analyticstracking

Favorites Welcome  livre-d-or-nouveau  (fermé)

 

 
banderolle_https_scriptes-dangereux-fausses-infos-des-navigateurs_16.10.18

Coronavirus: votre santé nous tient à cœur. Nous vous invitons à suivre les recommandations de la Confédération

 

NON-PROFIT ORGANIZATION      

Coronavirus-COVID-19_ma-conviction-citoyenne-deplacements-accumulations-zones-specifiques-influences-de-l.atmosphere-del.homme

A mon avis, la recherche d’un « vaccin » contre le Coronavirus COVID-19, et une démarche qui ne prends pas en compte la plupart des propriétés de ce virus, et obtiendrons une sorte de « pause », tout en gardant, et en ayant mis en activation un virus de plus. Et ce n’est pas possible d’incriminer la nature, alors que des nouveaux virus, toujours plus intelligents, et plus dangereux voient le jours

LES MÉLANGES VITE DES MOLÉCULES INCONNUES, COURSES A L'INNOVATION RÉSULTATS, PAS DE NORME

Nous devons changer de paradigme. Ca fait 2 siècle que les occupant de la terre détruisent tout ce qui devrait faire le bonheur de tout un chacun.

« Grâce à Dieu, il y a une distance incommensurable entre tard et trop tard. » Arme Swetchine

 

 Coronavirus-COVID-19_ma-conviction-citoyenne-deplacements-accumulations-zones-specifiques-influences-de-l.atmosphere-del.homme P-4

 
desinformation-censure-yeux-bouche-oreilles-fermes

Ce samedi 04.04.2020, plusieurs scientifiques admettent que Covid-19 : le virus pourrait se transmettre par l'air ambiant

Alors que nous avons mis dans notre dossier le déplacement massif par des couches de l’atmosphère, ainsi que l’accumulation du COVID-19, dans des zones prédéfinit, et avec les concentrations fixes, puis les raisons des déplacements secondaires.

coronavirus-pourrait-transmettre-par-air-ambiant-4.4.20   coronavirus-une-transmission-par-lair-bel-et-bien-possible_4.4.20  Coronavirus-COVID-19_ma-conviction-citoyenne-deplacements-accumulations-zones-specifiques-influences-de-l.atmosphere-del.homme Plusieures-Vagues-des-octobre-2019-il-voyage_selon-electrons-air_groupes-habitats-humains_Tout-Metaux_et_electronique-COVID-19

CONFINEMENT !!!

confinement-sauvez-des-vies-restez-chez-vous

Cette pandémie d'une maladie infectieuse émergente, est la pandémie de maladie à coronavirus de 2019-2020, appelée COVID-19 apparut de manière très RAPPROCHÉ par des vagues successives venant de Chine ON LE SAIT à Présent de chine, à mon avis sont des fuites des tests en minerais pour l’électronique, surtout pour les batteries des voitures électriques, etc. associations des molécules, et atomes, nanoparticules, qui débute en DÉBUT NOVEMBRE 2019, ET SUREMENT D’AUTRES PAYS. D’APRÈS LES QUESTIONS QUE SE POSE LES OBSERVATEURS ITALIENS EN MALADIES INFECTIEUSES, ON PEUT SE PERMETTRE DE SUPPOSER QUE D’AUTRES PAYS ÉTAIENT DÉJÀ DANS LE MÊME CAS. LES SPÉCIALISTES ITALIENS, ET HÔPITAUX MÉDECINS ONT REMARQUÉ CE QU’ILS PENSAIENT ÊTRE DES PNEUMONIES, OU GRIPPES, une forme de symptômes d’une violence, et des issues sans solution, ils étaient dépourvus ! C’EST LES SYMPTÔMES DÛ AU CORONAVIRUS-COVID-19 QUI EN A FAIT LA PARALLÈLE. En déduction, presque 5 MOIS DE DÉVELOPPEMENT pour l’Italien, et SEULEMENT DEPUIS FÉVRIER, OU MARS POUR LE RESTE DU MONDE. Ceci correspond à ce que viens d’affirmer notre confrère KADIOMBO dans sa vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=7mqyeh4pVo0 (en lingala, désolé…). IL S’EST PRODUIT DES DÉBUT NOVEMBRE ET DÉCEMBRE LE MÊME PHÉNOMÈNE QU’EN ITALIE, CERTIFIÉ PAR DES MÉDECINS DE LA RDC. Ce n’est que le début, et pire, le temps joue contre le monde. LA CHINE ET WUHAN, EN CHINE CENTRALE, ONT TU L’AFFAIRE, ET N’EN ONT JAMAIS AVERTI L’OMS, car c’était DES ACCIDENTS DES TESTS À RISQUES CHIMIO ATOMIQUES RATÉES qui s’est propagée dans le monde entier, en déciment comme jamais ! Ce n’est pas un virus d’origine animale, ou, ils ont expressément voulu le faire croire, c’est assez prévisible, et connut.

 Vers la page Index sur le coronavirus-COVID-19  P-1

COBALT_Congo-RDC-petrole-maudit-du-21e-siecle_trafic_avec-la-chine-KABILA_ZOE-et-Joseph-EnormeQuantite-et-Uranium-COVID-19 COBALT_Congo-RDC-petrole-maudit-du-21e-siecle_trafic_avec-la-chine-KABILA_ZOE-et-Joseph-EnormeQuantite-et-Uranium-COVID-19 P-3 

Metaux-lourds-toxiques-matieres-dangereuses_electro-statique-magnetisme-concentration-Mers-Zones-ind-Centre urbainsCoronavirus-COVID-19 Metaux-lourds-toxiques-matieres-dangereuses_electro-statique-magnetisme-concentration-Mers-Zones-ind-Centre urbainsCoronavirus-COVID-19 P-2

Metaux-lourds-toxiques-matieres-dangereuses_electro-statique-magnetisme-concentration-Mers-Zones-ind-Centre urbainsCoronavirus-COVID-19 Coronavirus-COVID-19_ma-conviction-citoyenne-deplacements-accumulations-zones-specifiques-influences-de-l.atmosphere-del.homme P-4

Coronavirus-COVID-19-reflexions-sur-l.elimination-de-ce-virus-multi-elements-chimiques-Biologiques-et-atomiques P-5

LOMBARDIE, NEW YORK.

Complément : Ma confirmation sur le comportement du COVID-19, fait comment, entre les colonies provenant des eaux, et les descentes nettes sur tout un littoral marin, les plages, ou les grands lacs, dès la zone des plages.

massive-descents-in-New-York_and-Lombardie-Italie_he-avoids-water_Le-Coronavirus-COVID-19_vient-il-par-l.air_Yes_ShortVideoMorandini-L. P-7

Complément, COVID-19, fait comment. Depuis quand les premières apparitions. Son déplacement, son installation au-dessus des regroupements humains. Ses préférences, et attractions. Ce qu'il évite, et se maintient loin, son parcours aérien à des milliers de kilomètres, autour de la terre entière.

Plusieures-Vagues-des-octobre-2019-il-voyage_selon-electrons-air_groupes-habitats-humains_Tout-Metaux_et_electronique-COVID-19 P - 6

 Le Coronavirus COVID-19 a une mauvaise interprétation des matières inconnues dans leur actions de réactions...EN BAS DE PAGE SVP.  Merci.

Les zones ou prolifère l’activité humaine, et des diffusions depuis tout appareil d’énergies de sources divers, et ce que l’on utilise couramment, certains éléments chimiques, ferreux, métalliques, tel que tous les grands centres urbains sont attirées par Coronavirus-COVID-19, ce n’est pas étrange, la     
Mais vous devrier consulter la page Annexe sur les métaux lourds

Coronavirus-COVID-19 : Prudence cependant, cette hypothèse semble maintenant remise en question par des scientifiques chinois : le patient zéro n'aurait eu aucun lien avec le marché de Whuan.

Le cobalt, pétrole maudit du 21e siècle. ZOE KABILA trafic depuis des années des quantitées immenses avec la CHINE. avec la protection, et ouverture des frontières du Katanga par son frère Joseph KABILA, à côté de sa soeur Jaynet Désirée Kabilaancien pdt do congo RDC. D'autre part, l'URANIUM était expédieé, ramassé à main nus. ZOE KABILA, est de retour pour continuer équipé d'un trafic d'arme à l'Est, et Sud Katanga pour créer une guerre, et faire fuir les civile et se servir comme durant 22 ans. C'est une famille psychiquement atteinte.

La République démocratique du Congo, qui produit 65 % du cobalt mondial, ne compte pas perdre le marché de ce nouveau pétrole. Il y a des chiffres officiels et ceux des pillages, de ZOE KABILA et son frère Joseph ancien chef d'État du RDC, ne figure nul part. Et TROP, CA CREE DES TESTS PAR MILLIERS, PUIS DES ERREURS, ET LE CORONAVIRUS-COVID-19 est né par l'es actes de l'homme, des chinois, échappé des installations confinées des laboratoires d’essai ! Mais son dans la production de la Chine, et autres mafieux. Les guerres à l’est de la RDC, par millions, par KABILA et KAGAME. Dieux nous est témoin. Les millions de tonnes de « terres rares, cobalt, uranium », ils vont les payer en tonne de problèmes. C’était ce que l’homme n’a jamais fait depuis que Dieu a créé l’univers. AIDEZ-NOUS SEIGNEUR, AIDEZ TOUT LE VIVANT DE LA TERRE. PITIÉ, NOUS SOMMES TOUS VOS ENFANTS.

Mes convictions et remarques sur le coronavirus-COVID-19. Il y a peut être des termes qui m'échape, mais, le suivit de ces recherches trop poussés, est assez compréhensible.

ANALYSE

Le cobalt, pétrole maudit du 21e siècle 

Coronavirus-COVID-19, EST UN CONDENSÉ DE MOLÉCULES ET FANTAISIE SCIENTIFIQUE SANS NORME, CRÉÉ PAR L'HOMME.

Les déplacements, et accumulations dans des régions spécifiques du Coronavirus COVID-19

 
AVANT PROPOS CI-DESSOUS : (Coronavirus-COVID-19 : Prudence cependant, cette hypothèse semble maintenant remise en question par des scientifiques chinois : le patient zéro n'aurait eu aucun lien avec le marché de Whuan.)

Le Coronavirus COVID-19 a une mauvaise interprétation des matières inconnues dans leur actions de réactions, et concerne les résultats des tests sur des nouveaux minerais, "terre rares", Cobalt pour les batteries auto, etc.

Coronavirus. « Le Covid-19 ne disparaîtra pas après l’épidémie » Mieux connaître ce virus nous permettra de vivre avec, dit François Renaud, spécialiste de l’évolution des pathogènes. Car on ne pourra pas totalement l’éradiquer. Pourquoi le rythme des crises liées aux virus émergents augmente-t-il ? Il ne s’agit pas seulement de crises sanitaires liées aux virus. L’antibiorésistance, qui concerne les bactéries, sera un défi majeur de la prochaine décennie. Une des raisons est la croissance démographique. Il y a 60 ans, nous étions 2,5 milliards, nous sommes aujourd’hui 7,5 milliards. Automatiquement, la modification de l’environnement, la baisse de biodiversité, notre démographie, font que nous sommes en contact avec de plus en plus de nouveaux potentiels pathogènes. Le virus Covid-19 a-t-il muté ou une seule souche est-elle responsable de la maladie ? Il a déjà beaucoup de variabilité, il mute sans cesse. Mais savoir si des mutations changeront ses caractéristiques infectieuses, bien malin qui peut le dire à ce jour. Cependant, la recherche d’un vaccin a été vite lancée. Le problème qu’on a eu avec le VIH, c’est qu’au moment où on a voulu travailler sur un vaccin, le virus était déjà très diversifié.....Que pensez-vous de cette étude chinoise qui fait un lien entre cas graves et groupe sanguin ? Tout est possible, mais je suis méfiant. Beaucoup d’études sont actuellement publiées sans avoir le recul nécessaire. Si on parlait d’un parasite s’attaquant au sang, ok, mais là ? Il faut se méfier des corrélations. Actuellement, on va vers les beaux jours, l’herbe pousse et le taux de mélanine augmente dans notre épiderme. Cela signifie-t-il que la pousse de l’herbe fait bronzer ?   Coronavirus-le-covid-19-ne-disparaitra-pas-apres-l-epidemie_François-Renaud_biologiste-CNRS 

Coronavirus-COVID-19, était à mon avis échappé d’un laboratoire de test. Les nanoparticules atomiques, et un mélange d’activateur qui nécessitaient sûrement des bio éléments, était, malgré peut être des centaines d’expériences qui pouvait contenir, à tout hasard du cobalt, quelques éléments d’atome, pour obtenir des résultats réactifs afin d’obtenir une énergie recherchée.
Ces tests devant se passer en tubes et cuvette clos, devraient produire un gaz électromagnétique, afin d’en observer la puissance, selon des trajectoires définies.

Ceci devrait permettre de réduire la taille des tubes de logement du gaz, et autres propriétés rajoutées, afin d’avoir au final la possibilité de miniaturiser les batteries des automobiles électriques de…250 à 40, ou 20 kilosLes cartes du déplacement du Coronavirus-COVID-19que je voulais utiliser, quant aux positionnement dans le monde au début mars, ontétait introuvables. Enfin, je me suis mis à l'oeuvre moi-même. cornavirus-2019-nCoV-i-climatologie-climat-couche-ozone-2cornavirus-2019-nCoV-i_air-definitions_ses-fonctions_les-menaces-compositiondispersion-polluant-dans-l.environnement-nuages-opt

1-La Corée du Sud, est entourée de la mer Jaune, et le Mer du Japon. Mais les valeurs des composantes de l’air provenant de leur l’évaporation, ne rencontre pas d’activateurs au-dessus du pays. De plus, il y a un phénomène de rejet du Coronavirus COVID-19, suivant le courant qui le transporte par effet magnétique, rapidement, libérant le ciel de la Corée du sud.

Les particules ferreuses, et de métaux en tous genres qui sont légions dans l’air, ainsi que les poussières produit dans les régions à concentration humaine, et de fabrication. Toute cette pollution constante du sol aux nuages, facilitent une liaison sol, air (nuage comme élément de transport, air, direction du vent) pour le Coronavirus COVID-19.

Développement: https://fr.wikipedia.org/wiki/Pand%C3%A9mie_de_maladie_%C3%A0_coronavirus_de_2020_en_Cor%C3%A9e_du_Sud

 cornavirus-2019-nCoV-i-2_coronavirus-et-si-la-coree-du-sud-avait-trouve-la-bonne-strategie-2

2-L’Italie, tout comme la Sicile, est également dans la même configuration, d’un côté la Mer Méditerranée, et de l’autre, la Mer Tyrrhénienne. Le Coronavirus COVID-19 dispose, ici, grâce aux propriétés dans l’air, provenant des mers, un activateur, qui lui permet la descente très rapide par un échange, qui le fait se mettre dans l’espace de vie, ou, il y aurait un stabilisateur, le maintenant au-dessus de nos têtes.

L'Italie, la Corée du sud, ainsi que les bords de mer, sont en premier les zones de préférence du « nuage » du Coronavirus-COVID-19, au-dessus de ces villes, et le long des plages mêlant milieux humains, et présence d’eau de mer, plus souvent.
On compte également la Sardaigne, ainsi que la Sicile. Les carte du moment étaient très précises.

Les zones ou prolifère l’activité humaine, et des diffusions depuis tout appareil d’énergies de sources divers, et ce que l’on utilise couramment, certains éléments chimiques, ferreux, métalliques, tel que tous les grands centres urbains sont attirées par Coronavirus-COVID-19, ce n’est pas étrange, la preuve d’une utilisation de molécules aux propriétés en nano particule volatile, et étant fais en test pour produire une énergie gazeuse, il est de surcroit invisible, mais bien présent. AUCUN DÉTECTEUR D’IMAGERIE, SAUF DANS JAMES BOND !

 

Coronavirus. « Le Covid-19 ne disparaîtra pas après l’épidémie »

Mieux connaître ce virus nous permettra de vivre avec, dit François Renaud, spécialiste de l’évolution des pathogènes. Car on ne pourra pas totalement l’éradiquer.

Commentaire marianne.net : Par ailleurs, les particules fines “constituent un vecteur efficace pour le transport, la propagation et la prolifération des infections virales”, rappellent les auteurs de l’article, s’appuyant notamment sur le cas de l’épidémie de rougeole chinoise en 2013-2014, lors de laquelle la propagation de la maladie “a varié en fonction des concentrations de PM 2,5”. “En plus d’être un vecteur de l’épidémie, les particules fines constituent un substrat qui permet au virus de rester dans l’air dans des conditions viables pendant plusieurs heures voire plusieurs jours”, avancent les chercheurs italiens. Autrement dit, les particules fines qui se logent au fond de nos poumons permettrait à la fois au SARS-CoV-2 de se “déplacer” et de “survivre” en attendant de contaminer un nouvel hôte - rappelons que contrairement à une bactérie, un virus a en effet besoin d’un organisme dont il utilise le métabolisme et les constituants pour se répliquer.

J'aime cet approche, qui explique tout à fait le mécanisme par lequel, à 2 mètres d'une personne infectée, au bout de 15 minutes, on le devient également. Parceque, il est attiré par l'air sortant de notre organe, et dès cet instant, il est "magnétiquement attiré vers cette source à "transformer" de l'intérieur, puis repart en suivant le flux d'air sortant.

cornavirus-2019-nCoV-i-2_Raisonnement-stupide-le-covid-19-transmis-par-les-particules-fines-l-etude-italienne-n-pas-une-demonstration

cornavirus-2019-nCoV-i-2_Raisonnement-stupide-le-covid-19-transmis-par-les-particules-fines-l-etude-italienne-n-pas-une-demonstration

Le Coronavirus-COVID-19, contrairement aux dizaines de changements de résultats sur ses propriétés, se déplace bel et bien dans l’air. Et, vu la rapidité des kilomètres parcourut, ce n’est pas uniquement les voyageurs aériens qui l’ont transmis de fil en fil entre les personnes.
A l’arrivée en Italie, Le Coronavirus-COVID-19, à suivis tout le profil côtier du pays, l’encerclant, et en délimitant lui-même l’espace depuis les plages à la mer haute. DONC CHOSE NON RELEVÉE PAR LES SCIENTIFIQUES. ENSUITE IL S’EST CONCENTRE DANS LE NORD DE L’Italie, ET RIEN NE PROUVENT QUE CA VIENNE DES TRANSMISSIONS D’HOMME A HOMME UNIQUEMENT.... Le Coronavirus-COVID-19, s’est concentré dans cette zone, par la concentration des nuages, la présence de la montagne des ALPES, EN SUPPOSANT UN TRANSFERT DIFFÉRENT DE L’ÉCOSYSTÈME DANS LES FLUX ÉLECTROMAGNÉTIQUES, ENTRE LA TROPOSPHÈRE, NOUS, DEPUIS NOTRE SOL A LA STRATOSPHÈRE.
Le Coronavirus-COVID-19, et un élément moléculaire intelligent. Il a été conçu pour une fonction issue de la chimie de fusion, et QUELQUES ÉLÉMENTS D’ATOMES EN NANO PARTICULES POUR OBTENIR UNE ENERGIE, EN RÉDUIT, ET SANS VUE AVANCÉE, PUIS SI LES TESTS RÉUSSISSENT, PASSER A FAIRE CIRCULER PAR MILLIONS DE BLOCS DE MOLÉCULES DANS UN ESPACE CONFINÉ, ET RÉDUIRE, COMME ONT A VU PAR EXAMPLE LES BATTERIES DES VOITURES ÉLECTRIQUES. Le Coronavirus-COVID-19, est pour ces divers composants, et la méconnaissance de réaction dans l’air à rendu muet les spécialistes pas seulement de Chine, mais leurs partenaires du monde de certaines grandes puissances. Raison d’aucune critique, ni étonnement de ce phénomène du Coronavirus-COVID-19, qui décime des populations, sans que personne ne bouge son pouce, sauf le personnel médical, et leurs dirigeants dans la protection de la vie humaine, Docteurs, et spécialiste en des domaines d’infections pandémique. BRAVO À EUX, ET MERCI !!!

cornavirus-2019-nCoV-i-2_Italie_decret-deconseiller-aux-personnes_entrer-ou-quitter_plusieurs-provinces_nord cornavirus-2019-nCoV-i-2_carte-infos-pratiques-italie

 

Par effet toujours électro statique, ou perte d’une de ses propriétés, il tombe dans notre l’espace vitale. On peut dire en gros depuis les nuages bas, 100 mètres du sol, et s’attache à certains objets, ou et, vu qu’il est aérien, et que les humains dégagent une substance, qui tout comme l’air au-dessus des nuages, sont un réceptacle programmé pour être infecté.

  

3-Corse, entourée, encerclée par la Mer Méditerranée. Donc il se passe les mêmes effets d’échange de fonctionnalité, qui fait descendre le Coronavirus COVID-19, vers le sol.

VOIR : L'Italie, la Corée du sud, ainsi que les bords de mer, sont en premier les zones de préférence du « nuage » du Coronavirus-COVID-19, au-dessus de ces villes, et le long des plages mêlant milieux humains, et présence d’eau de mer, plus souvent.
On compte également la Sardaigne, ainsi que la Sicile. Les carte du moment étaient très précises.

Le nombre de cas de la maladie Covid-19 a presque doublé vendredi, portant à plus de 200 le nombre de patients contaminés dans le pays, dont plus de la moitié sont liés à une secte chrétienne d'une métropole du sud du pays. Le nombre de cas de la maladie Covid-19 a presque doublé vendredi, portant à plus de 200 le nombre de patients contaminés dans le pays, dont plus de la moitié sont liés à une secte chrétienne d'une métropole du sud du pays. 

4-Le Japon a hérité d’une maigre poussière de Coronavirus COVID-19, qui se dissipait grâce aux courants le faisant chuter dans la mer, vu son temps de vie peut être à court, depuis le début de son apparition en Chine, mais les mers dans ces régions ont fonctionné, et ne possèdent pas les éléments pour faire stationner le Coronavirus COVID-19, au-dessus de ces pays, et mettre en route l’échange d’effets de descente au sol.

 

japon, coree du sud, ASIE

cornavirus-2019-nCoV-i-2_coronavirus-Covid-19_ASIE-06.02.2020

 

5-La Chine selon mes estimations, aurait « lancée », « propulser », ou tentait de libérer cette matière peut être dans un tube un côté, si vous voulez « positif », et l’autre négatif. Maintenant, il se pourrait qu’il faille observer la trajectoire de cet élément de nature minéral, comme le Cobalt, mélangé à un, ou plusieurs activateurs, et stabilisateurs de température, pour éviter des étincelles, ou carrément une explosion.

La Chine est un grand territoire, avec des vastes espaces vides de tout objets que l’ont a énumérés plus haut (Corée du sud, etc…). Dans le même temps il y a eu un effet d’air qui a maintenu le Coronavirus-COVID-19 dans la stratosphère, par ce fait. Les vents et leurs comportements électromagnétiques, et une montée de ce « nuage » de Coronavirus-COVID-19, on aidé à vite balayer l’Asie, contrairement aux autres continents

pays-les-plus-touches-par-le-coronavirus-retrouver-la-carte-en-temps-reel-de-la-pandemie20.3.20cornavirus-2019-nCoV-i-climatologie-climat-couche-ozone AFRIQUEAfrique-Coronavirus-COVID-19_les-pays-les-plus-exposes Afrique-Coronavirus-COVID-19_les-pays-les-plus-exposes

Les peintures aux certains composants "atomiques", présent partout sont également sources d'attrait pour le Coronavirus-COVID-19.

En Afrique, il y a une barrière tel que celle qui a protégée la Chine, LA MER QUE CRAINT LE Coronavirus-COVID-19. De ce fait lorsqu’il la franchit, les terres vide d’activités humaines, éliminent la course de la plupart de cette molécule progressivement, on entend 3, ou 4 jours de vie, selon les spécialistes.

Par contre les zones côtières, qui font les terminales du déplacement via l’air, sont tout de suite contaminées. Mais à plus de 400 km, ou un peu plus, le Coronavirus-COVID-19. Meurt de plus en plus, soit se désactive.

AFRIQUE

Les grands territoires, avec des vastes espaces vides de tout objets humains d'usage, ou de productivité, absences de nombreux éléments qui peuvent "attirer" le Coronavirus-COVID-19 en terre basse, laisse ce virus dans un espace aérien qui le conduit au gré du vent jusqu'à ce que les molécules ayant résisté, et encore actives redescendent dans nos villes, et région contenante ou ayant contenu des résidus de matériels de travail laissés par l'homme.

Afrique-face-au-coronavirus-Covid-19-repartition-cas-par-gravite

Afrique-face-au-coronavirus-Covid-19-repartition-cas-par-gravite

ETATS-UNIS

La région nord des USA avec la Canada, qui se trouve entre deux lacs, si je ne me trompe. C’était une des premières cartes, perdue, ça devait être le MICHIGAN, était tout de suite contaminée ET AVAIT LA MÊME CONTAMINATION DE L’AIR ( et vile), identique à l’encerclement par la mer de la Corée du sud, et l’Italie.

cornavirus-2019-nCoV-i_etats-unis-carte_lacs-interieur_territoire-terre_mers cornavirus-2019-nCoV-i_etats-unis-carte_lacs-interieur_territoire-terre_mers

Les zones ou prolifère l’activité humaine, et des diffusions depuis tout appareil d’énergies de sources divers, et ce que l’on utilise couramment, certains éléments chimiques, ferreux, métalliques, tel que tous les grands centres urbains sont attirées par Coronavirus-COVID-19, ce n’est pas étrange, la preuve d’une utilisation de molécules aux propriétés en nano particule volatile, et étant fais en test pour produire une énergie gazeuse, il est de surcroit invisible, mais bien présent. AUCUN DÉTECTEUR D’IMAGERIE, SAUF DANS JAMES BOND !

 

Il y a maintenant un total de sept cas confirmés de coronavirus aux États-Unis, répartis dans quatre États en plus de deux cas au Canada. Des cas sont suspectés dans plusieurs autres États américains

Coronavirus-COVID-19, ON VOIT SUR CET IMAGE, ARRIVE DEPUIS L’AIR AU- DESSUS DES MERS, QU’IL NE TROUVE AUCUN ÉLÉMENT AYANT DES NANOPARTICULES, OU AUTRES MATIÈRES « MAGNÉTIQUES » DANS LA MER QU'IL N'AIME PAS PAS !

Soudain, une Villes, des Villes, des matières à se coller dessus, TOUT CE QUI NOUS ENTOURES, AVEC LEURS COMPOSANTES CHIMIQUES, ATOMIQUES, ET LA BONNE TEMPÉRATURE PAR ENDROIT. Ainsi que la teneur en particules poussiéreux, et l’électricité statique aidant.
AINSI, IL SE DÉPLACE SUR N’IMPORTE QUELLE LONGUEUR DE LA CÔTE, mais au-delà de 400 km ou 600 km, a l’intérieure des terres, comme pour d’autres grands pays, il s’éteint, il est désactivé.

USA

Les grands territoires, avec des vastes espaces vides de tout objets humains d'usage, ou de productivité, absences de nombreux éléments qui peuvent "attirer" le Coronavirus-COVID-19 en terre basse, laisse ce virus dans un espace aérien qui le conduit au gré du vent jusqu'à ce que les molécules ayant résisté, et encore actives redescendent dans nos villes, et région contenante ou ayant contenu des résidus de matériels de travail laissés par l'homme.

Par contre les zones côtières, qui font les terminales du déplacement via l’air, sont tout de suite contaminées. Mais à plus de 400 km, ou un peu plus, le Coronavirus-COVID-19. Meurt de plus en plus, soit se désactive.

Coronavirus-COVID-19, N'AIME PAS LA MER, IL EST PROGRAMME POUR N'ALLER QUE VERS LES CONCENTRATIONS HUMAINES, L'AIR REJETÉ PAR NOS POUMONS, ET TOUT CE QUI NOUS ENTOURES, AVEC LEURS COMPOSANTES CHIMIQUES, ATOMIQUES, ET LA BONNE TEMPÉRATURE PAR ENDROIT. C'EST UN CONDENSÉ DE MOLÉCULE ET FANTAISIE SCIENTIFIQUE SANS NORME, CRÉÉ PAR L'HOMME.

 

 Vers la page Index sur le coronavirus-COVID-19  P-1

COBALT_Congo-RDC-petrole-maudit-du-21e-siecle_trafic_avec-la-chine-KABILA_ZOE-et-Joseph-EnormeQuantite-et-Uranium-COVID-19 COBALT_Congo-RDC-petrole-maudit-du-21e-siecle_trafic_avec-la-chine-KABILA_ZOE-et-Joseph-EnormeQuantite-et-Uranium-COVID-19 P-3 

Metaux-lourds-toxiques-matieres-dangereuses_electro-statique-magnetisme-concentration-Mers-Zones-ind-Centre urbainsCoronavirus-COVID-19 Metaux-lourds-toxiques-matieres-dangereuses_electro-statique-magnetisme-concentration-Mers-Zones-ind-Centre urbainsCoronavirus-COVID-19 P-2

Metaux-lourds-toxiques-matieres-dangereuses_electro-statique-magnetisme-concentration-Mers-Zones-ind-Centre urbainsCoronavirus-COVID-19 Coronavirus-COVID-19_ma-conviction-citoyenne-deplacements-accumulations-zones-specifiques-influences-de-l.atmosphere-del.homme P-4

Coronavirus-COVID-19-reflexions-sur-l.elimination-de-ce-virus-multi-elements-chimiques-Biologiques-et-atomiques P-5

LOMBARDIE, NEW YORK.

Complément : Ma confirmation sur le comportement du COVID-19, fait comment, entre les colonies provenant des eaux, et les descentes nettes sur tout un littoral marin, les plages, ou les grands lacs, dès la zone des plages.

massive-descents-in-New-York_and-Lombardie-Italie_he-avoids-water_Le-Coronavirus-COVID-19_vient-il-par-l.air_Yes_ShortVideoMorandini-L. P-7

Complément, COVID-19, fait comment. Depuis quand les premières apparitions. Son déplacement, son installation au-dessus des regroupements humains. Ses préférences, et attractions. Ce qu'il évite, et se maintient loin, son parcours aérien à des milliers de kilomètres, autour de la terre entière.

Plusieures-Vagues-des-octobre-2019-il-voyage_selon-electrons-air_groupes-habitats-humains_Tout-Metaux_et_electronique-COVID-19 P - 6

desinformation-censure-yeux-bouche-oreilles-fermes

Ce samedi 04.04.2020, plusieurs scientifiques admettent que Covid-19 : le virus pourrait se transmettre par l'air ambiant

Alors que nous avons mis dans notre dossier le déplacement massif par des couches de l’atmosphère, ainsi que l’accumulation du COVID-19, dans des zones prédéfinit, et avec les concentrations fixes, puis les raisons des déplacements secondaires.

coronavirus-pourrait-transmettre-par-air-ambiant-4.4.20   coronavirus-une-transmission-par-lair-bel-et-bien-possible_4.4.20  Coronavirus-COVID-19_ma-conviction-citoyenne-deplacements-accumulations-zones-specifiques-influences-de-l.atmosphere-del.homme Plusieures-Vagues-des-octobre-2019-il-voyage_selon-electrons-air_groupes-habitats-humains_Tout-Metaux_et_electronique-COVID-19

25-Mar-2020   

LOMAGMAN EDITORIAL

 

Accueil ] [ news salons ] [question_cariste] [logiciel entrepot]  [ nouveautes index ] [ plan de site ] [ contactez nous ] [ sommaire ] [ service  formation ] [ physique electro ] [ gestion de stock ] [ chariot engins ] [ stockage ] [ manutention ] [ materiel outil ] [ les transports ] [ recherche ] [ edito du site ] [ urgences secours ] [ condition de travail ] [ liens et livres ] [ convertisseur calc ] [ humour blague ] [ animations video ]

LOMAGMAN ASSOCIATION

Remonter ] [ gestionstock baseswms ] [ documentation_gestionstock ] [ tenue de stock ] [ formule wilson ] [ optimisation_quantitecommande_eoq ] [ approvisionnement ] [ systemes aps ] [ introduction sigmasix ] [ layout implantation amenagement ] [ outils qualite partie1 ] [ financement chariot ] [ guide liensnormalisation ] [ production ] [ kaizen ] [ index_cpfr_industrie_distribution ] [ wms_documentation_anglophone ] [lesstandards_demanutention]  [barycentremethode_logistique1]  [courriel_vos_emails ] [quiz_plein_latete.php]

La Newsletter Inscription ici -

Liens publicitaires

Site Internet apprenants à but de recherche entraide étudiants et travailleurs.

 Livre d'or FERME

Lomag Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 
 

 Site Internet ouvert en 2002 - 2019   Lomag Man .Org est une création S.K.   Laissez un commentaire (Livre d'or FERME)

 


LOMAGMAN EDITORIAL

 

[ Accueil ] [ news salons ] [question_cariste] [logiciel entrepot]  [ nouveautes index ] [ plan de site ] [ contactez nous ] [ sommaire ] [ service  formation ] [ physique electro ] [ gestion de stock ] [ chariot engins ] [ stockage ] [ manutention ] [ materiel outil ] [ les transports ] [ recherche ] [ edito du site ] [ urgences secours ] [ condition de travail ] [ liens et livres ] [ convertisseur calc ] [ humour blague ] [ animations video ]

LOMAGMAN ASSOCIATION

[ Remonter ] [ gestionstock baseswms ] [ documentation_gestionstock ] [ tenue de stock ] [ formule wilson ] [ optimisation_quantitecommande_eoq ] [ approvisionnement ] [ systemes aps ] [ introduction sigmasix ] [ layout implantation amenagement ] [ outils qualite partie1 ] [ financement chariot ] [ guide liensnormalisation ] [ production ] [ kaizen ] [ index_cpfr_industrie_distribution ] [ wms_documentation_anglophone ] [lesstandards_demanutention]  [barycentremethode_logistique1]  [courriel_vos_emails ] [quiz_plein_latete.php]

La Newsletter Inscription ici -

Liens publicitaires

Site Internet apprenants à but de recherche entraide étudiants et travailleurs.

Livre d'or FERME

Lomag Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 
 

Site Internet ouvert en 2002 - 2019  Lomag Man .Org est une création S.K.  Laissez un commentaire (Livre d'or FERME)