avec son nouveau système anti-décrochage nommé le MCAS (Maneuvering Characteristics
Augmentation System).

Après les crashs des deux appareils, les enquêtes en cours ont permis de mieux comprendre le
fonctionnement du MCAS. En principe, pour assurer le fonctionnement optimal du système anti-
décrochage, le système MCAS doit être couplé à des capteurs d’angle d’attaque et un voyant
lumineux qui s'active lorsque le MCAS qui s’appuie sur les données des capteurs d’angle renvoie des
données contradictoires. Mais après avoir mis le Boeing 737 Max à la disposition du public, il a été
rapporté que Boeing a rendu un second indicateur d’angle ainsi que le voyant lumineux d’alerte de
dysfonctionnement du MCAS payants.

Selon le New York Times (NYT), lorsque Boeing a commencé à livrer son 737 Max à ses clients en
2017, la société était convaincue que le voyant d’alarme de désaccord AOA était une caractéristique
standard de tous les nouveaux avions à réaction. Toutefois, quelques mois après le vol des avions,
les ingénieurs de la société ont compris que le voyant lumineux ne fonctionnait que sur les avions
dont les clients avaient acheté un indicateur facultatif différent. Fondamentalement, cela signifiait
qu’une caractéristique de sécurité que Boeing considérait comme standard était en réalité un
complément premium. Dans un communiqué paru dimanche dernier, Boeing a expliqué sa confusion
au sujet du voyant d’alerte qui ne fonctionnait pas comme il souhaitait avec le logiciel du système
d’affichage du 737 Max.

Selon les déclarations de Boeing, le logiciel fourni à Boeing a lié l’alerte de désaccord AOA à
l’indicateur AOA. Ce qui impliquait que le logiciel n’activait l’alerte de désaccord AOA que si une
compagnie aérienne avait acheté en option l’indicateur AOA. Selon le NYT, ce manque initial de
connaissances sur les fonctionnalités de l’appareil, ainsi que la publication différée, ajoutent des

inquiétudes concernant la gestion de la conception du 737 Max par Boeing. Les révélations s'ajoutent aux problèmes croissants de Boeing, qui incluent des relations délabrées avec les compagnies aériennes et les clients, de multiples enquêtes fédérales, des coûts financiers croissants et le travail restant à accomplir pour que le Max vole à nouveau.

Après avoir réalisé les défauts liés aux capteurs et au MCAS, Boeing a commencé à travailler sur une mise à jour pour dissocier l’alerte de l’indicateur, vu que l’alerte ne pourrait pas fonctionner sans l’indicateur de désaccord AOA. Si l’on s’en tient à cela, les appareils d’Éthiopian Airlines et Lion Air qui ne disposaient pas de l’indicateur vendu en option ne pouvaient pas avoir d’alerte concernant les données erronées renvoyées par le capteur d’angle d’attaque. Il est bon également de préciser que seulement 20 % des clients avaient acheté l’indicateur facultatif, lors de la survenue des crashs.

Après avoir découvert la défaillance en 2017 du système MCAS et des composants manquants, Boeing a procédé à un examen interne et a déterminé que l’absence de voyant d’avertissement « n’avait pas d’incidence négative sur la sécurité ou l’exploitation de l’avion », a-t-il déclaré dans son communiqué. En conséquence, Boeing a déclaré qu’il n’avait pas informé les compagnies aériennes ou la Federal Aviation Administration (FAA) de cette erreur pendant un an. Ce n’est qu’après le crash du vol 610 de Lion Air en octobre dernier que Boeing a discuté de la question avec la FAA.

En novembre dernier, Boeing a eu une réunion avec les pilotes d’American Airlines (qui avait acheté l’extension). D’après le NYT, Boeing a déclaré aux pilotes que l’alerte de désaccord fonctionne au sol et les préviendrait des problèmes s’il y avait un souci avant le décollage. « On nous a dit que si l’indicateur et les capteurs AOA, comme sur Lion Air, présentaient une différence énorme, nous serions alertés au sol et donc ne décollerions même pas », a déclaré Dennis Tajer, porte-parole du syndicat des pilotes d’American Airlines. « Cela nous a donné une confiance supplémentaire pour continuer à piloter cet avion », ajoute-t-il. Mais ces dernières semaines, Boeing aurait avancé quelque chose de différent. Selon Tajer, la compagnie a affirmé récemment que « le système n’en avertirait les pilotes de tout désaccord sur les capteurs avant que si l’avion est à 400 pieds au- dessus du sol ». Un porte-parole de Boeing l’a confirmé, soulignant que l’alerte de désaccord ne fonctionnait pas au sol et n’aurait donc pas pu alerter les pilotes de Lion Air d’un capteur défectueux avant le décollage. M. Tajer a déclaré que Boeing semblait avoir « fourni des informations inexactes » et que les pilotes avaient demandé des éclaircissements à la compagnie. Tajer, qui est également un pilote 737, s’est dit préoccupé par le fait que Boeing ne semblait pas comprendre parfaitement le fonctionnement de chaque aspect du 737 Max. « Vous feriez mieux de commencer à connaître les choses sur l’avion que vous construisez et vendez, car ma vie et les passagers que je transporte en toute sécurité à travers le monde en dépendent », a déclaré M. Tajer.

Source : NYT

des-passagers-confus-pensent-etre-dans-un-737-MAX.8-sans-autorisation-de-vol-meme-itequettes-secu (CNN) — Les passagers d’un vol de la Southwest Airlines se sont alarmés quand ils ont pensé, à tort, qu’ils étaient à bord d’un 737 MAX 8.

Page externe : CRASHS DE BOEING 737 MAX : L’ENTREPRISE AVAIT DÉSACTIVÉ UN SIGNAL D’ALERTE POUR LE RENDRE OPTIONNEL ET PAYANT texte, vidéo

Boeing avait identifié des anomalies sur le 737 MAX dès 2017

Boeing a mis plus d'un an à informer les autorités américaines de l'aviation civile que le système d'alerte sur l'incohérence de certaines données de vol n'était plus proposé qu'en option sur le 737 MAX alors qu'il était auparavant installé d'office sur les précédentes versions de l'appareil.

Boeing avait identifié des anomalies sur le 737 MAX dès 2017 Boeing a mis plus d'un an à informer les autorités américaines de l'aviation civile que le système d'alerte sur l'incohérence de certaines données de vol n'était plus proposé qu'en option sur le 737 MAX alors qu'il était auparavant installé d'office sur les précédentes versions de l'appareil.

L'avionneur américain a cependant affirmé dimanche que l'absence de ce système d'alerte ne représentait aucun risque en termes de sécurité.

Depuis qu'il est apparu que Boeing ne proposait plus qu'en option sur le 737 MAX un dispositif prévenant les pilotes d'éventuelles incohérences dans les données relatives à l'angle d'attaque émanant de deux capteurs, le constructeur s'efforce de démentir l'idée selon laquelle il fait payer les compagnies aériennes pour équiper leurs appareils de certains dispositifs de sécurité.

737max-boeing-a-mis-13mois-a.reveler-le-probleme-d-alerte_le-CEO-Dennis-Muilenburg-menteur-demission

CRIMES IMPARDONNABLES. LE PDG DE BOEING DENNIS MUILENBURG DOIT DÉMISSIONNER IMMÉDIATEMENT !

Deux catastrophes aériennes en cinq mois

Tous les 737 MAX dans le monde sont cloués au sol depuis mars, à la suite de deux catastrophes aériennes en cinq mois impliquant ce modèle d'avion.

Boeing a admis que, dans les deux cas, des données erronées sur l'angle d'attaque ont été transmises au système anti-décrochage de l'appareil dans le cadre d'une chaîne plus large d'événements, l'avionneur ne reconnaissant cependant aucune faute.

L'angle d'attaque, ou d'incidence, correspond à l'angle formé par l'aile de l'avion par rapport au flux d'air et il permet de déterminer la capacité de l'appareil à conserver sa portance et à continuer de voler.

Dans un communiqué publié dimanche, Boeing dit n'avoir découvert qu'après avoir commencé à livrer des 737 MAX en 2017 que le système d'alerte sur l'angle d'attaque était en option et non pas de série comme il le souhaitait.

Un responsable de l'administration fédérale de l'aviation (FAA) aux Etats-Unis a déclaré dimanche à Reuters que Boeing avait attendu 13 mois avant de prévenir cet organisme en novembre 2018.

Un autre système fournissant les données brutes sur l'angle d'attaque est proposé depuis des années en option et n'est que rarement utilisé par les pilotes de ligne.

Lenteur

"Ni l'indicateur d'angle d'attaque ni le système d'alerte (sur l'angle d'attaque) ne sont nécessaires pour le fonctionnement sûr de l'appareil", déclare Boeing.

"Ils ne fournissent que des informations complémentaires et n'ont jamais été considérés comme des équipements de sécurité sur les avions de ligne."

Après la chute d'un 737 MAX de Lion Air en octobre en Indonésie, les équipes de Boeing ont confirmé leurs précédentes conclusions selon lesquelles le système d'alerte n'était pas nécessaire à l'exploitation de cet appareil.

La FAA est d'accord avec cette évaluation mais elle a critiqué la lenteur avec laquelle Boeing a révélé ce problème.

"Une communication en temps voulu ou plus précoce de Boeing avec les exploitants aurait contribué à réduire ou à éliminer une possible confusion", a dit un porte-parole de la FAA.

Quand les 737 MAX seront de nouveau autorisés à voler, tous les nouveaux appareils seront équipés de série d'un système d'alerte sur l'angle d'attaque, a promis Boeing. Les compagnies dont les 737 MAX sont interdits de vol pourront activer directement ce système.

(avec Reuters)

Dès 2017, Boeing a identifié un dysfonctionnement du 737 MAX sans en parler à ses clients

Dimanche 5 mai, Boeing a apporté des précisions sur les anomalies constatées sur le signal d'alarme de la sonde d’angle d’attaque (AOA) du 737 MAX. Il en ressort que le constructeur américain avait identifié dès 2017 des dysfonctionnements sans en avertir les compagnies aériennes ou le régulateur aérien américain (FAA). Une révélation qui met à nouveau la communication de Boeing au centre des critiques tandis que l'entreprise traverse une crise liée à l'immobilisation de son appareil à travers le monde.

Dès 2017, bien avant les crashs des vols Lion Air puis Ethiopian Airlines, Boeing avait identifié des dysfonctionnements liés au signal d’alarme de la sonde d’angle d’attaque (AOA) du 737 MAX. Le constructeur aéronautique a publié un communiqué dimanche 5 mai pour détailler les anomalies constatées sur ce système d’alerte du cockpit censé informer les pilotes. L’appareil 737 MAX est toujours interdit de vol à travers le monde à la suite de l’accident du vol ET302 qui a provoqué la mort de 157 personnes le 10 mars.

Le problème identifié par les ingénieurs en 2017

Début avril, Boeing a confirmé lors des deux catastrophes une activation accidentelle du logiciel anti-décrochage MCAS en raison de données de capteur erronées. Une polémique a éclaté quelques semaines plus tard au sujet du signal d’alarme dit “AOA Disagree” qui alerte les pilotes du dysfonctionnement du logiciel MCAS lorsqu’il reçoit des données faussées : Boeing aurait rendu optionnel et payant ce système d’alerte. Tandis qu’il travaille sur une mise à jour du MCAS, le constructeur américain s’est défendu en indiquant que la nouvelle version intègrerait gratuitement l’AOA Disagree.

Le communiqué de Boeing déplace la polémique sur un autre sujet : dès 2017, les ingénieurs de l’entreprise aurait identifié un problème avec l’AOA Disagree. “Ni l’indicateur de l’angle d’attaque ni le système d’alerte ‘AOA Disagree’ ne sont nécessaires pour une opération en toute sécurité de l’avion. Ils apportent seulement une information supplémentaire et n’ont jamais été considérés comme des dispositifs de sécurité sur les avions de transport commerciaux”, tempère Boeing.

La FAA égratigne la communication de Boeing

Le constructeur ajoute qu’à l’époque et avant le crash du vol Lion Air en octobre 2018, les hauts dirigeants n’étaient pas informés de ces dysfonctionnements. En conséquence, entre 2017 et l’accident du vol Lion Air, ni les compagnies aériennes ni le régulateur aérien américain (la FAA) n’ont été informés de ces anomalies.

Dans un avis publié le 5 mai, la FAA estime que l’anomalie de l’alerte AOA Disagree présente un “risque faible”. “Cependant, une communication de Boeing ponctuelle ou arrivant plus tôt avec les opérateurs aurait aidé à réduire ou éliminer une possible confusion”, estime tout de même le régulateur aérien dans un communiqué cité par les médias américains. Tandis que Boeing traverse une crise majeure liée au 737 MAX, ces nouvelles révélations risquent d’accentuer les critiques sur son manque de transparence.

des-2017-boeing-a-identifie-un-dysfonctionnement-du-737-max-sans-en-parler-a-ses-clients-demission-pdg-D.Muilenburg-6.5.19


Proposé par : https://www.lomag-man.org/ - Webmestre@lomag-man.org (c)Webmestre-lomagman.org 07.05.2019


Comment diable sommes-nous supposés atterrir sur une piste à l'envers? Mais avec notre Boeing 737 MAX-8, on fait des miracles. How the heck are we supposed to land on a runway that's upside down ? But with our Boeing 737 MAX-8, we do miracles. Comment diable sommes-nous supposés atterrir sur une piste à l'envers? Mais avec notre Boeing 737 MAX-8, on fait des miracles. How the heck are we supposed to land on a runway that's upside down ? But with our Boeing 737 MAX-8, we do miracles.

 

By the CEO, PDG de Boeing-CEO-Dennis-Muilenburg-best-lean-management-methode engineering-737max-8, l’homme qui n’a jamais menti !Gouvernement_Mondal-des-Guerres_100Ans.Conflits-Armes-Economiques_Alliances-Illegaux_Non-Revisees_TRUMP-OMC-OTAN-USA-AIEA_CIA GARANTI, LE DESIGN N'EST PAS PARFAIT. MAIS AVEC NOTRE NOUVEAU LOGICIEL, NOUS LE MAINTIENDRONS DANS L'AIR! GARANTED, THE DESIGN IS NOT PERFECT. BUT WITH OUR NEW SOFTWARE WE WILL KEEP IT IN THE AIR !

1Gouvernement_Mondial-des-Guerres_100Ans.Conflits-Armes-Economiques_Alliances-Illegaux_Non-Revisees_TRUMP-OMC-OTAN-USA-AIEA_CIA1Gouvernement_Mondial-des-Guerres_100Ans.Conflits-Armes-Economiques_Alliances-Illegaux_Non-Revisees_TRUMP-OMC-OTAN-USA-AIEA_CIA1Gouvernement_Mondial-des-Guerres_100Ans.Conflits-Armes-Economiques_Alliances-Illegaux_Non-Revisees_TRUMP-OMC-OTAN-USA-AIEA_CIA Gouvernement_Mondal-de-Guerre_OTAN-USA. sunir-contre-l.otan-en-france-et-en-europe boeing-737-max-8-catastrophe-annoncee-ou-brexitBoeing-bad-day-agents-controle-justice-fbi-dept.transports-seattle-time-737max

AUTRES PAGES PRECEDENTES, SUIVANTES DU DOSSIER SUR LES CRASHS DES BOEING 737 MAX-8 :

Boeing-les-passagers-se-cachent-embarque-pas-dans-737max

Boeing a invité la mort consciemment. Parce que, des nombreuses entités vous font des millions de logiciels qui fonctionnent même à des millions de kilomètres de la terre. Et les appareils, soit en évolution, soit posée sur la Lune, ou Mars sont télécommandé depuis la terre. Chose étonnante : Ils ne font pas à leur tête, ils suivent les "ordres depuis la Terre", et n'ont pas l'esprit suicidaire !
Dans un long et passionnant article, le site Vox revient sur l'édifiant scandale qui commence à prendre forme autour des crashes des 737 MAX de Boeing qui ont fait au total 346 victimes RETOUR page: Boeing-737max_scandal-echecs-model-production-vente_tromperie_FAA_justice-contre-partenaires-criminels

boeing-737-max-crash-depense-15millions-reduction-controle-faa-de-l.Etat_action-Trump-medias-inutile- ON S'EN FOUT QU’ILS ARRÊTENT LA PRODUCTION DE CE MACABRE ENGIN DÉFINITIVEMENT ! C'EST TECHNIQUE, ON NE PEUT DÉPLACER UN CENTRE DE GRAVITÉ, ET ESPÉRER CORRIGER AVEC UN LOGICIEL ET DES SIGNAUX...CE SONT DES VÉRITABLES FORCES EN CONTRADICTION, ET PROPRIÉTÉS INDÉPENDANTES LES UNES DES AUTRES, DONC IL NE FAUT PAS ATTENDRE UN ÉVÉNEMENT IMPRÉVISIBLE POUR CONSTATER A NOUVEAUX QUE CE DÉFAUT NE SE RÉSOUT QU'EN STOPPANT TOUT ! Cette page : 03.04.2019. Ce n'est plus l'époque ou les pauvres devant les maîtres de chateau étaient démunit, et subissaient tout les abus de pouvoirs imaginables, sans outils "intellectuels" pour se défendre, ou faire des front commun à l'éttendu d'un pays, ni d'une simple région!! Avec quelles convictions techniques, avec preuves, tests, comparatifs entre les défauts, et les soi-disant interventions avec succès, et dans différentes conditions météorologiques, et autres phénomènes, Boeing, la FAA, l’Office de transports américain, CIA, FBI. OMC, et de surcroit, Donald TRUMP, ont-ils fait croire....La suite dans la page.

On a peur des "élites" dans le monde cruel qui nous entoure. Ils sont très prétentieux, et travail en milieux filtrés. Ils sont de plus en plus éloignés du sort de la population terrestre. Dans l'ensemble de domaine, et sont de plus en plus incapable, notamment par la présence de trop de personnes de 60 à 74 ans. Je ne fais pas un procès ingrat, mais, ces gens trainent malheureusement des casseroles d'excellence, totalement distancées de leurs postes de dirigeant en tous domaines en ces années 2000…La suite dans la page.

Boeing, la FAA, l’Office de transports américain, CIA, FBI. OMC, et de surcroit, Donald TRUMP, ne sont que des associations de criminels en bandes organisées dans le monde entier. Comment ne pas pensez un jour, que ces gens seront poursuivis dans la rue dénudés, par des peuples en rage dans un avenir pas trop lointain. Les 5.000 Boeing 737 MAX-8 vendu est une preuve d'un échec triste. Ce n'est pas une performance, mais une fuite en avant, des rachats de toutes sortes, "corruptions", en terme de réussite de ventes, et remontée de la côte de boeing en bourse. Ils ont monté un colosse aux pieds d'argile....business_class_apres-crash-amerrissage-boeing-737-max-8-Boeing, la FAA, l’Office de transports américain, CIA, FBI. OMC, et de surcroit, Donald TRUMP, ne sont que des associations de criminels en bandes organisées dans le monde entier. Comment ne pas pensez un jour, que ces gens seront poursuivis dans la rue dénudés, par des peuples en rage dans un avenir pas trop lointain. Page en préparation. merci. 08.04.2019 https://www.lomag-man.org/ - Webmestre@lomag-man.org (c)Webmestre-lomagman.org

 

Les juristes et organes de victimes d'accidents aériens devront s'unir pour le cas de Lion Air, et d'Ethiopian Airline, afin de les aider à porter plaintes communes pour chaque cas de crash du Boeing 737 MAX-8. Boeing : poursuite d’une famille de victime, condamnation de l’OMC

US-Air-Force-interrompt-livraison-avion-ravitailleur-Boeing-des-debris-trouves-a-bord Washington (CNN) — Pour la deuxième fois en deux mois, l'US Air Force a cessé d'accepter les livraisons du nouveau pétrolier Boeing KC-46 et l'avion de ravitaillement en carburant après la découverte de débris dans certains des avions sortant de la chaîne de production.

boeing-apres-le-737-max-des-soucis-sur-le-dreamliner-787-10-et-les-ravitailleurs-kc-46a-06.04.2019 Washington (CNN) — Pour la deuxième fois en deux mois, l'US Air Force a cessé d'accepter les livraisons du nouveau pétrolier Boeing KC-46 et l'avion de ravitaillement en carburant après la découverte de débris dans certains des avions sortant de la chaîne de production. "En fait, nous avons de nouveau arrêté l'acceptation des KC-46 en raison de débris d'objets étrangers trouvés dans des compartiments fermés", a déclaré mardi la secrétaire de l'Air Force, Heather Wilson. "Nous avons mis en place des mesures correctives, y compris (des inspections) dans certains de ces compartiments fermés pour nous assurer que la chaîne de production fonctionne comme il se doit", a-t-elle déclaré. Le problème reste un échec du contrôle qualité et "sans rapport avec les spécifications de conception ou d'ingénierie", selon Ann Stefanek, une porte-parole de la Force aérienne.

 

boeing-poursuite-dune-famille-de-victime-condamnation-de-lomc-victime-crash-737max-8-Ethiopian

Le-Canada-COLUE AU SOL-les-Boeing-737-Max-8-suite-aux-2-crashs le-monde-suspend-le-vol-des-boeing-737-max-les-USA-Boeing- FAA-resistent-meprisant-magouille-non-respect-des-petites-compagnies. les pays sauvage, avec des peuples de bas niveau intellectuelle. altimetre-20.000pieds-logiciel-defaillant-Boeing737MAX-8-sous-l.Ocean

CETTE PAGE En préparation:29.3.19 MCAS et autres fourre-tout dans la conception irrécupérable du Boeing 737 Max-8. MCAS et autres fourre-tout dans la conception irrécupérable du Boeing 737 Max-8. Manœuvre-decrochage-MCAS_Soft_TBC-19-AOA-erronees_2-molettes-Manuelles-interrupteurs-verin_boeing737MAX8-danger Manœuvre-decrochage-MCAS_Soft_TBC-19-AOA-erronees_2-molettes-Manuelles-interrupteurs-verin_boeing737MAX8-danger

Un cockpit de Boeing 737 Max-8 et les trois zones d'action qui auraient pu permettre aux pilotes de compenser manuellement les défauts du MCAS en vol. Voir image, et vidéo, mais trouvée en anglais. produit un bruit de « moteur 2 temps », ttrrrrrttt, ttrrrrrttt, ttrrrrrttt…c'est le monde à l'envers, avec des patchs les uns par dessus les autres.... C’est une sorte de manivelle à l'ancienne, et une pression sur des boutons, et un comptage des tours des « roues », de la vieille mécanique, et si on dépasse les fonctionnalités, il faut recommencer. C’est du stress, de l’angoisse pour l’équipage. En plus ça produit un bruit de « moteur 2 temps », ttrrrrrt, ttrrrrrt, ttrrrrrt…Voir image, et vidéo, mais trouvée en anglais. crash-dethiopian-airlines-ce-systeme-anti-decrochage-qui-fait-polemique, sur les deux crash des boeing 737 MAX-8- Les fausses données déclencheraient le système anti-décrochage, appelé système d’augmentation des caractéristiques de manœuvre, ou MCAS Cette page dans son ensemble, est une ébauche d'informations simplifiées. Pour aller pplus loin, il est mieux de faire vos recherches complémentaire, avec les mots clé en anglais sur les images des composants du cockpit du Boeing 737 MAX-8. Traduction Google.

Les mesures de sécurité qui auraient pu sauver les passagers des deux Boeing 737 MAX étaient en option. Un Homicide volontaire, condamnable en justice pénale de tous les continents, et pays des passagers qui ont trouvé la mort par les crashs des avions de Boeing !   les-mesures-securite-auraient-sauver-les-passagers-des-2-boeing737max8-etaient-en-option

"... alors que des problèmes de sécurité avaient surgi, après avoir découvert des «outils inutiles», des outils indésirables et d'autres déchets éparpillés dans les avions récemment livrés..."

Boeing déclare le 29.03.2019 que le stabilisateur était actif lors du décrochage. Mais justement, c'est la confusion, et les enchaînements des actions successif que le stabilisateur, et MCAS provoquent une "USINE A GAZ" pour les pilotes, et les appareils. Ils oublie un rapport dans lequel ils affirment bien que :Boeing déclare le 29.03.2019 que le stabilisateur était actif lors du décrochage. Mais justement, c'est la confusion, et les enchaînement des actions successif que le stabilisateur, et MCAS provoquent une "USINE A GAZ" pour les pilotes, et les appareils. Ils oublie un rapport dans lequel ils affirment bien que :"Le simulateur de vol complet du B-737 MAX n’est pas conçu pour simuler les problèmes liés au MCAS.",et proposent des entrainement de vol SUR IPAD. !!!A lire : Stabilisateur trim, images et vidéo, et les eujets dans des fichiers .pdf"Le simulateur de vol complet du B-737 MAX n’est pas conçu pour simuler les problèmes liés au MCAS.",et proposent des entrainements de vol SUR IPAD. !!!A lire : Stabilisateur trim, images et vidéo, et les sujets dans des fichiers .pdf


 Page Annexe :  Enquete-officielle-sur-la-certification_par_des-Employes-de-Boeing-et-FAA_des-737-MAX-par-departement-US-Transports-Laxisme 24.03.2019

On a tous les actes de la FAA, ou de Boeing, et implications techniques ayant causées les crashs, témoignages des pilotes depuis des années. Avec les connaissances actuelles, on n’a pas besoin de mettre 10 ans pour savoir que ces organes sont responsables de la mort des centaines de personnes. De plus, ils veulent en tuer encore plus en remettant ce Boeing 737-MAX-8 dans le trafic aérien, alors qu'il est très mal composé, et asymétrique dans les sens basiques de la physique. Donc, un logiciel ne peut venir en aide à une charrue placée devant le bœuf !

Remise en service, et clients du premier jour, et suivants qui n'ont plus de confience en Boeing 737-MAX-8, qui refusent tout comme les pilotes de remonter à bord. «Horrible» et «épouvantable» reviennent également dans la bouche de la plupart des experts et industriels interrogés par l'AFP sur la gestion par Boeing de l'accident du Boeing 737 MAX 8 d'Ethiopian Airlines. Des propres agents de Boeing accrédités par la FAA pour certifier l’appareil. Donc, le 737-MAX-8 n'a jamais était certifié !! Remise en service, et clients du premier jour, et suivants qui n'ont plus de confience en Boeing 737-MAX-8, qui refusent tout comme les pilotes de remonter à bord. «Horrible» et «épouvantable» reviennent également dans la bouche de la plupart des experts et industriels interrogés par l'AFP sur la gestion par Boeing de l'accident du Boeing 737 MAX 8 d'Ethiopian Airlines. Des propres agents de Boeing accrédités par la FAA pour certifier l’appareil. Donc, le 737-MAX-8 n'a jamais était certifié !!

Le MCAS a été introduit par Boeing sur le 737 Max 8 parce que ses moteurs, conçus pour être plus économes en carburant, étaient plus lourds qu'auparavant et trop en avant !

Pour-le-Boeing 737 MAX-8, la jeunesse les start up, les entreprises des nouvelles technologies, et informatique, sont plus dans le vrai, et devraient être intégrées dans des grands projets au monde, que de faire dans l’à peu près, et avec du personnel dépassé par la course à la performance…experience-mesurer-la-portance-grace-difference-masse-sur-la-balance_pour-le-Boeing 737 MAX-8, la jeunesse les start up, les entreprise des nouvelles technologies, et informatique, sont plus dans le vrai, et devraient être intégrées dans des grands projets au monde, que de faire dans l’à peu près, et avec du personnel dépassé par la course à la performance…

Page Annexe 18.03.19 : Expert de l'aviation: impossible de dire que le Boeing 737 MAX 8 est sûr Des experts américains de l’aviation se sont réunis sur le site du crash du vol 302 d’Ethiopian Airlines, alors que la sécurité mondiale du biréacteur 737 MAX 8 de Boeing suscitait de plus en plus d’inquiétudes. Boeing-a-affirme_arrogance-meprise_aucune-raison-de-donner-de-nouvelles-directives-aux-operateurs-aeriens_Burn-Out-Turbulence Bien que des dizaines de pays aient mis les avions à la terre, la FAA affirme qu'ils sont en sécurité. John Yang rend compte de ses entretiens à Mary Schiavo, ancienne inspectrice générale du Département des transports qui représente les victimes d’accidents aériens. 5'000 commandes pour un seul model d'avion, du Boeing 737 MAX 8, un échec sur tous les plans, marketing, ventes, économie à l'international, sécurité des produits, manque de maîtrise des problèmes en amont comme en aval,...A l'heure actuelle, on n’est pas tenu de faire patienter le monde pour des soi-disant "enquêtes de longue haleine durant 10 ans", alors que Boeing a méprisé, avec arrogance l'utilisation des millions de passagers comme objets de test. Le vol Rio-Paris a accouché d'une souris, alors que l'on savait déjà le 100%....

Les américains, Boeing, et les États Unis…, n'ont plus aucune notion, de crainte, de recul en management et optimisation, projets à court terme, long terme, ni de sécurité entre l'interface hommes/machines, et ses conséquences sur les issues d'une mort certaine n’effraie pas les Yankees, il peut y avoir des morts par milliers, il sont vaccinés, et ça na les ferrait jamais réagir, sauf avec des déclarations politiquement correctes, les unes après les autres, et avec des contradiction, sur tout le fil du problème depuis des années.. RIEN NE VA SAUVER CE Boeing 737 MAX-8. – NI LE CHENGEMANT DU LOGICIEL, NI LES 2 CAPTEURS Boeing avait implicitement reconnu qu'un capteur d'incidence (AOA, Angle of attack sensor) pourrait être en cause dans l'accident d'un 737-MAX 8 de la compagnie indonésienne Lion Air qui a fait 189 morts (incriminés, que l’un donne une inclinaison différente de l’autre, alors que l’avion est en montée droite…), Donc mensonges depuis novembre 2018, et bien des années avant, NI LES « BALAST OU BALANCIERS DE 80 KG… », NI LES CAPTEURS DÉFAILLANTS « CHANGÉS »...LE SYSTÈME ANTIDÉCROCHAGE « MCAS » (Maneuvering Characteristics Augmentation System) DES 737 MAX-8, ENCLENCHEUR DE « LA MORT SUBITE », SANS ISSUE POUR LES PILOTES QUE BOEING TENTE D'INCRIMINER. AUCUN DE CES ELEMENTS NE PEUT RENDRE CET APPAREIL, LE Boeing 737 MAX-8, PLUS SÛR à LONG TERME ! Les ailles sont mal positionnées tout comme les moteurs, donc, il faudrait rajouter sous la soute à bagage des contenants avec des tonnes de plombs, suivant les contrôles manuelles dictées par les pilotes, soit rajouter des bricolages, et méthodes du moyen âge à tour de rôle. C'EST UN APPAREIL QUI N'A PLUS SA PLACE SUR LES CIELS DU MONDE ENTIER !! Les américains, Boeing, et les États-Unis, sont camouflés derrière les dimensions gigantesques de leur empire, et ne pouvaient pas perdre la face, en révélant cet ratage d’ingénieurs, et concepteurs de grande lasse, des armes de grandes tueries, des fusées, découvertes divers, drogues, et opiacés, dans toutes les sphères de la société !! Donc, un très grand problème pour tous les outils de production de haute renommée de grande importance, administration civile, ou entreprises privées, ou avec participation, et protection de l'état fédéral américain...

crash-boeing-chaine-de-montage-737-max-ethiopian-airlines-lion-air-similitude-capteur-raisons-enqueteCrash-d-un-Boeing-737-MAX-8-Ethiopian-Airlines-liaison-addis-abeba-nairobi-157-morts_CIA-FBI-enquette-confidentielle-Pro-BoeingSi les américains et Trump, continuent à confisquer tous les documents des crahs, suite à des défectiosités de ce modèle, afin de priotéger les intérêts de grandes compagnies américaines à l'étranger, personne au monde n'aura à être sécurisé, et c'est des ingérences grâves, par la CIA, le FBI, et les termes de contrats mafieux. ! C’est le deuxième accident du même type d’appareil, après celui de Lion Air en Indonésie en octobre dernier, où 189 personnes ont périnotre page du 01.11.2018

Il y a bien des ventes de ce Boeing-737-MAX-8, au rabais, mais non dévoilées. Pour certains pays, Boeing à fait le nécessaire dans la communication du problème de ce Capteur défaillant changé...le système antidécrochage des 737 MAX, enclencheur de « LA MORT SUBITE », sans issue pour les pilotes que Boeing tente d'incriminer. Il ne faut pas laisser toute cette affaire entre les mains de trop de spécialistes. A l'heure actuelle, le monde dispose d’une multitude d’organes, qui pourraient être décisifs, et sans faveur pour les américains.

Capteur défaillant changé...le système antidécrochage des 737 MAX : Mais cafouillage réel, et antécédents révéléspar le Canada, les américains, et médias US. Enclencheur de « LA MORT SUBITE », sans issue pour les pilotes que Boeing tente d'incriminer.

merci. 15.03.2019 https://www.lomag-man.org/ - Webmestre@lomag-man.org (c)Webmestre-lomagman.org

Page Annexe, Economie USA, CIA, TRUMP, POMPEO :Crash_ Boeing737-MAX_ lion-Air_Ingerences_CIA_Niveau-Mondial_Directeur_Licencie_Impose-les-Prises-des-Decisions_Mafia 01.11.2018

C’est une leçon de géopolitique, aux yeux du Premier ministre malaisien. Pour Najib Razak, l’accession de Donald Trump à la Maison Blanche ce mercredi 9 novembre signifie une chose : les Américains veulent moins d’ingérence dans les affaires des autres Etats....Cette vue fait malheureusement partie des souhaits de tous, NON TENUES du candidat TRUMP pour les élections présidentielles des USA, 2016...Par contre, étant incapable de faire de la politique tant en interne qu'à l'externe, et des équipes plombées par des complexes, dont ceux de supériorités, il s'est avéré qu'ils ne pouvaient mettre en œuvre le 90 % des rêves, mensonges et méconnaissances du fonctionnement de leur pays, CIA, Patagon, NSA, FBI, l'OMC, grandes entreprises, la présence des contrats dans lesquels tous sont liés, ainsi que les répercutions à l'étranger, et les percussions agressives dans les gouvernements,...La terre sera composée de 160 pays appelés Gouvernement Mondial de l'OTAN et des USA. Et tous devront donc obtenir l'autorisation de cet état pour faire quoi que ce soit ! aucun achat en dehors des...les Américains veulent moins d’ingérence dans les affaires des autres Etats....Cette vue fait malheureusement partie des souhaits de tous, NON TENUES du candidat TRUMP pour les élections présidentielles des USA, 2016...Par contre, étant incapable de faire de la politique tant en interne qu'à l'externe, et des équipes plombées par des complexes, dont ceux de supériorités, il s'est avéré qu'ils ne pouvaient mettre en œuvre le 90 % des rêves, mensonges et méconnaissances du fonctionnement de leur pays, CIA, Patagon, NSA, FBI, l'OMC, grandes entreprises, Lecture connexe : Le Cloud Act, une nouvelle loi qui renforce l'ingérence des autorités américaines sur les opérateurs de Cloud des US... Le Cloud Act, une nouvelle loi qui renforce l'ingérence des autorités américaines sur les opérateurs de Cloud des US... Les GAFA, comme TRUMP, CIA, Patagon, , NSA, FBI, l'OMC, grandes entreprises...,,Ci dessous. Les G AFA, comme TRUMP, CIA, Patagon, , NSA, FBI, l'OMC, grandes entreprises...

CETTE PAGE-1: 1-INDEX-L.histoire-complete-sur-le_Douteux_redressement-economique_de-Trump_Contradictions_tresorerie_Previsions Steven-Mnuchin_secretaire-americain-au-tresor_TRUMP-Gov-2018 -09.09.2018

Page 0 Intro Dossier Annexe:0-Mike-Pompeo_retour_aux-Sources_guerres-froide_strategies-ubuesques_lourdes_Avions_Visites-courtes_dix-Pays_a-la-foix_TRUMP-Impasse (page en cours, 29.10.2018)

La suite: La suite: Après la vidéo, et le diapo un peu plus bas, merci



Proposé par : https://www.lomag-man.org/ - Webmestre@lomag-man.org (c)Webmestre-lomagman.org 25.03.2019. Page en préparation. merci. 26.03.2019 https://www.lomag-man.org/ - Webmestre@lomag-man.org (c)Webmestre-lomagman.org
Lire aussi dans la colonne de gauche, ainsi qu'en contre bas, .. Lire la suite plus bas.       Lire aussi en haut de cette colonne de droite

merci. 05.04.2019 https://www.lomag-man.org/ - Webmestre@lomag-man.org (c)Webmestre-lomagman.org

Pages Annnexes: d'autres pages en bas de celle-ci SVP.

TRUMP_sortie-des-usa-de-l-accord-nucleaire-retablit-sanctions-contre-l-iran_Diplomatie_VIDE_et-raciste-sur-OBAMA

L.OTAN-TRUMP-L.ONU-l.UNICEF-HCDH_Allies_Seront-Accuse-en-JUSTICE-Pour-ecxes-Aux-HOLOCAUSTES-Pays-en-Tous-Conflits

Coree-Du-Nord-Dans-ses-droits_Kim-Jong-Un-missile-15.09.17-contre_USA_etats-voyoux-guerriers-L.OTAN-TRUMP-L.ONU-l.UNICEF-HCDH-OMS_Allies

Mike-Pompeo-discours-ANXIOGENE-hautain_les-USA_Menace-D.ECRASER_L.IRAN_des-sanctions-et-campagnes-de-pressions-et-sur-les-ALLIES_CNNPol

Les_sangliers_sauvages_les-douze-enfants-et-leur-coach_sont-tous-sorti-de-la-grotte-inondee-en-thailande_Miracle-joie

La-Thailande-et-le-monde-fete-l.incroyable-sauvetage-des-enfants-footballeur_sangliers-sauvages_d-la-grotte11.7.18

 

0.-SOMMAIRE-Les-Symptomes-Psycho-Cerebraux-De-COLT-en-Tuerie_aux_USA

TRUMP_sera-Passif-Face-a-KIM-Jong-Un_Vantant-ses-qualites-que-en_1-minute_il-sait-si_KIM_est-serieux_ses-emissaires-ont-fait-les-points_parce-que-Trump_Nul_de-face

Donald-Trump-se-vante-davoir-resolu-la-crise-entre-les-deux-Cores_refus-diner-medias_s.offert-veritable-meeting-decampagne_a-Detroit28418

5.-TRUMP_sans-position-incapable-peureu-de-se-positionner-en-USA-et-surtout-avec-des-dirigeants-a-l.international //

marche-contre-les-armes-le-24.3.18_suite-fusillade-de-Parkland_en-Floride-en-Lycee_17-victimes_TRUMP-NRA-Tueurs

2.-les-heritages-des-premiers-hommes-femmes-et-de-toutes-civilisations_Europe-vers_le_nouveau-Continent-Amerique_A_TRUMP

5.-Le_K.K.K_sans_AME_Diables-pour-tous-leurs-descendants_L.empire-Esprit-D.HITLER1_invisible-du-Ku-Klux-Klan_USA_TRUMP

5.1-le-syndrome-de-COLT-du-vol-des-terres_Exterminations-des-indiens-animaux_de-1500_A_TRUMP

5.2-Elements-BIO-Chimiques-Composants_Les-Symptomes-Psycho-Cerebraux-De-COLT-en-Tuerie_aux_USA_1500_A_TRUMP

8.1-Renaissances-Retours-du-Racisme-contre-les-Noirs-au-USA-incite-par-l.Etat-de-TRUMP_Atteint_Symdromes-Psycho-Cerebraux-De-COLT_09.17

9.Des-milliers-de-manifestants-aux-usa-contre-la-politique-migratoire-ignoble-RACISTE_de-TRUMP_Isole-des_enfants_Introuvables_des-Parents

 

14-mai-19 9:21 PM merci. 30.04.2019 https://www.lomag-man.org/ - Webmestre@lomag-man.org (c)Webmestre-lomagman.org  


LOMAGMAN EDITORIAL

 

[ Accueil ] [ news salons ] [question_cariste] [logiciel entrepot]  [ nouveautes index ] [ plan de site ] [ contactez nous ] [ sommaire ] [ service  formation ] [ physique electro ] [ gestion de stock ] [ chariot engins ] [ stockage ] [ manutention ] [ materiel outil ] [ les transports ] [ recherche ] [ edito du site ] [ urgences secours ] [ condition de travail ] [ liens et livres ] [ convertisseur calc ] [ humour blague ] [ animations video ]

LOMAGMAN ASSOCIATION

[ Remonter ] [ gestionstock baseswms ] [ documentation_gestionstock ] [ tenue de stock ] [ formule wilson ] [ optimisation_quantitecommande_eoq ] [ approvisionnement ] [ systemes aps ] [ introduction sigmasix ] [ layout implantation amenagement ] [ outils qualite partie1 ] [ financement chariot ] [ guide liensnormalisation ] [ production ] [ kaizen ] [ index_cpfr_industrie_distribution ] [ wms_documentation_anglophone ] [lesstandards_demanutention]  [barycentremethode_logistique1]  [courriel_vos_emails ] [quiz_plein_latete.php]

La Newsletter Inscription ici -

Liens publicitaires

Site Internet apprenants à but de recherche entraide étudiants et travailleurs.

Livre d'or FERME

Lomag Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 
 

Site Internet ouvert en 2002 - 2019  Lomag Man .Org est une création S.K.  Laissez un commentaire (Livre d'or FERME)