analyticstracking

Favorites Welcome  livre-d-or-nouveau  (fermé)

 

 
banderolle_https_scriptes-dangereux-fausses-infos-des-navigateurs_16.10.18
 

NON-PROFIT ORGANIZATION      

La police nigériane libère plus de 300 garçons torturés et violés dans une école coranique et chevilles entravees par des-chaines dans une école coranique

La police nigériane libère plus de 300 garçons torturés et violés dans une école coranique et chevilles entravees par des-chaines dans une école coranique. (page en préparation, merci 28.09.2019)

La police nigériane libère plus de 300 garçons torturés et violés dans une école coranique  La police nigériane libère plus de 300 garçons torturés et violés dans une école coranique et chevilles entravees par des-chaines dans une ecole coranique  jesus-chrit-en-aide_Ecoutez-les-enfants-qui-viennent-d.etre-separes-de-leurs-parents-a-la-frontiere_TRUMP-Gov-USA
Le journal anglais Guardian a relayé un certain nombre de ces vidéos. L’une d’entre elle est un enregistrement sonore sous-titré des échanges entre les enfants séparés et les agents de l’Etat qui tentent, en vain, de les rassurer. Une fillette appelle « papa » pendant qu’un autre enfant demande s’il peut rejoindre sa tante. « Est-ce que vous allez appeler ma tante pour qu’elle vienne me chercher ? Et après, ma maman pourra venir très vite ? ». Ils demande aussi en dernière tentative, que vienne même leur grand père (Abuelo)… Sa phrase s’achève par des sanglots, malgré le ton rassurant des agents de l’administration.Malgré l'ordre exécutif de Trump, les familles ne peuvent pas être remises ensemble. Certains des enfants migrants ne pourront pas être remis à leurs parents ! Le décret de Trump rassembler a-t-il les familles immédiatement ? C'est déjà un dédale de labyrinthe.On ne lui demande pas de nous balancer chaque fois ses "intuitions" qui n'ont rien à avoir ses fonctions actuelles. il ne réussis rien du tout, et son ancien job de vendeur de briques, bétons et ciments ne lui servent à rien, parce que il le sait, il est nul dans tout. Aucun discours dans le vécu de présidents. Des mots de gamin de 7 ans. Et il faut arrêter de lui faire des louanges. On voit bien que à chaque fois, c'est dans la maison blanche qu'il doit donner un coup de pieds, et lui foutre un coup de pieds dans le cul à lui-même, désolé, mais ce type ne mérite rien, et de cœur noir et sans âme !!

Trump ACCUSE LES AUTRES. Mais alors à chaque fois, c'est soit ses administrés, soit Obama mais qu'est ce qu'il fout à la maison blanche ce type ? goujat, impérialiste, il ne connait aucune loi de son pays, ni aucune méthode de mise en route d'un quelconque mode opératoire de gouvernance. On ne lui demande pas de nous balancer chaque fois ses "intuitions" qui n'ont rien à avoir ses fonctions actuelles. il ne réussis rien du tout, et son ancien job de vendeur de briques, bétons et ciments ne lui servent à rien, parce que il le sait, il est nul dans tout. Aucun discours dans le vécu de présidents. Des mots de gamin de 7 ans. Et il faut arrêter de lui faire des louanges. On voit bien que à chaque fois, c'est dans la maison blanche qu'il doit donner un coup de pieds, et lui foutre un coup de pieds dans le cul à lui-même, désolé, mais ce type ne mérite rien, et de cœur noir et sans âme !!

Je pleure tous les jours. Je suis grands-père, et j'ai deux petits enfants. Je suis inconsolable, triste, et aucune joie de vivre si des enfants et bébés sont dans des enclos comme des animaux !!

Maltraitance de jeunes enfants orchestrée par l'État de TRUMP!! Et On ne sait pas si il y a eu des abus sexuels, ou pédophilies, autres pratiques sexuels, photos des filles et garçons nus....

Et ça ne s'arrête pas. Maintenant on découvre cette affaire au Nigéria, c'est très triste. Démoniaque. Les pauvres petites âmes innocentes, livrées à des malades psychiques, et criminels dangereux. Combien existe-t-il des fausses institutions semblables dans le monde ?

«Battez-vous pour votre vie, avant que ce ne soit le travail de quelqu’un d’autre», a conclu Emma Gonzalez, acclamée par la foule.

«Battez-vous pour votre vie, avant que ce ne soit le travail de quelqu’un d’autre», a conclu Emma Gonzalez, acclamée par la foule. Un demi-million de personnes étaient attendues pour dire "Stop". Exaspérées par la répétition des fusillades dans leurs écoles, des centaines de milliers d'Américains sont descendues samedi dans la rue pour une manifestation historique contre les armes à feu.


Page 1.- Séparer les parents de leurs enfants à la frontière contredit tout ce que nous savons du bien-être des enfants (Vidéos)jesus-chrit-en-aide_Ecoutez-les-enfants-qui-viennent-d.etre-separes-de-leurs-parents-a-la-frontiere_TRUMP-Gov-USA

attorney-general-sessions-delivers-remarks-discussing-immigration-enforcement-actions-Justice_Trump7.5.18


 


Le sujet émeut l'Amérique entière. La séparation des enfants de leurs parents sans papiers fait l'objet d'une vive polémique aux Etats-Unis, allant même jusqu'à conduire la première dame Melania Trump à plaider en faveur d'un accord rapide au Congrès.

jesus-chrit-en-aide_Ecoutez-les-enfants-qui-viennent-d.etre-separes-de-leurs-parents-a-la-frontiere_TRUMP-Gov-USA

Plus de 300 garçons victimes de tortures et de viols ont été secourus jeudi soir par la police nigériane dans une école coranique à Kaduna, dans le nord du Nigeria. 28.09.2019

Lors d'une descente menée le 26 septembre 2019 dans une maison du quartier Rigasa, la police de Kaduna a découvert plus de 300 élèves et étudiants de "nationalités différentes" enfermés et enchaînés dans ce que les médias appellent désormais "la maison de l'horreur". Les responsables de l'établissement les faisaient vivre dans "des conditions inhumaines et dégradantes sous couvert de leur apprendre le Coran et de les redresser", a expliqué à l'AFP le porte-parole de la police de l'Etat de Kaduna, Yakubu Sabo. Le propriétaire de l'établissement et ses six assistants ont été arrêtés, a-t-il précisé.

Elle est désormais surnommée "la maison de l’horreur". Vendredi 27 septembre, le Nigeria a découvert avec effroi l'existence d'une école coranique à Kaduna (nord du pays) où plus de 300 garçons étaient victimes de torture et de viol. La police les a secourus.

C’est lors d'une descente, menée jeudi soir dans une maison du quartier Rigasa, que la police de Kaduna a découvert plus de 300 élèves et étudiants de "nationalités différentes" enfermés et enchaînés.

Les responsables de l'établissement les faisaient vivre dans "des conditions inhumaines et dégradantes sous couvert de leur apprendre le Coran et de les redresser" pédagogiquement, explique le porte-parole de la police de l'État de Kaduna, Yakubu Sabo.

Le propriétaire de l'établissement et ses six assistants ont été arrêtés, a-t-il précisé.

"Chambre de torture"

"Nous avons trouvé une centaine d'étudiants, dont des enfants de neuf ans à peine, enchaînés dans une petite pièce, dans le but de les corriger et de les responsabiliser", a déclaré Yakubu Sabo, précisant que "les victimes ont été maltraitées". Certaines d'entre elles ont déclaré avoir été violées par leurs professeurs, a-t-il ajouté.

Quelques photos ont été diffusées dans la presse nigériane. Sur certaines, on y voit un enfant avec le dos couvert de plaies à vif, visiblement causées par des coups de fouet. Un autre a les pieds enchaînés à des barres de fer, et une foule de jeunes garçons sont entassés dans une cour insalubre.

Une "chambre de torture" a été trouvée par la police. Des élèves y étaient suspendus à des chaînes et battus lorsque les enseignants estimaient qu'ils avaient commis une faute.

Des plaintes répétées de voisins, qui se doutaient que quelque chose d’anormal se passait à l’intérieur de l’école, ont permis de déclencher le raid policier ayant mené à la libération des enfants.

"Les victimes étaient de nationalités différentes et deux d'entre elles ont déclaré lors de leur interrogatoire qu'elles avaient été amenées par leurs parents du Burkina Faso", a ajouté le porte-parole.

"Nous avons trouvé une centaine d'étudiants, dont des enfants de neuf ans à peine, enchaînés dans une petite pièce, dans le but de les corriger et de les responsabiliser"

Yakubu Sabo, porte-parole de la police de l'Etat de Kadunaà l'AFP

"Les victimes ont été maltraitées. Certaines d'entre elles ont déclaré avoir été violées par leurs professeurs", a déclaré Sabo.

Maison de l'horreur

Sur les quelques photos diffusées dans la presse nigériane, on voit un enfant avec le dos couvert de plaies à vif, visiblement causées par des coups de fouet, un autre aux pieds enchaînés à des barres de fer et une foule de jeunes garçons entassés dans une cour insalubre.

La police nigériane libère plus de 300 garçons torturés et violés dans une école coranique

"D'autres étaient morts avant"

Bello Hamza, l’un des garçons, cité par plusieurs journaux locaux, a affirmé qu'il devait partir étudier les mathématiques en Afrique du Sud lorsque sa famille l'a amené dans "la maison de l'horreur", il y a trois mois.

"Ils prétendent nous enseigner le Coran et l'islam, mais ils font beaucoup de choses ici. Ils obligent les plus jeunes à avoir (des rapports) homosexuels", a-t-il témoigné. "Ceux qui ont tenté de s'échapper d'ici ont écopé de punitions sévères : on les attachait et les suspendait au plafond."

"Au cours de mon court séjour ici, quelqu'un est mort des suites des tortures", ajoute-t-il. "D'autres étaient morts avant à cause de problèmes de santé et des tortures. Ils nous donnent une nourriture très pauvre et nous ne mangeons que deux fois par jour."

Enseignement religieux strict

L'école, ouverte il y a une dizaine d'années, hébergeait des étudiants amenés par leur famille pour leur apprendre le Coran, mais surtout remettre dans le droit chemin des petits délinquants, ou consommateurs de drogues.

Majoritairement musulman, le nord du Nigeria accueille un grand nombre de "maisons de correction" plus ou moins formelles dispensant un enseignement religieux strict, en l'absence de structures publiques à même de prendre en charge les jeunes livrés à eux-mêmes.

Les parents de certaines victimes originaires de Kaduna, convoqués par la police, ont été "choqués et horrifiés" quand ils ont vu l'état de leurs enfants. Ils n'avaient aucune idée de ce qu'ils vivaient, selon le porte-parole. Ils apportaient régulièrement de la nourriture à leurs enfants et étaient autorisés à les voir une fois tous les trois mois.

Toutefois, Yakubu Sabo précise que les parents n’étaient pas autorisés à entrer dans la maison pour voir ce qui s’y passait. Les enfants étaient amenés à l’extérieur pour les rencontrer un bref instant.

La police a également trouvé une "chambre de torture", où des élèves étaient suspendus par des chaînes et battus lorsque les enseignants estimaient qu'ils avaient commis une faute.

Le raid policier a été lancé suite à des plaintes répétées de voisins, qui se doutaient que quelque chose d'anormal se passait à l'intérieur de l'école. "Les victimes étaient de nationalités différentes et deux d'entre elles ont déclaré lors de leur interrogatoire qu'elles avaient été amenées par leurs parents du Burkina Faso", a ajouté le porte-parole.

"Punitions sévères"

L'un d'entre eux cité par plusieurs journaux locaux, Bello Hamza, a affirmé qu'il devait partir étudier les mathématiques en Afrique du Sud lorsque sa famille l'amené dans "la maison de l'horreur", il y a trois mois.

Un hommage bouleversant aussi long que la fusillade de Parkland aux étast unis...

Emma Gonzalez, la lycéenne de 18 ans qui incarne le combat contre Trump et les armes à feu, ainsi que des nombreux autres démontrent qu'ils ne sont pas des générations laxistes, peureuses de tout groupuscules qui intimides les américains dans tous les domaines...!!!

Emma Gonzalez, la lycéenne de 18 ans qui incarne le combat contre Trump et les armes à feu, ainsi que des nombreux autres démontrent qu'ils ne sont pas des générations laxistes, peureuses de tout groupuscules qui intimides les américains dans tous les domaines...!!!

Plusieurs centaines de milliers de jeunes américains ont défilé ce samedi à Washington et dans 800 villes pour demander un renforcement du contrôle des armes à feu dans le pays.
Un demi-million de personnes étaient attendues pour dire "Stop". Exaspérées par la répétition des fusillades dans leurs écoles, des centaines de milliers d'Américains sont descendues samedi dans la rue pour une manifestation historique contre les armes à feu.

Plusieurs centaines de milliers de jeunes américains ont défilé ce samedi à Washington et dans 800 villes pour demander un renforcement du contrôle des armes à feu dans le pays.

Un demi-million de personnes étaient attendues pour dire "Stop". Exaspérées par la répétition des fusillades dans leurs écoles, des centaines de milliers d'Américains sont descendues samedi dans la rue pour une manifestation historique contre les armes à feu.  


malgre-le-decret_Trump_eviter_separation-inhumaine-familles-enfants-mineurs_reunification-inchangee_un_labyrinte-CNPo20618

Malgré l'ordre exécutif de Trump, les familles ne peuvent pas être remises ensemble. Certains des enfants migrants ne pourront pas être remis à leurs parents !

Le décret de Trump rassembler a-t-il les familles immédiatement ? C'est déjà un dédale de labyrinthe.

jesus-christ-et-les-enfants-qui-lui-montrent-leurs-petits-chiens_il est sûr qu'il se soit passé n'importe quels scénarios, pédophilie, sévices sexuels, abus sexuels et autres meurtres directs pour cacher les traces. Le gouvernement TRUMP ne peut pas répondre par des suppositions ou imprécisions comme il a l'habitude de se jouer de l'humanité, et des droits de l'enfance et de l'homme. ILS ONT FRANCHI LA LIMITE. CES USA SERONT RASES DE LA CARTE DE LA TERRE


"Ils prétendent nous enseigner le Coran et l'islam, mais ils font beaucoup de choses ici. Ils obligent les plus jeunes à avoir (des rapports) homosexuels"

Bello Hamza, témoin

"Ceux qui ont tenté de s'échapper d'ici ont écopé de punitions sévères : on les attachait et les suspendait au plafond."

"Au cours de mon court séjour ici, quelqu'un est mort des suites des tortures. D'autres étaient morts avant à cause de problèmes de santé et des tortures. Ils nous donnent une nourriture très pauvre et nous ne mangeons que deux fois par jour", a raconté Bello Hamza.

La police nigériane libère plus de 300 garçons torturés et violés dans une école coranique et chevilles entravees par des-chaines dans une ecole coranique

"Maison de correction"

L'école, ouverte il y a une dizaine d'années, hébergeait des étudiants amenés par leurs familles pour apprendre le Coran, mais surtout pour remettre dans le droit chemin des petits délinquants ou consommateurs de drogues.

Le nord du Nigeria, majoritairement musulman, accueille un grand nombre de de "maisons de correction" plus ou moins formelles dispensant un enseignement religieux strict, en l'absence de structures publiques à même de prendre en charge les jeunes livrés à eux-mêmes.

Parents choqués

Les parents de certaines victimes originaires de Kaduna, convoqués par la police, ont été "choqués et horrifiés" , quand ils ont vu l'état de leurs enfants, car ils n'avaient aucune idée de ce que qu'ils vivaient, selon le porte-parole. Ils apportaient régulièrement de la nourriture à leurs enfants et étaient autorisés à les voir une fois tous les trois mois. "Ils n'étaient pas autorisés à entrer dans la maison pour voir ce qui se passait, les enfants étaient amenés à l'extérieur pour les rencontrer un bref instant", le porte-parole de la police.

 

 

États-Unis : une fusillade fait au moins 59 morts et plus de 527 blessés dans un concert à Las Vegas

ÉTATS-UNIS - 01.10.2017. Un homme a tiré à l'arme automatique à de multiples reprises dimanche en fin de soirée, heure locale, sur des spectateurs qui assistaient à un concert qui avait lieu près du Mandalay Bay Resort and Casino. Il y a plus de 50 morts et 406 personnes ont été transportées à l'hôpital. Le suspect s'est tué avant l'arrivée de la police, tandis que sa compagne, un temps recherchée, a été arrêtée.blessés.PAGE DU SITE

-----------------------------------------------------------------------------------

CHAUD, CHAUD, Dennis Rodman, ancienne star de NBA, s'est rendu à plusieurs reprises en Corée du Nord ces dernières années. Il y a rencontré Kim Jong-un, grand fan de basketball, avec qui il semble avoir noué une amitié sincère. L'Américain, vivement critiqué pour ses liens avec Pyongyang, a accepté de se confier sur cette relation particulière lors d'une interview surréaliste pour «Good Morning Britain»....(page en cour), Avec la courtoisie de 20minutes.ch, et merci à eux pour ce bol d'air, magnifique pour les gens de la terre, le respect des races, divergences ethniques, langues, religions, COOL  , VIDEO, et les discutions, photos, promenade à Pyongyang, avec les accompagnants de part et d'autre...08.09.17, Bientôt !!

 

 

Le TRUMP et politiques de vagabondage, de monarque mondial, essaiste, amateur, et d'incompétence de son gouvernement des "milliardaires dirigeants" 2017

actu_news-2-infos-monde politique, environnement, le tout TRUMP, etc...INDEX-3-monde_TRUMP_Allies-ONU-OTAN-Base-MilitairesLes_70-ans_de-Mensonges actu_news2017_Catastrophe-de-TRUMP-ses-administres-Le-Pantagon_TOUT

********************************************************************

 

Les symptômes Psycho-Cérébraux De COLT.Les suites des tueries barbares des colons Européens sur les génocides les plus cachés des Amérindiens, à nos jours, commises par les Américains. De nos jours, ce pays, depuis 6 siècles,

devenu le plus riche du Monde, et des FORTUNES INESTIMABLES, NE TIENT QU'A SES RICHES ET AUTRES CLASSES DE LA POPULATION HOSTILE A INSTAURER UNE ASSURANCE MALADIE,

A DES DESCENDANTS DES PETITS PEUPLES QUI TOUS ONT EU DES PARENTS QUI ONT LUTTE EN VERSANT LEUR SANG POUR CETTE PATRIE DE TRUMP, SUR FONDS DE XENOPHOBIE, ET DE LA SUPPREMACIE D'UNE CLASSE SUPERIEURE !

 

Fusillade de Parkland : les rescapés consacrés personnalités les plus influentes
Le classement annuel du magazine "Time" a consacré les lycéennes et lycéens militants à l'origine du mouvement #Enough, avec à la clé, un éloge de Barack Obama.
n classement emprunt de symboles, comme toujours. C'est pour cela que chaque année, le classement des 100 personnalités les plus influentes établi par Time est scruté. La cuvée 2018 est encore une fois pleine de prises de positions de la part de la rédaction du magazine, qui a porté les rescapés de la fusillade de Parkland très haut de son Top 100.

Cameron Kasky, Jaclyn Corin, David Hogg, Emma Gonzalez et Alex Wind, cinq adolecentes et adolescents fondateurs du mouvement #Enough en faveur du contrôle des armes à feu aux États-Unis, sont devenus les symboles d'une lutte qui tiraille le pays.
Pour mettre en valeur le combat de ces militants, qui ont vu 17 de leurs camarades abattus au lycée Marjory Stoneman Douglas en Floride, Time a demandé à Barack Obama de prendre la plume. Le 44e président des États-Unis a été à la hauteur de la tâche.

"Rejeter les vieilles contraintes, la lâcheté trop souvent déguisée en sagesse"
"Cette fois, quelque chose de différent se passe. Cette fois, nos enfants nous appellent à rendre des comptes", exhorte le premier président noir du pays. Après avoir relevé que les jeunes de Parkland n'ont pour la plupart pas le droit de voter, et qu'ils n'ont pas la puissance des lobbyistes du camp adverse, Barack Obama rappelle qu'"ils ont le pouvoir si souvent inhérent à la jeunesse : revoir le monde; rejeter les vieilles contraintes, les conventions périmées et la lâcheté trop souvent déguisée en sagesse".

Une plume aussi belle qu'acérée de la part du démocrate, qui n'a jamais pu en 8 ans de mandat se défaire de la pression de la National Rifle Association (NRA), dont les milliards dépensés en lobbying, en financements de campagnes et en publicités pro-armes à feu restent redoutables. D'autant qu'une importante partie du pays reste attachée au second amendement de la constitution, qui confère le droit de se défendre à chaque citoyen.

L'espoir renaît avec les générations futures
"Les politiques de la peur de la NRA influencent encore une grande partie du pays. Les progrès seront lents et frustrants", prévient-il. "Alors que ces jeunes leaders font cause commune avec les Afro-Américains et les Latinos - les victimes disproportionnées de la violence armée - et atteignent l'âge de voter, les possibilités de changements significatifs ne cessent d'augmenter", ajoute-t-il avec une vision pleine d'espoir. En mars dernier, l'appelle à des manifestations pro-contrôle des armes à feu a fait descendre plus d'un million de personnes à travers les États-Unis.

 
 



Emma Gonzalez, la lycéenne de 18 ans qui incarne le combat contre Trump et les armes à feu
ETATS UNIS - Des élèves survivants de la fusillade de Floride manifestent ce samedi à Washington, pour un contrôle plus strict sur les armes à feu. Parmi eux : Emma Gonzalez, une lycéenne de 18 ans, devenue l'égérie de la contestation.
24 mars 2018
Quelques minutes lui auront suffi à devenir la voix d'une frange de l'Amérique. Lors d'un rassemblement contre les armes le 18 février en Floride, Emma Gonzalez a prononcé un vibrant discours dans lequel cette élève de terminale est revenue sur la fusillade de Parkland. Une fusillade vécue de l'intérieur par cette fille de 18 ans, qui était présente quand Nikolas Cruz a ouvert le feu.

Tout sauf une tragédie, avait martelé l'étudiante quelques jours après. "Si le président me dit en face que c'était une terrible tragédie (...) et qu'on ne peut rien y faire, je lui demanderai combien il a touché de la National Rifle Association. Je le sais : 30 millions de dollars. C'est ce que valent ces gens pour vous, M. Trump ?", a lancé l'étudiante aux cheveux rasés, comparant cette somme au nombre de victimes des fusillades qui ont ensanglanté le pays depuis le début de l'année.

"C'est une question de vie ou de mort"
Depuis ce cri du cœur diffusé en direct sur toutes les chaines de télévision, de nombreux médias américains présentent Emma Gonzalez comme l'une des porte-paroles de la lutte anti-armes. Élève en Terminale du lycée Marjory Stoneman Douglas, elle était cachée dans l'amphithéâtre quand Nikolas Cruz, 19 ans, a ouvert le feu dans les couloirs de l'établissement, faisant 17 morts dont une majorité d'adolescents, avant de s'enfuir en se mêlant à la foule. Il a été arrêté une heure plus tard. "Le fait d'être autorisé à acheter des armes automatiques n'est pas une question politique, c'est une question de vie ou de mort", a affirmé plus tard la lycéenne.

Preuve de la soudaine notoriété dont bénéficie Emma Gonzalez, elle a participé avec d'autres élèves du lycée Stoneman Douglas à un débat télévisé sur CNN. Le sénateur républicain de Floride Marco Rubio, critiqué pour avoir accepté des millions de dollars de financement politique de la part du lobby des armes, a annoncé sur Twitter qu'il y participerait également. Preuve du rôle qu'elle occupe dans le débat, la jeune femme est désormais l'objet d'attaques de la part de la droite dure américaine. En première ligne, les sites extrémistes Infowars ou the Gateway Pundit, prompts à relayer les théories du complot, y compris celles qui perdurent autour du massacre contre l'école primaire de Sandy Hook qui a fait 26 morts en 2012. The Gateway Pundit a dénoncé des lycéens "utilisés comme outils politiques par l'extrême gauche pour faire avancer sa rhétorique anti-conservatrice et anti-armes", prêts à empêcher "systématiquement" les élèves pro-Trump de s'exprimer devant les médias. Le site Infowars a également accusé Emma Gonzalez d'avoir été "coaché" par CNN.

En compagnie des autres survivants de la fusillade, elle est à l'origine de l'organisation du rassemblement qui doit se dérouler ce samedi. Baptisée "Marche pour nos vies", la manifestation aura lieu à Washington et dans d'autres villes du pays. L'événement a reçu au moins 2 millions de dollars de dons, venant notamment de stars comme les époux George et Amal Clooney, la présentatrice Oprah Winfrey ou encore le réalisateur Steven Spielberg et sa femme Kate Capshaw. Elle vise à "demander qu'une proposition de loi complète et efficace soit immédiatement présentée au Congrès" pour régler "les problèmes de violence par les armes qui sont généralisés dans notre pays", selon le site internet dédié à la manifestation.

 
27-sep-19 11:08 PM   (page en préparation, merci 28.09.2019)


LOMAGMAN EDITORIAL

 

[ Accueil ] [ news salons ] [question_cariste] [logiciel entrepot]  [ nouveautes index ] [ plan de site ] [ contactez nous ] [ sommaire ] [ service  formation ] [ physique electro ] [ gestion de stock ] [ chariot engins ] [ stockage ] [ manutention ] [ materiel outil ] [ les transports ] [ recherche ] [ edito du site ] [ urgences secours ] [ condition de travail ] [ liens et livres ] [ convertisseur calc ] [ humour blague ] [ animations video ]

LOMAGMAN ASSOCIATION

[ Remonter ] [ gestionstock baseswms ] [ documentation_gestionstock ] [ tenue de stock ] [ formule wilson ] [ optimisation_quantitecommande_eoq ] [ approvisionnement ] [ systemes aps ] [ introduction sigmasix ] [ layout implantation amenagement ] [ outils qualite partie1 ] [ financement chariot ] [ guide liensnormalisation ] [ production ] [ kaizen ] [ index_cpfr_industrie_distribution ] [ wms_documentation_anglophone ] [lesstandards_demanutention]  [barycentremethode_logistique1]  [courriel_vos_emails ] [quiz_plein_latete.php]

La Newsletter Inscription ici -

Liens publicitaires

Site Internet apprenants à but de recherche entraide étudiants et travailleurs.

Livre d'or FERME

Lomag Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 
 

Site Internet ouvert en 2002 - 2019  Lomag Man .Org est une création S.K.  Laissez un commentaire (Livre d'or FERME)