analyticstracking

FavoritesBookmarksWelcome livre-d-or-nouveau (fermé) Blog Lomagman (ferné) Nous sommes le Jeudi 13 Dcembre 2018 et il est 22:25:50

 

 
 
banderolle_https_scriptes-dangereux-fausses-infos-des-navigateurs_16.10.18
 
on-cherche-la_taupe_tribune-anti-trump-accablant_la-chasse-au-traitre-est-lancee-a-la-maison-blanche

Les symptômes Psycho-Cérébraux De COLT© lomag-man.org.Les symptômes Psycho-Cérébraux De COLT© lomag-man.org.Les suites des tueries barbares des colons Européens sur les génocides les plus cachés des Amérindiens, à nos jours, commises par les Américains. De nos jours, ce pays, depuis 6 siècles, Les suites des tueries barbares des colons Européens sur les génocides les plus cachés des Amérindiens, à nos jours, commises par les Américains. De nos jours, ce pays, depuis 6 siècles,

devenu le plus riche du Monde, et des FORTUNES INESTIMABLES, NE TIENT QU'A SES RICHES ET AUTRES CLASSES DE LA POPULATION HOSTILE A INSTAURER UNE ASSURANCE MALADIE,

A DES DESCENDANTS DES PETITS PEUPLES QUI TOUS ONT EU DES PARENTS QUI ONT LUTTE EN VERSANT LEUR SANG POUR CETTE PATRIE DE TRUMP, SUR FONDS DE XENOPHOBIE, ET DE LA SUPPREMACIE D'UNE CLASSE SUPERIEURE !

Cette page: on-cherche-la_taupe_tribune-anti-trump-accablant_la-chasse-au-traitre-est-lancee-a-la-maison-blanche Etats-Unis: le New York Times publie une tribune anonyme explosive visant Trump. Tribune anti-Trump : la «chasse au traître» est lancée à la Maison-BlancheEtats-Unis: le New York Times publie une tribune anonyme explosive visant Trump. Tribune anti-Trump : la «chasse au traître» est lancée à la Maison-Blanche

Trump_Dieux_Bouzier_ses_barbouzes_on-ne-le-cache-pas_on-est-pas_supremacistes_extremiste-raciste-vulgaire_Enfer-vs-MondeTrump_Dieux_Bouzier_ses_barbouzes_on-ne-le-cache-pas_on-est-pas_supremacistes_extremiste-raciste-vulgaire_Enfer-vs-Monde_DONALD TRUMP, ANCIEN VENDEUR DE BRIQUES, SABLES, BETONS, VITRES, BOIS ET FERAILLESTrump_Dieux_Bouzier_ses_barbouzes_on-ne-le-cache-pas_on-est-pas_supremacistes_extremiste-raciste-vulgaire_Enfer-vs-MondeTrump_Dieux_Bouzier_ses_barbouzes_on-ne-le-cache-pas_on-est-pas_supremacistes_extremiste-raciste-vulgaire_Enfer-vs-Monde_DONALD TRUMP, ANCIEN VENDEUR DE BRIQUES, SABLES, BETONS, VITRES, BOIS ET FERAILLESTrump, homme d'affaire qui se la roule (la beuze, ou bouse de tous les animaux), et on voit, qu'il est dans son milieux tous les jour en roulant sa beuze sur des adversaires différends par jours !!! DONALD TRUMP, ANCIEN VENDEUR DE BRIQUES, SABLES, BETONS, VITRES, BOIS ET FERAILLESTrump, homme d'affaire qui se la roule (la beuze, ou bouse de tous les animaux), et on voit, qu'il est dans son milieux tous les jour en roulant sa beuze sur des adversaires différends par jours !!! DONALD TRUMP, ANCIEN VENDEUR DE BRIQUES, SABLES, BETONS, VITRES, BOIS ET FERAILLES. LE TOUT TRUMP BOUZIER QUI ROULE SES ADVERSAIRES D'UN JOUR, COMME IL TRAINE SES BEUZES DE VACHES OU D'ELEPHANTS ENVERS SES COLLABORATEURS DE LA MAISON BLANCHE

Page annexe, Complément: TRUMP_les-vraies-Etats-Therapeutiques_cache-a-ses-Medecins-puis_a-M.Pompeo-Une-Anxiete_depuis-la-derniere-ultimatum_de-et_pour-voir_Kim_Jong-Un Ce sommet n'aura jamais lieu !!

Secret connut que de Donald TRUMP lui-même : Il a une peur qui a une emprise paralysante sur la plupart de ces organes internes, et externes, qui l'oblige à se terrer pour les grandes rencontres Secret connut que de Donald TRUMP lui-même : Il a une peur qui a une emprise paralysante sur la plupart de ces organes internes, et externes, qui l'oblige à se terrer pour les grandes rencontres avec des homologues d'Etats, tel que on l'a vu récemment pour Kim Jong-Un. Secret connut que de Donald TRUMP lui-même : Il a une peur qui a une emprise paralysante sur la plupart de ces organes internes, et externes, qui l'oblige à se terrer pour les grandes rencontres avec des homologues d'Etats, tel que on l'a vu récemment pour Kim Jong-Un. Trump-Kim-Jong-Un-aura-le-feux-et.la-fureur-ET-LA_FUHRERSecret connut que de Donald TRUMP lui-même : Il a une peur qui a une emprise paralysante sur la plupart de ces organes internes, et externes, qui l'oblige à se terrer pour les grandes rencontres avec des homologues d'Etats, tel que on l'a vu récemment pour Kim Jong-Un. Trump-Kim-Jong-Un-aura-le-feux-et.la-fureur-ET-LA_FUHRERTrump-Kim-Jong-Un-aura-le-feux-et.la-fureur-ET-LA_FUHRER

 

 

PAGE DES COMMENTAIRES, TRIBUNE LIBRES OPINIONS. VIDEOS...

Il s'use lui-même, en bousillant, homme. Femmes, enfants, Etats, collaborateurs, traités, nature, environnement, animaux, chef de gouvernements, armées « ennemis »… simple citoyens sportifs, ou employées (és), le terre

toute entière, qu'il se met à dos !!

C'est tout de même utile d'empêcher ce type avec une personnalité, diabolique, des insultes tous les jours, des menaces aux pays, aux organismes, et en plus, tout d'un coup, il pleurniche que tout le monde ne veut acheter ses produits, il reste le meilleur, une minute après. Dans le pays, il n'a aucune influence, sauf d'être avec ses républicains et ses suprémacistes. C'est un danger aux agissements exponentiels, et une très très grave imprévisibilité. On le sait, mais il fallait continuer à lutter contre ses caprices qui affament une bonne partie du monde. Et ça, c'est contre le droit de l'humain, et de l'enfance, à travers le monde, par des sentences sur des lois impériales, empirique, fascistes, et des traités qui tuent, ET IL LE MONTRE, IL EN RIT, IL SE FOUT DE LA GURELE DU MONDE. IL N'EST PAS FRONTALE, le spécialiste que je viens d'écouter ce 06.09.2018 à 19h00, est totalement hors propos, ils disent des sottises, et ont un problème de confusions d'époques, malgré leurs "connaissance de l'Amérique, ou de TRUMP !! Et TRUMP a remis en action les NAZIS, LES SUPREMACISTES ; QUI DEFILLENT TRANQUILLEMENT, Manque de conscience, c'est triste que des gens qui parlent au nom de je ne sais qui avec une vision du monde apocalyptique, et sans plus jamais s'en rendre compte. ILS SONT SPECIALISTES, VOILA !?&#@(?**""!!

1- Les médias américains cherchent l'auteur de la tribune du New York Times

2- Plusieurs auteurs potentiels

3 -

Autres liens, plus bas SVP, merci.


Les médias américains cherchent l'auteur de la tribune du New York Times

Tout Washington se demande qui est l'auteur de la tribune anonyme "anti-Trump" parue le 5 septembre dans le New York Times. Une "chasse à la taupe qui est remontée jusqu'au vice-président Mike Pence et au secrétaire d'État Mike Pompeo.

 

 

L'identité de l'auteur de la tribune anti-Trump dans le New York Times est un secret bien gardé par la rubrique "Opinions" du quotidien américain. 

Qui se cache derrière la tribune du New York Times? Publié sous couvert d'anonymat, le texte attribué à un haut responsable de la Maison Blanche critique vertement l'action et le comportement de Donald Trump, mais veut assurer à ses concitoyens qu'une "résistance" s'emploie à "guider l'administration dans la bonne direction".

Une chose est sûre: l'auteur(e) du texte, qui se dit républicain et en accord avec la politique gouvernementale, risque gros à s'exprimer d'une telle manière, d'où le choix de l'anonymat. James Bennett, chef de la rubrique Opinions du prestigieux quotidien américain, explique à Vanity Fair avoir déjà recouru à de tels procédés pour des immigrés craignant d'être expulsés, ou une personne témoignant depuis la Syrie et craignant pour sa vie. Mais pour un officiel qui dézingue le président des Etats-Unis: jamais.

Après la parution, mercredi 5 septembre dans le New York Times, d'une tribune anonyme écrite par un membre de l’administration Trump et étrillant le président américain, la chasse à la taupe est lancée et plusieurs membre éminents de l’entourage présidentiel se sont défendus d’en être l’auteur.

Le vice-président des États-Unis, Mike Pence, et le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, ont ainsi tous deux nié être à l'origine de cette charge anti-Trump.

"Le vice-président signe les tribunes qu'il écrit" a pris soin de préciser l'équipe de Mike Pence, jeudi.

"Le New York Times devrait avoir honte, tout comme la personne qui a écrit cette tribune fausse, absurde et lâche", a pour sa part écrit dans un tweet Jarrod Agen, directeur de la communication de Mike Pence.

Jarrod Agen

The Vice President puts his name on his Op-Eds. The @nytimes should be ashamed and so should the person who wrote the false, illogical, and gutless op-ed. Our office is above such amateur acts.

"Nous sommes au-dessus de telles manœuvres d'amateurs", a-t-il ajouté. L'auteur de ce texte hors du commun, intitulé "Je fais partie de la résistance au sein de l'administration Trump", souligne qu'il ne s'agit pas pour lui de soutenir la démarche des démocrates, mais de protéger son pays contre le comportement de son 45e président.

De Melania Trump au chef de cabinet John Kelly, en passant par la conseillère Kellyanne Conway ou le garde des Sceaux Jeff Sessions, les spéculations vont bon train dans les médias américains et sur les réseaux sociaux.

L'énigme lodestar ?? étoile polaire ?? !!

Un mot a notamment retenu l'attention de certains lecteurs: lodestar, qui peut à la fois signifier "étoile polaire", "guide" ou "point de repère". "Nous n'avons plus John McCain parmi nous. Mais nous aurons toujours son exemple - une lumière nous guidant pour redorer la vie publique et le dialogue national", peut-on lire dans la tribune.

video M. Pence. L'énigme lodestar ?? étoile polaire ?? !!

 

Le mot lodestar n'est pas très courant, hormis dans la bouche de… Mike Pence, a relevé un journaliste de Buzzfeed. L'énigme lodestar ?? étoile polaire ?? !!

Un autre journaliste a noté l'emploi du mot dans le même paragraphe que le sénateur John McCain, mort le 25 août 2018, et estime que cela dénote des liens avec la chambre haute du Congrès. Le terme pourrait, bien sûr, avoir été sciemment intégré au texte pour égarer les curieux.

"Mauvais acteur mécontent et déloyal"

Le secrétaire d'État, Mike Pompeo, a aussi nié jeudi être l'auteur de la "triste" tribune anonyme.

"Personne ne devrait être surpris que le New York Times, un journal libéral qui a attaqué sans relâche cette administration ait choisi de publier un tel article", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à New Delhi. Les responsables du journal "n'auraient pas dû choisir de prendre pour argent comptant les opinions d'un mauvais acteur mécontent et déloyal."

"Si vous n'êtes pas en position d'exécuter le projet du chef, vous n'avez qu'une option : partir. Et au lieu de cela, cette personne, selon le New York Times, a choisi non seulement de rester, mais de saper ce que le président Trump et son administration essayent de faire", a encore ajouté Mike Pompeo.

videos

 

"Et je dois vous dire que je trouve incroyablement inquiétants les efforts des médias à cet égard pour saper cette administration", a-t-il encore déclaré.

Sarah Saunders, la porte-parole de la Maison Blanche, a même demandé aux Américains d'appeler le standard du New York Times pour  demander qui était l'auteur de la tribune.

Escalade. La porte-parole de la Maison Blanche appelle les Américains à appeler le standard de la section Opinion du NYT pour leur demander qui est le « gutless loser » - soit l’auteur anonyme du fameux Op-ed.

Sarah Sanders

Donald Trump avait réagi dès mercredi soir avec véhémence à cette publication, dont l'auteur expliquait comment il s'efforçait, avec d'autres, de lutter de l'intérieur contre les "pires penchants" du président américain.

video en début de page.

Trump-reponds-contre-la-taupe-qui-a-fait-un-rapport-accablant-sur-sa-nulletee

Donald J. Trump

The Failing New York Times!

Depuis la Maison Blanche, Trump a notamment critiqué les médias comme le New York Times et CNN, qu'il juge "bidons", et défendu son bilan "exceptionnel", qui le ferait selon lui réélire en 2022.

Plusieurs auteurs potentiels

CNN liste de son côté 13 personnes susceptibles d'avoir écrit la tribune. Mike Pence y figure aussi, aux côtés de figures un peu moins connues de ce côté-ci de l'Atlantique comme Don McGahn ou Dan Coats.

Le premier est un conseiller juridique de la Maison Blanche et compte partir à l'automne. Il s'est disputé à maintes reprises avec Donald Trump, rappelle la chaîne américaine, refusant notamment de limoger le procureur Robert Mueller, ancien directeur du FBI à la tête de l'enquête sur l'ingérence russe dans la campagne présidentielle.

Dan Coats, directeur du renseignement national, s'est lui déjà attiré les foudres du président américain pour avoir lancé "cela va être spécial" lorsqu'il a reçu Vladimir Poutine. Il est aussi resté droit dans ses bottes en affirmant que la Russie avait bien interféré avec l'élection américaine, contrairement au ton conciliant de son président avec le dirigeant russe.

CNN mentionne aussi James Mattis, secrétaire à la Défense, qui aurait dit à des collègues que Donald Trump "se comportait - et avait le niveau de compréhension - d'un CM2 ou d'un 6e". Des propos relayés par le livre à paraître le 11 septembre prochain de Bob Woodward, journaliste d'investigation ayant révélé le Watergate, et aussitôt niés par l'intéressé.

Un mystère même pour les journalistes du New York Times

L'identité de l'auteur de la tribune reste un mystère, même pour les journalistes du New York Times. La rubrique "Opinions", dans laquelle a été publié le texte, est la seule à la connaître. Ce qui met les enquêteurs du journal dans une situation ubuesque: ils se retrouvent à enquêter sur l'identité d'un homme protégée par un autre service de leur média.

"Il y aura beaucoup de critiques et je le comprends", a concédé le chef de la rubrique à Vanity Fair. "Notre rôle n'est pas de publier des tribunes pour prolonger telle ou telle dispute politique. Notre rôle est de publier des tribunes qui permettent au public de mieux comprendre ce qui se passe, et je pense que ce texte apporte une pierre significative à l'édifice", s'est-il justifié.

Colère de Trump après la tribune anonyme et explosive d'un résistant

Chercher la taupe... La publication d'un témoignage explosif met la Maison-Blanche sens dessus dessous-Crise à la Maison-Blanche, Washington en ébullition-Je fais partie de la résistance au sein de l'administration Trump

Adieux, soeurs et frères, je m'en vais dans une exoplanète !!!

 



TRUMP_les-specialistes-et-generaux-retraites-croyent-a-son-geni_envoit-des-messages-codes...a_COMMENTAIRES 

DU JAMAIS VU: TRUMP INSULTE OUVERTEMENT COMME UN LOOSER, LE LEADER DE LA COREE DU NORD, KIM.JONG-UN !! LA TERRE VAS TRES MAL

Entretien croisé : « La politique étrangère de Donald Trump est chaotique à plusieurs égards »  Mais que cherche à faire Donald Trump? (OPINION) CONTRIBUTION EXTERNE Publié le vendredi 22 septembre 2017   

Etats-Unis: le New York Times publie une tribune anonyme explosive visant Trump

 

DÉNONCIATION Ecrite par un haut responsable du gouvernement, la tribune anonyme explique les "pires penchants" de Trump. Le New York Times connaît l'identité de l'auteur.

Le New York Times a publié mercredi la tribune anonyme d'un haut responsable du gouvernement expliquant, comment il s'efforce, avec d'autres, de lutter contre les "pires penchants" du président américain. Le texte a fait réagir M. Trump avec véhémence.

Visiblement furieux contre cette "résistance silencieuse", qui sort de l'ombre et le place en difficulté, le 45e locataire de la Maison-Blanche est allé jusqu'à parler, dans un tweet lapidaire, de "trahison". Il a appelé le journal à dénoncer "immédiatement" ce "lâche", au nom de la sécurité nationale.

tribune-anti-trump-chasse-a-l-homme-a-washington-06-09-2018

L'énigme lodestar ?? étoile polaire ?? !!

Un mot a notamment retenu l'attention de certains lecteurs: lodestar, qui peut à la fois signifier "étoile polaire", "guide" ou "point de repère". "Nous n'avons plus John McCain parmi nous. Mais nous aurons toujours son exemple - une lumière nous guidant pour redorer la vie publique et le dialogue national", peut-on lire dans la tribune.

Trump-reponds-contre-la-taupe-qui-a-fait-un-rapport-accablant-sur-sa-nulletee

Donald J. Trump

The Failing New York Times!

La publication de ce témoignage intervient au lendemain de la diffusion de larges extraits d'un livre explosif du journaliste d'investigation Bob Woodward, qui dresse le portrait d'un président colérique et paranoïaque, que ses collaborateurs s'efforcent de contrôler, voire de contourner, pour éviter de dangereux dérapages.

L'auteur de cette tribune, intitulée "Je fais partie de la résistance au sein du gouvernement Trump", souligne clairement qu'il ne s'agit pas pour lui de soutenir la démarche des démocrates américains, mais de protéger son pays contre le comportement de son 45e président.

La colère de Donald Trump après la tribune assassine d'un collaborateur

Amoralité du président

"Nous pensons que nous avons d'abord un devoir envers notre pays, et que le président continue d'agir d'une façon néfaste à la bonne santé de notre république", écrit-il. "C'est la raison pour laquelle nous nous sommes engagés à faire ce que nous pouvons pour préserver nos institutions démocratiques tout en contrecarrant les impulsions les plus malencontreuses de M. Trump jusqu'à ce qu'il ait quitté son poste".

"Le coeur du problème est l'amoralité du président", poursuit-il. Estimant que l'administration a engrangé un certain nombre d'avancées depuis son élection - déréglementation, réforme fiscale, renforcement de l'armée - il juge que ces dernières ont été obtenues "en dépit de et non grâce" à Donald Trump, dont il qualifie le style de leadership de "mesquin", "impétueux" et "inefficace".

Le New York Times explique avoir pris la décision rare de publier une tribune anonyme à la demande de son auteur, dont le quotidien connaît l'identité. "Nous pensons que publier cet essai est le seul moyen de permettre à nos lecteurs de prendre connaissance d'un point de vue important", dit le journal.

L'ancien chef de la diplomatie américaine John Kerry a évoqué, sur CNN, une "véritable crise constitutionnelle". La porte-parole la Maison-Blanche, Sarah Sanders, s'est, elle, dit "déçue mais pas surprise" par la décision du quotidien de publier le texte, dénonçant une tribune "pathétique, irréfléchie et égoïste".

ATS

Difficile d’ignorer que depuis quelques jours, un véritable séisme secoue la Maison-Blanche et l’Amérique tout entière. Mardi 11 septembre sortira un livre –Fear: Trump in the White House de Bob Woodward, l'un des journalistes du Washington Post qui ont contribué à révéler le scandale du Watergate– qui affirme qu’en coulisses, l’entourage de Trump le prend pour un sombre crétin.

On pourra y lire, entre autres, qu’outre les jugements personnels peu flatteurs portés à l’encontre du président des États-Unis, un certain nombre de ses hauts fonctionnaires agissent derrière son dos pour contrer ses décisions.

Au lendemain de l’annonce de la parution du livre et de la publication de ses extraits les plus croustillants, le New York Times a publié un éditorial anonyme écrit par un haut fonctionnaire de l'administration Trump, où l’on peut lire que nombre de membres de l’entourage présidentiel savent pertinemment que le président américain est un danger pour la nation et qu’une résistance s’est organisée au sein même de la Maison-Blanche.

Prouverpas juste dire

Cet éditorial est à la fois fascinant et terrifiant. Il décrit un Donald Trump «impétueux»«belliqueux»«mesquin», qui fait des «caprices», prend des décisions «qui ne tiennent pas debout, mal informées et parfois dangereuses». L'article montre Trump tel que tout le monde le connaît déjà, mais cette fois de l’intérieur, confortant dans son opinion la grande partie du monde qui était déjà convaincue que le président américain ne tournait pas rond.

Son auteur –son autrice?– explique qu’il écrit cette lettre pour rassurer le public: certes, Trump déraille, mais «des adultes» sont là et veillent au grain. Que si les hauts fonctionnaires «résistants» n’invoquent pas le vingt-cinquième amendement, celui qui permettrait de déclencher une procédure de destitution de Trump, c’est uniquement pour éviter de provoquer une «crise constitutionnelle».

La lecture de cet éditorial fantasque provoque chez le lectorat un enchaînement de réactions à la fois épidermiques et intellectuelles. Ah, on en était sûr, Trump est un malade, ça fait du bien de le lire noir sur blanc, et écrit par des témoins directs en plus, maintenant on a des preuves. Spoiler: non, on n’en a pas. Ce n’est pas parce qu’une source anonyme le dit que c’est vrai.

Ensuite: youpi, voilà qui va apporter de l’eau au moulin de celles et ceux qui veulent destituer Trump. Or non, désolée encore une fois pour le faux espoir: personne en l’état actuel des choses n’a les moyens de le faire. Il faudrait pouvoir prouverpas juste dire, qu’il agit comme un dingue, ce qui ne risque pas d’être possible sur la seule foi de sources anonymes, ni sur celle de révélations d’un livre, que ce soit celui de Woodward ou de ceux qui l’ont précédé.

Coup terrible porté à la démocratie

L’auteur –pour des raisons de simplification, on va partir du principe que c’est un auteur– choisit de rester anonyme pour des raisons évidentes. Pas seulement parce que cette lettre lui coûterait sa place (au minimum), mais parce que ce qu'il raconte est injustifiable. Les procédés qu’il décrit sont un coup terrible porté à la démocratie américaine et à la fonction présidentielle. Il s'agit presque d'un coup d’État clandestin. La crise constitutionnelle est déjà là, et c'est lui et ses homologues agissant dans l'ombre qui l'ont déclenchée.

David A. Graham souscrit à cette thèse. Dans The Atlantic, il évoque un«coup d’État anti-démocratique». Et de fait, voici un haut fonctionnaire –nommé, donc, pas élu!– qui se vante de désobéir au président démocratiquement élu et se félicite que des membres de l’exécutif contournent les ordres présidentiels, travaillent à «piloter l’administration dans la bonne direction jusqu’à ce que –d’une manière ou d’une autre– tout cela se termine». Comme le dit Graham, «si contrôler le président demande de désobéir aux ordres et de recourir à la tromperie, cela devient plus dur à défendre».

En vertu de quelle autorité de hauts fonctionnaires justifient-ils de tels agissements? Si l’on apprenait que l’entourage d’Obama en avait fait autant, comment réagirait-on? Mais Obama n’était pas fou, ni dangereux, ni impulsif, répondrez-vous. Eh bien, c’est une question de point de vue. On est tous le fou de quelqu’un.

Dans la mesure où aucune preuve scientifique n’est établie de la folie de Trump, et même si la majorité de son entourage, voire du monde, estime qu’il a les fils qui se touchent, la loi américaine ne permet pas que des individus prennent de leur propre chef des décisions contraires aux devoirs que leur impose leur fonction.

«TRAHISON?», a rageusement tweeté Trump après la publication de cet article.

La question se pose, en effet. Car soit l’entourage de Trump estime qu’il est inapte à gouverner, que c’est un danger pour son pays et dans ce cas, son devoir est de mettre en branle une procédure de destitution pour l’empêcher de nuire, soit cet entourage se trompe ou est de mauvaise foi, auquel cas cette dénonciation et ces actes de rébellion larvée relèvent de la trahison.

«Résistants»

Voilà à la fois le problème et le talent de Trump: en rabaissant le niveau de la plus haute fonction de l’État, il a fait dégringoler tout son entourage avec lui. Celles et ceux qui œuvrent autour de lui à défaire ce qu’il fait utilisent des méthodes répréhensibles, hors de toute morale. Et l'’amoralité, c’est justement ce que reproche l’auteur de l’éditorial à Donald Trump, et ce qu’il évoque pour justifier son action et celle des autres «résistants».

Si le mot «résistant» a une connotation en français qu’elle n’a pas en anglais américain –question d’histoire nationale bien sûr, le vocabulaire choisi par l’auteur anonyme pour se désigner et désigner ses homologues n’en est pas moins très fort, quasiment lyrique: il parle de «héros méconnus dans et autour de la Maison-Blanche», rien de moins.

L'édito du New York Times révèle un danger peut-être plus grand que Trump lui-même.La-Maison-Blanche_repaire-de_heros_nid-d.espions-tribune-anti-trump-le-6-septembre 2018-s

La Maison-Blanche, repaire de «héros», le 6 septembre 2018, Nid d'espions...| Mandel Ngan / AFP

Il explique que «certains de ses conseillers ont été présentés comme des scélérats par les médias. Mais en privé, ils se donnent beaucoup de mal pour contenir les mauvaises décisions dans l’aile ouest, même si clairement, ils n’y arrivent pas toujours». Ce sont, selon lui, les «adultes» qui surveillent Donald Trump et qui l’empêchent de nuire.

Curieusement, ces «adultes» ne trouvent pas la situation suffisamment alarmante pour continuer à respecter la loi. Le vingt-cinquième amendement permet à l’exécutif d’engager une procédure de destitution –certes complexe, heureusement d’ailleurs– du président.

Ces «adultes» ne sont pourtant pas confrontés à une situation désespérée qui exige des actes de résistance héroïque –par exemple une dictature où la vie des lanceurs et lanceuses d’alerte serait en danger, et le président indéboulonnable par des voies légales. C’est loin d’être le cas aux États-Unis.

Un coup monté par Trump lui-même?

Si ces personnes n’engagent pas de procédure de destitution, alors que de leur propre aveu la situation est grave et que Trump est fou, il s'agit d'un choix. C’est qu’elles risquent quelque chose (au hasard: perdre la majorité républicaine un peu partout, au Congrès, à la présidentielle de 2020), parce que la base qui soutient Trump est encore forte, mais que au cas où ça tournerait au vinaigre pour le quarante-cinquième président des États-Unis, au cas où, «d’une manière ou d’une autre», son mandat s’achevait de manière un peu précipitée, elles puissent sortir de l’ombre et sauver leur peau en clamant: «Moi, j’étais résistant» à toutes celles et ceux qui ne manqueront pas de demander des comptes aux responsables de cette calamiteuse administration et seront tentés de raser quelques crânes.

Pour Ben Mathis-Lilley, journaliste politique à Slate.com, «c’est définitivement une explication très plausible pour expliquer pourquoi cette personne a choisi de publier cette tribune»«Mais d’un autre côté, spécule-t-il, peut-être que cet individu anonyme en avait tout simplement assez de lire et d’entendre des critiques de l’administration Trump, et qu’il n’a pour seule motivation que l’envie de se défendre en public.»

À moins, bien sûr, comme le suggère Corentin Sellin, spécialiste de la politique américaine, dans une interview accordée à Libération, que cette lettre ne soit «un coup monté par Trump pour discréditer le New York Times». Ce qui expliquerait le côté fantasque de la lettre et son absurdité, car ces «résistants», en la publiant, se condamnent eux-mêmes à devoir arrêter leurs activités souterraines.

Selon Dick Howard, professeur de philosophie politique à l'université de Stony Brook (New York) et auteur de Les ombres de l’Amérique, de Kennedy à Trump (à paraître le 20 septembre), ce serait en effet pour Trump un moyen de rassembler ses troupes autour de lui avant les élections de mi-mandat, en novembre, qui pourraient le voir perdre sa majorité à la Chambre des représentants et une majorité démocrate lancer une procédure de destitution.

Pour Howard, cet épisode marque possiblement la fin d’un cycle politique, un «réalignement» de la politique américaine, où les trente ans de règne républicain entamé avec l’élection de Reagan en 1981 et interrompu par les deux doubles mandats démocrates de Clinton et d’Obama arrivent à leur terme dans une apothéose.

La politique non-partisane d’Obama, qui refusait de régner sur un seul parti et voulait se placer au-dessus de la politique, aurait provoqué un retour de bâton d’une violence folle avec la présidence Trump et son sectarisme politique poussé à l’excès, avance Howard. Reste à savoir ce qui pourra le remplacer...

Si on veut être encore plus kafkaïen, on peut même imaginer que c’est l’entourage de Trump qui a monté ce coup dans son intérêt sans le lui dire, le sachant bien incapable, intellectuellement, de fomenter une stratégie aussi élaborée. À ce stade de spéculation, comme aurait dit John Kelly, le chef de cabinet de la Maison-Blanche: «On est chez les fous.»

 

 

 

 

 

 

 

 

Page7.flou-total-sur-le-sort-des-2300-mineurs-separes-de-leurs-familles-aux-usa-incompetence-du-gouvernement-et-de-TRUMP-Diable7.flou-total-sur-le-sort-des-2300-mineurs-separes-de-leurs-familles-aux-usa-incompetence-du-gouvernement-et-de-TRUMP-Diable7.flou-total-sur-le-sort-des-2300-mineurs-separes-de-leurs-familles-aux-usa-incompetence-du-gouvernement-et-de-TRUMP-Diable Le journal anglais Guardian a relayé un certain nombre de ces vidéos. L’une d’entre elle est un enregistrement sonore sous-titré des échanges entre les enfants séparés et les agents de l’Etat qui tentent, en vain, de les rassurer. Une fillette appelle « papa » pendant qu’un autre enfant demande s’il peut rejoindre sa tante. « Est-ce que vous allez appeler ma tante pour qu’elle vienne me chercher ? Et après, ma maman pourra venir très vite ? ». Ils demande aussi en dernière tentative, que vienne même leur grand père (Abuelo)… Sa phrase s’achève par des sanglots, malgré le ton rassurant des agents de l’administration. IMMIGRATION Près de 20 Etats américains progressistes ont par ailleurs porté plainte contre la politique migratoire du président républicain Donald Trump…26 et 27.06.2018

USA: La présentatrice vedette de la chaîne MSNBC en larmes en découvrant l'existence de camps pour enfants de migrants au Texas - VIDEO USA: La présentatrice vedette de la chaîne MSNBC en larmes en découvrant l'existence de camps pour enfants de migrants au Texas - VIDEO Page 8 tribunal-ordonne-reunir-familles-_le-petit-garcon-encercle-par-les-gardes-frontieres-USA-armee-triste On est avec toi mon petit gar, je pleure, je ne dort plus. Les Etats Unis et TRUMP vont payer très cher, ce qu'ils vous font subir, c'est des animaux, la guerre, cette fois j'en veux aussi, et je suis prêt. Les USA vont commencer à s'éffondrer !!


PLEINS DE FAUX PROCES SUR LE PRESIDENT BARACK OBAMA  Down. ( en preparation...03.10.17, merci)


 

    that's GUN-MAN_Armed-alias_TRUMP-Donald, NOT Rocket Man !-hipaa_speedy-Gonzales

 

 

PAGE DES COMMENTAIRES, TRIBUNE LIBRE OPINIONS  1

PLEINS DE FAUX PROCES SUR LE PRESIDENT BARACK OBAMA  ( en preparation...03.10.17, merci)

"Merci Monsieur le Président Barack Obama. Aucun enfant des Etats Unis ne devrait grandir au mépris de sa personne, réduit à un objet et un manque de respecte de son âme, au point d'en faire un hypothétique tueur dans la longue traversée d'une vie qu'on lui souhaite pleine d'humanité, de partage, et de joie avec quiconque, sur notre merveilleuse Planète, LA TERRE qui nous est prêtée par ces mêmes enfants." Webmaster-lomag-man.org 03.10.2017, 17h00 EOuest

"Thank you, President Barack Obama, that no child in the United States should grow up in contempt of his person, reduced to an object and a lack of respect for his soul, to the point of making him a hypothetical killer in the long crossing of a" a life we wish him full of humanity, sharing, and joy with anyone on our wonderful planet, THE LAND that is lent to us by these same children." Webmaster-lomag-man.org 03.10.2017, 17h00 EOuest

JE REPETE, VU LE COMPORTEMENT IRRESPONSABLE DE DONALD TRUMP, ENCORE QU'ON FAIT PLEINS DES FAUX PROCES A BARACK OBAMA SUR LES INTERVENTIONS ARMEES, SUR LESQUELLES, IL ETAIT SEUL AVEC UNE PETITE EQUIPE, ET DEVAIT RAMENER AU MINIMUM LE NOMBRE DE PERTES SUR LES SOLDATS US, ET SELON LES DEMANDES DES FAMILLES ET GROUPES INFLUENTS QUI NE VOULAIENT PLUS DE LEURS ENFANTS EN GUERRE, ET LE RETOUR DANS UN CERCUEIL, OU AMPUTES, DES DIZAINES DE MANIFESTATIONS DURANT AU MOINS 50 ANS. DEPUIS LE RETOUR ENGUERRE DES USA AVEC SES "ALLIES, OTAN, ONU, ETC.". LES "SPECIALISTES" AGISSENT AVEC MEPRIS SUR LES EFFORTS D'OBAMA. A L'HEURE ACTUEL, EN FAIT, ILS NE FONT NI LE BEAU, NI LE MAUVAIS TEMPS. LA PLUPART ON COMMENCE A FAIRE AUSSI UN TRAVAIL DE SAPE SUR L'AIR OBAMA ET SON JOB, TOUT COMME LE FAIT TRUMP. DES COPIES CONFORMES COMME "SPECIALISTES EN MEDIAS, OU ANCIENS CHEFS D'ARMEES". OBAMA, CONTRAIREMENT A TRUMP, NE POUVAIT PAS S'OFFRIRE LE LUXE DE DESIGNER QUE CA SOIE LES "TERRORISTES" NI TOUT AUTRE GROUPES OU MOUVEMENTS EXTREMISTES DE "TOUS LES COTES". IL DEVAIT LEVER LE PIEDS TANT SUR LE PLAN INTERNE, QUE SUR LES INTERVENTIONS DANS DES GUERRES QUE PLUTOT ON DEVRAIT TOUS EN SOUPCONNER L'AGACEMENT. IL SAVAIT QUE C'EN ETAIT TROP, 70 ANS DE GUERRE, ET UN PAYS COMME L'ADORE TRUMP, BELLIQUEUX DEPUIS 600 ANS, IL FALLAIT ENTAMMER PRUDEMENT LE DESAMORCEMENT. MAIS LA SUITE REMET LES USA AUX ANNEES 20, OU ENCORE 1950/60, AVEC TRUMP NOSTALGIQUE, ET INCAPABLE D'ÊTRE COMME ONT DIT "LE PERE DE LA NATION".

PAGE DES COMMENTAIRES, TRIBUNE LIBRE OPINIONS 

La réponse du football américain, la NFL, à Donald Trump a été spectaculaire. Pouvait-on en imaginer autrement de ces "fils de pute" ?

 

Pour Donald Trump, les « fils de **** » qui protestent l’hymne devraient être virés Donald Trump en guerre ouverte avec des sportifs américains   Colin Kaepernick refuse de se lever lors de l’hymne américain en soutien aux minorités   Trump voulait dénoncer les sportifs agenouillés pendant l'hymne, il a provoqué une déferlante de soutiens

Il est même allé jusqu'à les traiter de "fils de pute". VIDÉO - Les joueurs de foot américain défient Donald Trump après ses insultes

 

 

 

 

 

 

 

 


 

       
       
  PAGE DES COMMENTAIRES, TRIBUNE LIBRES OPINIONS.  

 

 

 

 

 

 

 

  (Nouveau, en préparation, merci, 24.09.2017)    
 

 

 

 

 

 

 

Autres liens en bas de page, SVP.

 

 

PAGE DES COMMENTAIRES, TRIBUNE LIBRE OPINIONS 

TRUMP-EN-ASILE-DES-FOUX-GOUVERNANCE-IDEES-LOUFOQUES !!

 

PAGE DES COMMENTAIRES, TRIBUNE LIBRE OPINIONS 

 

 

 

Documents sur les échanges verbales, ou plutôt les tactic "diplomatiques" les plus intelligentes qu'un chef d'Etat n'a jamais balancé à ses homologues.

 

   
 

L.echec-sur-l.Obamacare-pointe_l.incompetence_de-Donald-Trump-inhumain-amerique-des-annees-1800-selonlespresses

Incoherences_SANCTIONS_EMBARGO_Tue-L.enfance-essorts-economiques-diplomatiques_imposees-par_l.otan-l.Onu-l.OMS-biffer-les-usa

Les symptômes Psycho-Cérébraux De COLT.

L.OTAN-TRUMP-L.ONU-l.UNICEF-HCDH-OMS_Allies_Neo-Faschisme De-Supremacie_USA_Control-total_et_Holocaustes-divers-Pays-et-peuples-opprimes

Donald TRUMP, on s'est TROMPE, //// donald-trump-au-moyen-orient-ERREURS-contre-l.iran_et_le-quatar-ILS-SE-SONT-TOUS-MOQUE-DES-personnages_REVEURS

1.-TRUMP-SuperMario-le-plus-haut-barrage-des-etats-unis-menace-de-s-effondrer-la-population-evacuee

TRUMP_dossier-2-organismes-infrastuctures-environnement-psychologiquement-cliniquement-foux

le-vice-president-De-TRUMP-americain-mike-pence-Muet-comme-une-Carpe-embauche-un-avocat_Affaire-Russe_PANIQUE

Pantagone_TRUMP_Armee-Navy_US_depense-l.argent-Spends_world-moneydestroyerUSS-DeweyDDG 105_Vs_philippin-porte-containers-222metres_IMPACT

Nucleaire-NordCoreen-Technologie-En-Domaine-Du-Public_Echec-de-TRUMP-Vs_Kim-Yong-Un_Tests-Missile-LonguePortee

la-Chine-s.oppose-au-deploiement-du-bouclier-antimissiles-de-TRUMP-USA-jamais-achete-par-la-coree-du-sud

TRUMP-NUCLEAIRE-NORD-COREEN_Seoul-dit-non-a-Trump-qui-lui-demande-de-payer-l.arnaque-du-bouclier-antimissile_NO-THAAD

attaque-londre_TRUMP-et_Rex Tillerson-ont-trop-ouvert-leurs-gueules-contre-lesauteurs-d.attentats

trump-et-sa-maison-blanche-anxieux-aliene-paranoiaque-l.etat-profond-d.ou-il-vient

3em-Guerre-Mondial_ORIGINAL_provoquee-par-TRUMP-nos-vies-ne-lui-appartiennent-ni-les-autres-Pays-ne-le-concerne pas a-ce-pas-ni-celle-de-la-Planete

donald-Trump_PRESIDENT_son-Intervention-pour-SAUVER-Carrier-Indiapols_echoue_termine-par600licenciements_1300-au-Mexique

Donald Trump-inspire-lescaricaturistes-d.un-medias-suisse-02.2017

Tiny-Trump-super-grand-homme-donald-trump-apprenti-gov_USA

A-rift-among-experts-over-analyzing-Trump.s-mental-health-not-have-that-need-a-capacity-to-governe-USA_An-CNN

TRUMP_debats-d.experts-sur-sa-sante-mentale-trouble-et-inquietante-pour-diriger-les-USA_Fr_CNN 19.08.2017

7.- police-des-usa-ne-tue-que-les-noirs-preuve-doctrine-supermasciste-raciste_Syndromes-Psycho-Cerebraux-De-COLT_du-chef-monarche-TRUMP

8.- Les-Policiers-des-usa-innocente-pour_PLEIN_des-meurtres-des-noirs-depuis-campagne_TRUMP_supermasciste-raciste_Syndromes-Psycho-Cerebraux-De-COLT

NOUVEAU, RETOUR SUR : Demantellement-de-L.OTAN-TRUMP-L.ONU-l.UNICEF-HCDH-OMS_Allies_Neo-Faschisme De-Supremacie_USA_et-Holocaustes (en préparation). Nous l'annontions dans une premieres pages, les doutes sur des pratiques douteuses de ces institutions, et les USA: PAGE ANNEXE: il-faut-modifier-l.otan-supprimer-les-vieux-traites-exclure-les-interventions-des-usa-pas-de-mission-reussis-50guerres-70-ans-cuba-coree-iran-amr.latine-vietnam

TRUMP_les-specialistes-et-generaux-retraites-croyent-a-son-geni_envoit-des-messages-codes...a_COMMENTAIRES 

  TRUMP_les-specialistes-et-generaux-retraites-croyent-a-son-geni_envoit-des-messages-codes...a_COMMENTAIRES  Tueries-de-masse_Las-Vegas-dim.010917_TRUMP_Ne-peut-se-critiquer_Ni-le-maire-de-Las-Vegas_Ni-le-manque-de-proactivite-de-sa-Police  dangereux-pour-la-democratie-completement-menteur-donald-trump-usa-violemment-tacles-par-deux-senateurs-de-son-camp Nouvelles Pages Annexes : la-pub-anti-trump-de-cnn-une-pomme-est-une-banane_et-les-chimpanzes-descendent-de-l.homme_Raison-ils-partagent-le-99_Prcnt-ADN-des-ZEBUS TRUMP_qui-promene-son-Chien_un-des-deux-est-une-pomme_c.est-tres-complexe

   
10/09/18 11:08 PM  



 
Affichage optimisé: 1024/768
La Newsletter

Recevez régulierement les derničres actualités en logistique, magasinage et manutention ainsi que les derničres brčves et nouveautés du site Lomag-man.org

Inscription ici !

Contactez-nous

Imprimer

Livre d'Or (fermé)

Log Blog (Fermé)

 Publicite
 

Free Online Html To PDF Converter html-to-pdf Convert URL to PDF    Convert Text/Html to PDF

Option 1:Intégrale, Inclus graphisme, ou: Option 2,: Bouton imprimer (ci-dessus, ou en bas de page, choisir Imprimante PDF - Sans graphisme des pages.

Imprimer  Contactez-nous 

Inscrivez-vous a la newsletter ici !

Lomag-Man.org est © Copyright 2002 - 2018 Webmaster

Blog (fermé)

Log Blog (Fermé)

Contacte