analyticstracking

Favorites Welcome  livre-d-or-nouveau  (fermé)

 

 
banderolle_https_scriptes-dangereux-fausses-infos-des-navigateurs_16.10.18
 

NON-PROFIT ORGANIZATION      

Deconfinements_empressement-stop_vaccins-COVID-19-domestication_vers_expiration_au_ rejet_gaz_organes-internes-humains

A mon avis, la recherche d’un « vaccin » contre le Coronavirus COVID-19, et une démarche qui ne prends pas en compte la plupart des propriétés de ce virus, et obtiendrons une sorte de « pause », tout en gardant, et en ayant mis en activation un virus de plus. Et ce n’est pas possible d’incriminer la nature, alors que des nouveaux virus, toujours plus intelligents, et plus dangereux voient le jours

enfant-avec-masque-contre-le-coronavirus-COVID-19-turquoise

Je respecte les imminentes personnalités scientifiques qui travaille d'arrache pieds, comme souvent et à chaque fois, pour endiguer cette épidémie du COVID-19.

Complément, COVID-19. Esquisse de résultat d’observations personnelles. POURQUOI LE COVID-19 « ÉPARGNE » LES ENFANTS.

10h45. Le Covid-19 a fait sa première victime (adulte) aux Etats-Unis 20 jours plus tôt qu’on le croyait.
Deux personnes décédées en Californie, au début et au milieu du mois de février, ont été les premières victimes du coronavirus aux Etats-Unis, plusieurs semaines avant le premier mort officiellement enregistré jusqu’ici, a annoncé le coroner du comté de Santa Clara. Ce sont les autopsies réalisées sur ces deux personnes, décédées à leur domicile le 6 et le 17 février, qui ont permis de conclure que leur mort avait été provoquée par le Covid-19, a-t-il affirmé dans un communiqué, après en avoir reçu la confirmation par les Centres américains de lutte contre les maladies (CDC).
Jusqu’alors, la personne officiellement considérée comme la première victime du coronavirus était décédée le 26 février, dans l’État de Washington.

Fête "les enfants de la Lune".

Fête "les enfants de la Lune".

Metaux-lourds-toxiques-matieres-dangereuses_electro-statique-magnetisme-concentration-Mers-Zones-ind-Centre urbainsCoronavirus-COVID-19 P-2 Complément afin de comprendre le mécanisme de tout éléments à l'intérieur, sur la croute, dans les mers, ainsi que les interactions par l'évaporation, et zonnes de concentrations spécifiques des matières.

Coronavirus-COVID-19_ma-conviction-citoyenne-deplacements-accumulations-zones-specifiques-influences-de-l.atmosphere-del.homme P-4

Contenu bref, mais je fais de mon mieux pour qu'ils nous interpelle.

Je ne suis pas scientifique, mais nous avons tous en nous les réflexes, et questionnement de nos ancêtres depuis des millénaires. Et ils y ont survécu, en règle générale.

 

 

MERCI-AUX-MEDECINS-SOIGNANTS-coronavirus-les-cliniques-privees-neuchateloises-vont-collaborer-avec-l-hopital-public. MERCI-AUX-FORCES-DE-POLICES-SUISSE_controles-COVID-19

MERCI-AUX-MEDECINS-SOIGNANTS-coronavirus-les-cliniques-privees-neuchateloises-vont-collaborer-avec-l-hopital-public.

MERCI-AUX-FORCES-DE-POLICES-SUISSE_controles-COVID-19

Coronavirus-COVID-19-aux-origines-de-l.atmosphere-et-animaux-en-milliards-d.annees-N'EST PAS D'ORIGINE ANIMALE. en secret bio-chimique reactivation-par-l.homme. aucune explication sur sa veritable provenance, ni son comportement furtif comme un aimant, et électricité statique. n'est pas dans son atmosphère habituelle P-1

 


interdit-au-COVID-19 Deconfinements_empressement-stop_vaccins-COVID-19-domestication_vers_expiration_au_ rejet_gaz_organes-internes-humains P-8jeune-garcon-entierement-dans-un-bulle-No-problem-securite-COVID-19

Domestication du COVID-19 vers l'expiration de l'air du rejet des gaz des organes internes des humains ce qui protège les jeunes enfants et adolescents.

13.04.2020

VIRUS FILMÉ – A quoi ressemblent des poumons infectés par le coronavirus COVID-19?

groupe-de-jeunes-enfants-dans-le.jeux-bubble jump_Erreure-humaine-deconfinement-vacancesJeux Bubble Jump.

On ne va pas imposer ça aux enfants...;-(( Erreure-humaine-deconfinement-vacances_groupe-de-jeunes-enfants-dans-le.jeux-bubble jump 

COBALT_Congo-RDC-petrole-maudit-du-21e-siecle_trafic_avec-la-chine-KABILA_ZOE-et-Joseph-EnormeQuantite-et-Uranium-COVID-19 P-3

Coronavirus-COVID-19-reflexions-sur-l.elimination-de-ce-virus-multi-elements-chimiques-Biologiques-et-atomiques P-5

+

BAS

MERCI-INFIRMIERES-SUISSE-bilan-des-malades-du-covid-19-en-suisse-toujours-en-hausse MERCI-AUX-URGENCES-SUISSE_controles-COVID-19

MERCI-INFIRMIERES-SUISSE-bilan-des-malades-du-covid-19-en-suisse-toujours-en-hausse

MERCI-AUX-URGENCES-SUISSE_controles-COVID-19

Ceci est une vue personnelle, et ne constitue pas une étude des scientifiques, ni des milliers de cellules de test en diverses déclinaisons, qui en fait travaille sur le rendu des matières constituées dans la surface, croutes terrestres, et couches successives, eau, environnement forestier, air. Je ne suis pas scientifique, j'ai fait des études et obtenu des diplômes d'études supérieures. Mon âge est plus de la soixantaine, plus, et plus quand même ;-((

Réflexions et raisonnements personnelles, pour venir à bout et l’élimination du Coronavirus-COVID-19, qui est un dédale de superpositions problématiques exponentielles. C’est des méthodes de très grands empleurs, et non des demis mesures qui laisse la possibilité au Coronavirus-COVID-19 de revenir. On a toujours fait sans investir, c’est là, la controverse, face à la grandeur des faits, de l’homme, et de notre seul univers.

IMPOSER LA REPRISE ÉCONOMIQUE DANS L'IMMÉDIAT, OU DANS 2 SEMAINES, MÊME PAR SECTEUR BIEN RÉFLÉCHIT PAR DES SPÉCIALISTES DE TOUT BORD, COMME D’HABITUDE, SONT EN BURN OUT DÉJÀ DÈS À PRÉSENT POUR CEUX QUI Y PENSENT ET NE DORMENT PLUS. C'EST UNE PREUVE DE LA VIOLENCE QUE CONNAIT NOTRE MONDE DEPUIS QUELQUES DÉCENNIES, ET VA VERS LA PERTE DE L'HUMANITÉ, C’EST DE PLUS EN PLUS SUR...PARCE QU’ILS N’AURONT PLUS DE CLIENTS…MÊME SI « LES AUTRES BOSSENT DÉJÀ » … IL FAUT ÊTRE INCONSCIENT, INHUMAIN. EN 6'000 ANS, ON VOUS DEMANDE DE VOUS PROTÉGER, 4 MOIS, 6 MOIS, etc…VOUS VOULEZ « TRAVAILLER », DANS UN RISQUE QUASI « RADIOACTIF ! ». VOUS NE VOUS RENDEZ PAS COMPTE DE VOS ATTAQUES, D’UNE POUSSÉE QUI VAUT 1'000 BOMBES (sans citer le genre, parce qu’elle est déjà là). IL Y A QUI N'ONT RIEN SOUFERT.

CONFINEMENT !!!

confinement-sauvez-des-vies-restez-chez-vous

Critiquer les dirigeants des États européens face à cette pandémie du coronavirus COVID-19, après les semaines de peur, ce n’est pas loyale. Ça fait 2 semaines que j’entends des véritables diatribes ubuesques, inapplicables. Mais ces grandes gueules, sans insulter personne, disent tout de suite les mêmes formes d’expression. Ils veulent la bourse, du travail à la va toute, des analyses entre les cases d’un jeu de marelle pour qu’ils bossent tout de suite. On va droit dans le mur. Les hypothétiques humains dans leur parcours pour reprendre le boulot, ressemble à une œuvre au crayon d’un enfant de 4 ans. Ils ont le microsillon rayé de leur 45 tour, et créent de l’angoisse pour tout autre résident de la terre, ils mettent à mal femme, enfants, et personnes faibles. Leur torture incessante depuis des années, et qui tuait déjà tous les jours !
Ne mettez pas la responsabilité sur les chefs d’États. Ne minimisez pas les efforts, ou ajustement des déclarations de toutes personnes travaillant pour leur pays. Au moins nous ne découvrons pas tous les 2 jours une planète habitable.
Cette pandémie, que ces personnes farfelues piétinent à présent, ce n’est plus rien, le plus important, c’est l’économie, le travail, la finance, la rentabilité, le mobbing, le harcèlement, la malhonnêteté, le vol, la méchanceté parce que vous n’arrivez plus à rentabiliser votre entreprise. La peur de consulter un psychologue, et être suivi un moment. Abandonner ce qui ne marche plus, au lieu de contaminer votre alentour direct, et lointain. Vous pouvez ouvrir les banques, la bourse, faire le jeu avec les avions, ils sont à la disposition de tous. Réfléchissez. Vous avez le monde pour vos désirs de repos, et d’activité jusqu’au Burn out éternel. Bon vent. Je soutiens les gouvernements de toute l’Europe, qui ne vont pas droit dans le mur des bus aux arrêts.

Xavier Bertrand veut demander à Macron pourquoi il veut prolonger le confinement ?? c'est la meilleure parmi d'autres centaines à la télé...de ces 2 dernières semaines de retour des râleurs pour tout, et pour tout, sans arrêt 365 jours par année ! Et Des personnalités que je croyait assez intelligent ont fait des déclarations vraiment idiotes vu le contexte ! Vous avez fait connaître l'enfert aux français durant 40 ans, maintenant c'est Macron qui doit payer l'addition ? Même pas honte ! Ils se contredisent tous d'un coup de nous apprendre qu'il ne faut pas mélanger la santé et l'économie. Le COVID-19, on sait !

Coronavirus-COVID-19 : Prudence cependant, cette hypothèse semble maintenant remise en question par des scientifiques chinois : le patient zéro n'aurait eu aucun lien avec le marché de Whuan.

On va se baser sur les matériaux habituels utilisés pour arriver à bout de toutes sources d’énergie récalcitrantes, feux, feux à caractère électrique, chimiques, et juste parler d’élément biologiques dans les armes chimiques.

Présentation sommaire, air, rejets, gaz, organes internes, entrée, ou rejet du COVID-19

Organes

 

Donc, à mon avis on devrait se tourner vers cette analyse du mécanisme des voies respiratoires des jeunes, quel est la composition de l'air qu'il expire, rejette, et qui fait "bulle" autour de leur tête entière, malgré que l’on sache tout, selon les spécialistes. Suivre dans la page SVP. Merci.

 

Avec le COVID-19, vous ne savez pas si vous avez gagné une manche, ou la moitié de la guerre !! Et aucune personne de haut rang impliquée dans n'importe quel pays n'a de manière totale réussis à battre le COVID_19.

Tout le monde espère qu'il soit gentil, et deviennent saisonnier. C'est la faiblesse des spécialistes eux même, et tout est sur le Web, contre la course au traitement pour soigner le coronavirus COVID-19. Et des tonnes de grosse tête qui montre qu’ils sont à vingt milles lieux de trouver le traitement. Ils ne pouvaient cacher leur soulagement, en espérant cette issue de répit pour 10 ou 12 mois.

Complément, COVID-19. Esquisse de résultat d’observations personnelles. POURQUOI LE COVID-19 « ÉPARGNE » LES ENFANTS. phénomène d’éloignement de toute la partie haute des jeunes enfants, et adolescents, surtout leur tête, comme étant dans une bulle qui projetterais le virus par un effet "physique", ne le laissant même pas approcher à 20, ou 60 cm.

Les médicaments administrés pour la plupart aux adultes, ou recherches de vaccins, contre le coronavirus COVID-19, auraient du prendre en compte ce phénomène d’éloignement de toute la partie haute des jeunes enfants, et adolescents, surtout leur tête, comme étant dans une bulle qui projetterais le virus par un effet "physique", ne le laissant même pas approcher à 20, ou 60 cm.

13.04.2020

Quelques trouvailles au plus près possibles des figures de la colonne de gauche.

On ne va pas imposer ça aux enfants...;-(( Erreure-humaine-deconfinement-vacances-i_groupe-de-jeunes-enfants-dans-le.jeux-bubble jump

On ne va pas imposer ça aux enfants...;-(( Erreure-humaine-deconfinement-vacances_groupe-de-jeunes-enfants-dans-le.jeux-bubble jump

Erreure-humaine-deconfinement-vacances-i_jeune-garcon-protege-anti-COVID-19_par-rejet-d.air-des-organes-interne_entierement-dans-une-bulleErreure-humaine-deconfinement-vacances-i_jeune-garcon-protege-anti-COVID-19_par-rejet-d.air-des-organes-interne_entierement-dans-une-bulle

 

 



on-en-sait-plus-sur-le-covid_19_La-Transmission_7.4.2020-1

 


Chez les adultes, les organes, serait trop poreux, légèrement fissurés, ayant des nombreuses membranes devenues trop inefficaces, quant aux organes qu’ils enveloppaient jadis, à 50 ou à 10 ans, étant favorable à l'inspiration du COVID-19.

Chez les adultes, les organes, serait trop poreux, légèrement fissurés, ayant des nombreuses membranes devenues trop inefficaces, quant aux organes qu’ils enveloppaient jadis, à 50 ou à 10 ans, étant favorable à l'inspiration du COVID-19.


Toux-et-maux-de-gorge_Parfois-mortelle-la-pneumonie-doit-etre-prise-tres-au-serieux_Erreure-humaine-deconfinement-vacances

Les personnes mourantes très récemment du coronavirus COVID-19, ne peuvent être présentées, ni trainer, pour la plupart à des cérémonies funèbres familiaux, ou encore, être en attente durant des longues heures avant que n’arrive un membre de la famille pour constater le décès et dire adieu à leur parent. Ces morts, sont désintégré, il n’y a que les victimes des guerres atomiques qui présentent les stigmates et transformation en bouillit des organes et membres avec « énergie destructrice » de cette férocité inconnue. Des animaux les plus toxiques de la terre, n’arrivent pas à donner un même rendu de désintégration, et élimination des organes, peau, et autres avec un temps aussi court, et totalement inédit.

Toux-et-maux-de-gorge_Parfois-mortelle-la-pneumonie-doit-etre-prise-tres-au-serieux_Erreure-humaine-deconfinement-vacances

 

symptome affaiblissants en faveur du COVID-19. Toux-et-maux-de-gorge_Parfois-mortelle-la-pneumonie-doit-etre-prise-tres-au-serieux_Erreure-humaine-deconfinement-vacances

Radiographie d'une pneumonie. Les personnes âgées, souffrant de pathologies préexistantes (bronchites chroniques (BPCO), maladies cardiovasculaires, diabète T2, tabagisme...) sont identifiées comme les plus fragiles.

 

Si la maladie touche le plus durement les personnes âgées, le groupe d'âge de 55 à 65 doit également faire preuve d'une grande prudence, car ils peuvent également tomber gravement malade même sans maladie préexistante. Selon les données de l'OFSP, 8 à 10% des personnes de cette tranche d'âge qui ont été hospitalisées n'avaient pas de problème de comorbidité, a précisé Daniel Koch.



Le fait, je n’émets qu'une hippothèse, qu’un médicament contre coronavirus COVID-19, soie administrée par un praticien, quelques heures depuis le début des symptômes,

 

soit à heure « T+26 » au lieu d’une limite pour l’intervention située à « T+24 », indique un retard de 2 heures par rapport aux ravages qu’entame déjà le coronavirus COVID-19 sur les organes, surtout chez un adulte.

Nous obtiendrons ainsi, temps pour une intervention positive, non déterminable avec certitude = « T1 à 24 heures », puis, en cas de « cumul du supposé temps d’intervention de 2 heures, ont obtiens un résultat négatif situé à « T-2 », tardif pour une intervention « optimale » contre le coronavirus COVID-19.


Ce qui entraine une sorte de collusion de flux non dirigés, des molécules du médicament, contre ceux du coronavirus COVID-19, et crée une sorte d’implosion à plusieurs endroits, ou devrait se diriger le médicament, droit vers les organes dans l’optique d’attaque du coronavirus COVID-19

Lire en-dessous de l'image.

les-poumons-mecanisme-de-defense_Coronavirus-COVID-19-Erreure-humaine-deconfinement-vacancesles-poumons-mecanisme-de-defense_Coronavirus-COVID-19-Erreure-humaine-deconfinement-vacances

Comment se déroule une infection au Covid-19 ?

Roger Paredes, chef du département des maladies infectieuses à l'hôpital Germans Trias i Pujol, près de Barcelone, nous explique qu'il existe trois stades différents de l'infection pour les personnes qui développent les symptômes de Covid-19 :

  • La phase virale : lorsque le virus se réplique très rapidement dans le système respiratoire. Les symptômes sont similaires à ceux de la grippe ordinaire et disparaissent spontanément après 6 à 10 jours (environ). C'est le cas pour environ 80 % des patients. Administration d'un médicament ayant une limite pour l’intervention, si le patient en a conscience dès le début !
  • La phase pulmonaire : les 20 % de patients restants peuvent développer une pneumonie. Il s'agit d'un type de pneumonie très spécifique, qui attaque les deux poumons et provoque une détresse respiratoire. Tentative de l' administration d'un médicament ayant une limite pour l’intervention, ici, la chance de rattraper le virus est mince.
  • La phase sévère : environ 10 % des patients développent un choc cytokinique, une réponse inflammatoire incontrôlée du système immunitaire qui est à l'origine de la plupart des conditions critiques et, au final, des décès.

Dans cette phase, et la deuxième, le virus a déjà passé à la phase finale de son oeuvre, et les organes sont détruits.

 

 

 

Quels modes de transmission?


Le virus COVID-19, se transmet essentiellement par voie
respiratoire et par contact physique.

La transmission
par voie respiratoire se fait dans les gouttelettes de
salive expulsées par le malade, par exemple quand il
tousse.

Les scientifiques estiment que cela nécessite
une distance de contact rapprochée (environ un mètre).
Pour éviter la contagion, les autorités sanitaires
insistent sur l'importance de mesures strictes: éviter de
se serrer la main et de s'embrasser, se laver les mains
fréquemment, tousser ou éternuer dans le creux de son
coude ou dans un mouchoir jetable, porter un masque
si on est malade...

En outre, on peut être contaminé en touchant un objet
infecté puis en portant sa main à son visage (yeux,
nez, bouche...).

Une étude publiée mi-mars dans la
revue américaine NEJM a montré que le nouveau
coronavirus est détectable jusqu'à deux à trois jours sur
des surfaces en plastique ou en acier inoxydable, et
jusqu'à 24 heures sur du carton.


Autre inconnue: la faculté du coronavirus à se
transmettre via l'air expiré (les «aérosols» dans le
jargon scientifique) et pas uniquement la toux ou les
éternuements. Objet de nombreuses spéculations ces
dernières semaines, ce mode de transmission n'est pas
encore scientifiquement prouvé.

LA TEMPÉRATURE QUI EST FATALE AU CORONAVIRUS COVID-19, DE 26/27 °C, N'EST PLUS D’ACTUALITÉ, NI CONFIRMÉE, PARCE QUE ON A REMARQUE D'EN ITALIE, OU ESPAGNE, IL CONTINUE À SÉVIR MALGRÉ DES TEMPÉRATURES PLUS HAUTES. On n’est pas au bout de nos surprises !

Avec le COVID-19, vous ne savez pas si vous avez gagné une manche, ou la moitié de la guerre !! Et aucune personne de haut rang impliquée dans n'importe quel pays n'a de manière totale réussis à battre le COVID_19.

Tout le monde espère qu'il soit gentil, et deviennent saisonnier. C'est la faiblesse des spécialistes eux même, et tout est sur le Web, contre la course au traitement pour soigner le coronavirus COVID-19. Et des tonnes de grosse tête qui montre qu’ils sont à vingt milles lieux de trouver le traitement. Ils ne pouvaient cacher leur soulagement, en espérant cette issue de répit pour 10 ou 12 mois.

enfants-yoga-bulles-smilies_Erreure-humaine-deconfinement-vacances

Le coronavirus pourrait finalement se transmettre par l’air
COVID-19


Un faisceau de preuves suggèrent que la transmission du virus dans l'air ambiant est bel et bien possible.

La question reste débattue, mais, en attendant, les Etats-Unis seraient sur le point de recommander le port du masque généralisé afin de limiter les risques
Le coronavirus COVID-19 se transmet notamment par la bouche, le nez, ou les yeux.

Même par les oreilles, selon le scénario, suite à avoir empoigné un objet sur lequel se trouve le COVID-19, puis se nettoyer les oreilles avec le doigt.


Alors qu’on estimait jusqu’ici que le virus se propageait avant tout via de grosses gouttelettes éjectées par la toux, les éternuements ou les postillons, de nouvelles études suggèrent qu’il voyagerait aussi via l’air et les fameux aérosols, ces nuages de gouttelettes microscopiques – mille fois plus petites que les postillons – parfaitement invisibles à l’œil nu.

Vous avez toutes les représentations sur les colonnes de côté en ce qui concerne la « mystérieuse protection » concernant une sorte d’expulsion du COVID-19, de leur tête, mais en général de toute leur personne.

1.- autour de la tête des jeunes enfants et adolescents.

Covid-19 : les enfants sont-ils vraiment épargnés par le coronavirus ?
Jusqu'à présent, les enfants de 0 à 10 ans n'ont presque pas été touchés par l'épidémie de Covid-19. Sur un échantillon de 44.672 personnes contaminées en Chine, le Centre de contrôle des maladies (CDC) chinois n'avait rapporté que 416 cas confirmés d'enfants de moins de 10 ans (1%), et 549 cas pour les 10 à 19 ans au début du mois de février ; aucun cas sévère ou critique. L'analyse clinique de 31 cas confirmés de Covid-19 d'enfants de 6 mois à 17 ans (moyenne de 7 ans) publiée le 2 mars par une collaboration de 21 hôpitaux répartis sur 6 provinces en Chine, rapporte également des atteintes mineures : 4 cas asymptomatiques (13%), 13 légers (42%) et 14 modérés (45%). 65% d'entre eux ont eu de la fièvre, mais 1 seul une poussée de plus de 39°C. "La fièvre de 15 cas a duré trois jours, tandis que dans cinq autres cas, elle a duré plus de trois jours. Les autres symptômes comprenaient la toux (n=14, 45 %), la fatigue (n=3, 10 %) et la diarrhée (n=3, 9 %). Pharyngie, écoulement nasal, étourdissements, maux de tête et vomissements étaient rares." Mêmes conclusions pour cette autre série de 10 cas publiée le 4 mars, ou pour cette petite étude portant sur 9 nouveau-nés âgés de 28 jours à 1 an. Dans plus de 90% des cas, ces enfants ont été testés au Covid-19 parce qu'ils étaient identifiés comme contacts d'adultes infectés dans leur famille précisent les médecins chinois. Probable que les enfants n'auraient pas été hospitalisés sans cela.


2.- le rejet de leur air sortant par les voies respiratoires.

Les enfants, vecteurs ou remparts de l'épidémie de Covid-19 ?

Par les temps qui courent, il faut être précautionneux avec les données qui nous parviennent, d'autant qu'en pédiatrie il y en a peu. Mais les enfants qui sont habituellement sujets aux infections respiratoires semblent épargnés par Covid-19. Pourquoi ? "C'est encore un mystère, mais il y a plusieurs explications possibles : ils sont peut-être moins exposés au virus du fait d'un environnement différent des adultes. La seconde option, la plus encourageante, c'est qu'ils présentent une immunité forte contre ce virus qui fait que peu d'enfants sont infectés et contagieux. 

Troisième possibilité : l'infection est si bénigne, voire asymptomatique, que les enfants ne sont pas repérés", 

explique la Dr Cécile Viboud, épidémiologiste aux Institut nationaux de la santé américains (NIH). 

Dans ce dernier cas, cela signifie que le virus circulerait aussi chez eux, mais sous les radars."

Pour ma part, j'ai vu des jeunes enfants jouer en petits groupes dehors, depuis des mois, et ils n'ont absolument reçu la visite d'aucun coronavirus COVID-19.

 

Oui, je n’apprends rien à personne, mais il y a un phénomène dans le traitement de l’air exspiré chez les jeunes, et carrément une bulle entourant et protégent toutes les orifices.


Les fonctions par lesquelles il passe, en distribuant les molécules nécessaires pour chaque organe.
Par contre la différence, est que chez un jeune enfant, ou adolescent, l’air rejeté, donc expiré, est chargé des mêmes gaz que l’ont connait depuis des siècles.
Concernant le coronavirus COVID-19, cet élément dans ses propriétés « biochimique », n’est pas doté de sensibilité propre aux rejets d’air par les jeunes enfants.
La somme de tout le travail dans le cœur, estomac reins, etc. chez les plus de 55 ans et plus, sont à « nu », et diffusent en permanence les différents gaz, et microéléments produits par tout le fonctionnement qui nous tiennent en vie.
Ce composant est par contre en permanence éjecté à l’air, même sans effort d’expiration « dynamique », comme chez les enfants. Ainsi la porte d’entrée, par la présence de ses gaz, sont directement des voies d’entrée dans l’organisme pour le coronavirus COVID-19.
Chez les jeunes, il manque un élément, ou molécule, dont ont n’avais plus besoin de refaire des recherches ces 50 dernières années. On est bébé, avec tous les diagnostiques durant toute sa jeunesse, puis un saut, et on se retrouve à 50, ou 65 ans. L’essentiel « grossièrement », ce que tout refonctionne par exemple, après des dommages, accidents, maladie en tout…

En haut de la colonne SVP. Merci.

 

LA SUITE DES COMMENTAIRES, SI LA SITUATION L'EXIGE

Si vous avez des témoignages, contactez le centre scientifique des maladies rares, ou infectueuses de votre pays, ou régions, avec les patients présumés, etc.

 


VIRUS FILMÉ – A quoi ressemblent des poumons infectés par le coronavirus Covid-19 ?

Le Covid-19 filmé pour la première fois : ces images exclusives qui permettent de comprendre l'effet du virus sur les poumons Le Covid-19 filmé pour la première fois : ces images exclusives qui permettent de comprendre l'effet du virus sur les poumons

VIRUS FILMÉ – A quoi ressemblent des poumons infectés par le virus ? Voici - en exclusivité - les images du Covid-19, filmées grâce au logiciel du docteur Rodolphe Gombergh.

VIRUS FILMÉ – A quoi ressemblent des poumons infectés par le virus ? Le Covid-19 filmé pour la première fois : ces images exclusives qui permettent de comprendre l'effet du virus sur les poumons. 13.04.2020

13 avr. 10:50 - Antoine Llorca

Il est invisible. Et insoupçonnable jusqu'aux premiers symptômes. Pourtant, ses conséquences sont considérables. Pour la première fois, des images permettent de visualiser le Covid-19. Diffusées en exclusivité sur LCI dans l'émission Audrey&Co, ces images ont été réalisées grâce au logiciel du radiologue Rodolphe Gombergh, lui même infecté par le virus.

Sa technique ? Un scanner équipé de logiciels de haute définition, "avec la transparence, la couleur, le relief" pour pouvoir scruter le Covid-19 à l’œil nu. Des images de reconstruction permettant ainsi de "voir l’ennemi en face", comme le résume le radiologue sur notre antenne. 

Sur ces images, on peut découvrir un thorax en trois dimensions, dans lequel des globules bleus accrochés aux parois désignent des amas de virus. "Le virus emprunte le chemin des bronches, des bronchioles", poursuit le docteur Gombergh, "il se retrouve au niveau des alvéoles et des échanges d’oxygène". 

Problèmes d’oxygénation et vasculaires

Cette reconstruction en trois dimensions permet alors de constater "les conséquences du virus" en bleu, c’est-à-dire la pneumopathie, en rouge "les tuyaux par lesquels l’air entre", détaille à son tour le docteur Gérald Kierzek, et puis des caillots se trouvant dans l’artère pulmonaire.  

Ainsi, "on découvre que les malades peuvent avoir les deux, des problèmes d’oxygénation avec cette pneumopathie, mais ils ont aussi et surtout un problème vasculaire, avec des emboles, des caillots qui viennent faire des embolies pulmonaires", explique le docteur. 

  https://www.lci.fr/sante/le-covid-19-filme-pour-la-premiere-fois-ces-images-exclusives-qui-permettent-de-comprendre-l-effet-du-virus-sur-les-poumons-2150841.html

 

 

 

 


protection-air-expiree-organes-interne_anti-COVID-19_quatre-jeunes-ecoliers-jouant-au-football-ensemble-dans-le-parc

protection-air-expiree-organes-interne_anti-COVID-19_quatre-jeunes-ecoliers-jouant-au-football-ensemble-dans-le-parc



Donc, à mon avis on devrait se tourner vers cette analyse du mécanisme des voies respiratoire des jeunes, malgré que l’ont sait tout, selon les spécialistes.

voies respiratoires des jeunes enfants repousse le Covid-19

Ainsi que la "fabrication des mélanges, et rejets des gaz, et air, dans leur respirationen général

Coronavirus-COVID-19-transmission-par-l.air-en-toussant-ou-un-souffle-fort-qui-va-assez-loin. Les jeunes enfants sont passé par tous les étapes devant mener à une contamination, mais depuis octobre ou novembre 2019, jusque, par exemple début mars 2020, le pourcentage est étonnement insignifiant.


 

Le virus se transmet essentiellement par voie respiratoire et par contact physique. La transmission
par voie respiratoire se fait dans les gouttelettes de salive expulsées par le malade, par exemple quand il tousse.


 

coronavirus-combien-de-temps-survit-le-covid-19-sur-les-surfaces-et-dans-l-air-14-03-2020

coronavirus-combien-de-temps-survit-le-covid-19-sur-les-surfaces-et-dans-l-air-14-03-2020


 

on-en-sait-plus-sur-le-covid-19-7.4.2020. quand le systeme immunitaire s.emballe

Je doute toujours de l’origine, de la formation, ou apparition de ce coronavirus COVID-19. À mon avis, jamais quelque soit les explications, la plus ridicule, est celle d’origine animal. Parce que nous avons pris leurs habitats, et ces animaux se sont de plus en plus rapproché des villes.
Je comprends très bien, mais ça fait plus de 20 ans que j’entends ça.


Les personnes mourantes très récemment du coronavirus COVID-19, ne peuvent être présentées, ni trainer, pour la plupart à des cérémonies funèbres familiaux, ou encore, être en attente durant des longues heures avant que n’arrive un membre de la famille pour constater le décès et dire adieu à leur parent.

Ces morts, sont désintégré, il n’y a que les victimes des guerres atomiques qui présentent les stigmates et transformation en bouillit des organes et membres avec « énergie destructrice » de cette férocité inconnue. Des animaux les plus toxiques de la terre, n’arrivent pas à donner un même rendu de désintégration, et élimination des organes, peau, et autres avec un temps aussi court, et totalement inédit.

Mais dès que certains ont appris à remettre en scène les atomes d’une nouvelle catégorie d’utilisation, le mal est revenu. Et cette fois, vous allez voir, personne ne sera plus capable de dire qu’il maîtrise quoi que ce soit. Et le pire des simples poussières de la terre, et certaines herbes inoffensives nous montreront une autre face que tout sur la terre est une bombe meurtrière.

 

Il y aurait également des témoignages dans la même période, des douleurs très violente, qui consistaient à des ressentis comme si on avait des dizaines de couteaux, qui vous perçaient depuis l'intérieur du corps vers l’extérieur. On ne peut pas bouger, la douleur se rééparpillait sur tout le corps. 3 Nuits blanches au moins. Le moindre mouvement était synonyme de "dépècement du corps. Surtout la partie supérieure à la nuque. On était en démembrement. Jamais existé je pense. Il y a un lien avec ce COVID-19, qui a des propriétés d'infections nucléaires. On verra dans 9 mois.

 


 

LE TEMPS DE LA PRISE DES MÉDICAMENTS SENSÉS GUÉRIR SOUS CONDITIONS, AINSI QUE CELUI POUR UN VACCIN QUELCONQUE, CONTRE LE CORONAVIRUS COVID-19, EST FAIT POUR SE RETROUVE EN DÉCALAGE DE LA CONTAMINATION, AU DÉBUT PRÉSUMÉ D'UN TRAITEMENT. Contexte pour les adultes, et les plus de 55 ans.

Périodes d'incubation.  VOIR APRES L?IMAGE SVP.

Contacte webmaster"arobase"lomag-man.org

10h45. Le Covid-19 a fait sa première victime aux Etats-Unis 20 jours plus tôt qu’on le croyait.
Deux personnes décédées en Californie, au début et au milieu du mois de février, ont été les premières victimes du coronavirus aux Etats-Unis, plusieurs semaines avant le premier mort officiellement enregistré jusqu’ici, a annoncé le coroner du comté de Santa Clara. Ce sont les autopsies réalisées sur ces deux personnes, décédées à leur domicile le 6 et le 17 février, qui ont permis de conclure que leur mort avait été provoquée par le Covid-19, a-t-il affirmé dans un communiqué, après en avoir reçu la confirmation par les Centres américains de lutte contre les maladies (CDC).
Jusqu’alors, la personne officiellement considérée comme la première victime du coronavirus était décédée le 26 février, dans l’État de Washington.

periode d.incubation-coronavirus_COVID-19

periode d.incubation-coronavirus_COVID-19

Si il est imposé que la prise d'un médicament parte de l'instant "1", alors que la personne infectée, n'est pas consciente de la contamination par le COVID-19, c'est impossible comme mode operatoire.

 

Mais il y a divers applications pour suivre à la trace les malades du coronavirus, ou détecte le coronavirus grâce à la toux.

 

INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES DANS CETTE COLONNE JUSQU'EN BAS.

  09.04.2020

EPFL: une application qui détecte le coronavirus grâce à la toux

Des scientifiques de l'EPFL ont créé un système, basé sur l'intelligence artificielle, capable de déceler le Covid-19 à l'aide de la toux. Le principe est simple: on enregistre sa toux sur son smartphone et l'application dira si on est positif, ou non, au Covid-19.

"Coughvid", c'est le nom du projet original qu'ont lancé cinq scientifiques du Laboratoire de Systèmes Embarqués (ESL) de l'EPFL à Lausanne, annonce cette dernière jeudi dans un communiqué. Encore en phase d'élaboration, cette "app" sera disponible dans les prochaines semaines, précise-t-elle. Mais comment une application pour smartphone peut-elle déterminer si l'on est atteint du coronavirus?

"Nous sommes partis d'une statistique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), à savoir que 67,7% des patients touchés par cette maladie présentent un symptôme de toux sèche. Cela signifie qu'aucun mucus n'est produit, contrairement à la toux grasse typique d'un rhum ou d'une allergie", explique David Atienza, professeur à la Faculté des Sciences et Techniques de l'Ingénieur, directeur du ESL.

Gratuit et anonyme

Après avoir téléchargé l'application, il suffira d'enregistrer sa toux afin de connaître le résultat instantanément. "Nous voulons proposer un dépistage à grande échelle, pratique et fiable. C'est une alternative aux tests classiques", explique le scientifique. Le dispositif est non invasif, gratuit, anonyme et facile d'utilisation.  https://www.laliberte.ch/news-agence/detail/epfl-une-application-qui-detecte-le-coronavirus-grace-a-la-toux/560091

Epidémie

La Chine met au point une application pour suivre à la trace les malades du coronavirus

Mer 04.03.2020 - 09:38

Le gouvernement chinois a fait appel aux entreprises technologiques du pays afin de développer des applications pour détecter les personnes atteintes du coronavirus et contrôler les mouvements de la population.

https://www.ictjournal.ch/news/2020-03-04/la-chine-met-au-point-une-application-pour-suivre-a-la-trace-les-malades-du

Suivre les flux de personnes

Face à la pandémie, l'Union européenne cherche des solutions auprès du secteur privé. Fin mars, huit opérateurs téléphoniques, dont Orange et Deutsche Telekom, ont accepté de transmettre les données de leurs clients à des centres de recherche situés au niveau national et européen. Objectif : analyser les mouvements de population pour prédire les risques de propagation de l’épidémie. “Par exemple les chercheurs vont pouvoir savoir que 10, 15, 20 personnes d’un quartier administratif de Paris ont quitté ce quartier pour partir dans la ville de Bordeaux”, explique Yoann Gonthier Le Guen, doctorant en droit public et consultant en protection des données. Ces analyses devront permettre aux autorités d’adapter les mesures sanitaires dans le but de rouvrir progressivement les pays.  

Données anonymes et agrégées 

La pratique existe déjà. En France, la chercheuse Vittoria Colizza, en charge du projet, collabore depuis des années avec Orange “pour étudier les liens entre la mobilité des populations et la diffusion de maladies, notamment en Afrique”, explique l’Institut de recherche français Inserm dans un communiqué. Avec le Covid-19, les données seront également rassemblées et analysées par le Centre commun de recherche (JRC) qui siège à Bruxelles. 

Il ne s’agira en aucun cas d’étudier les données personnelles de chaque individu ou de retracer les déplacements au niveau individuel”, préviennent les chercheurs. En effet, les données sont agrégées, c’est-à-dire regroupées par catégories. Et elles sont anonymes. “En théorie, cela ne pose donc aucun risque pour le respect de la vie privée”, explique Yoann Gonthier Le Guen. À condition que le processus d’anonymisation soit fait correctement, c’est-à-dire “qu’il y ait bien une rupture définitive et irréversible du lien entre la donnée et la personne à laquelle elle se rapporte”. À titre de garantie, le JRC prévoit que "toutes les données collectées et manipulées par la Commission européenne seront détruites après l’épidémie".

Face à la pandémie coronavirus COVID-19, l'Union européenne cherche des solutions auprès du secteur privé. Fin mars, huit opérateurs téléphoniques, dont Orange et Deutsche Telekom, ont accepté de transmettre les données de leurs clients à des centres de recherche situés au niveau national et européen. Objectif : analyser les mouvements de population pour prédire les risques de propagation de l’épidémie.

effets-sur-les-organes-cibles-slide-matieres toxiques

Tableau périodique des éléments :

Metaux-lourds-toxiques-matieres-dangereuses_electro-statique-magnetisme-concentration-Mers-Zones-ind-Centre urbainsCoronavirus-COVID-19 P-2 Complément afin de comprendre le mécanisme de tout éléments à l'intérieur, sur la croute, dans les mers, ainsi que les interactions par l'évaporation, et zonnes de concentrations spécifiques des matières.

 

DIAPO : Toxicologie chimique et physiologie

 

parents-contamination_et-enfants_Protection-air-expire_Bulle-Anti-COVID-19-nature-promenade

parents-contamination_et-enfants_Protection-air-expire_Bulle-Anti-COVID-19-nature-promenade

 

jeune-garcon-entierement-dans-un-bulle-No-problem-securite-COVID-19

jeune-garcon-entierement-dans-un-bulle-No-problem-securite-COVID-19

COVID-19_peut-mener-a-de-graves-infections-pulmonaires-dont-la-pneumonie-et-desintegre-tout
Si il est imposé que la prise d'un médicament parte de l'instant "1", alors que la personne infectée, n'est pas consciente de la contamination par le COVID-19, c'est impossible comme mode operatoire.

Le fait, je ne met qu'une hipotèse

comment-le-COVID-19_cible-sa-cellule-hote

comment-le-COVID-19_cible-sa-cellule-hote

protection-anti-COVID-19-expiration-rejet-air_organes-interne_jeunes-ecoliers-et-leur-bus

l-amitie-l-enfance-filles-protection-anti-COVID-19_groupe-d-enfants-heureux-ou-amis-jouant

 

 

 

 

covid19-contamination-des-surfaces-en-heure-et-en-jours

covid-19-contamination-des-surfaces-en-heure-et-en-jours

Le-medecin-dit-stop-au-coronavirus-COVID-19-a-dents-pointues.

Le-medecin-dit-stop-au-coronavirus-COVID-19-a-dents-pointues, très méchant !

 

concours-international-de-BD-nous-avons-vaincu-le-coronavirus-COVID-19 concours-international-de-BD-nous-avons-vaincu-le-coronavirus-COVID-19

le-coronavirus-COVID-19_vit-sur-la-main-10-minutes-et-se-tue-a-la-temperature-de-26-27

le-coronavirus-COVID-19_vit-sur-la-main-10-minutes-et-se-tue-a-la-temperature-de-26-27

LA TEMPÉRATURE QUI EST FATALE AU CORONAVIRUS COVID-19, DE 26/27 °C, N'EST PLUS D’ACTUALITÉ, NI CONFIRMÉE, PARCE QUE ON A REMARQUE D'EN ITALIE, OU ESPAGNE, IL CONTINUE À SÉVIR MALGRÉ DES TEMPÉRATURES PLUS HAUTES. On n’est pas au bout de nos surprises !

L.enfants-Le-COVID-19_Non-je-suis-le-COVID-49.3-12-cylindres_Erreure-humaine-deconfinement-vacances

 

 

 

 

 

 

Nous devrions être conscient que les résidus de ce Coronavirus-COVID-19, jamais eu un qui voyage sur toute la terre à cette vitesse, et comportement de circulation entre tout écosystème, ont dirait un appareil qui est bel et bien doté d’une intelligence artificielle. Ce qui est le cas !
Le Coronavirus-COVID-19, n’est pas d’origine animal. Les conduits d’évacuation, et autres chemins souterrains devrons faire l’objet de déposes de filtres.
Les centres de récupération d’eau usées, et autres installations de ces domaines devront placer des filtres pour particules fines par bon nombre, à l’arrivée des eaux, ainsi que à la sortie d’eaux « propre ». Les fonds marins proches, et lointains, profonds sont à analyser également.
Ensuite on aurait même, déjà débuter la surveillance des animaux, et des forêts de montagne, et de plaine. Analyser les forêts, et les autres territoires en dehors des villes.

 

Le Coronavirus COVID-19 a une mauvaise interprétation des matières inconnues dans leur actions de réactions...EN BAS DE PAGE SVP. Merci. Page Annexe, Métaux Lourds.

DIVERSES MATIÈRES INVISIBLES, ET SE COMPORTANT DANS DES DÉCLINAISONS MULTIPLES QUE LE CORONAVIRUS CODIV-19, EXISTE SUR TERRE.
Coronavirus CODIV-19, et d'autres sources ou matières radioactives, invisibles, et poisons. Le cas du POLONIUM "210", ce poison invisible

Ci contre :

1- Le polonium peut aussi être produit en petites quantités par des réacteurs nucléaires en irradiant du bismuth 209, une molécule radioactive, et dans des laboratoires. Il peut être utilisé comme source d'énergie pour les satellites. 

2- Ainsi que le COBALT

OR, ZOE ET JOSEPH KABILA SONT ACTIF DANS LA RÉGION DU KATANGA OU L’URANIUM SE RAMASSE AU SOL. DES PERSONNAGES SCIENTIFIQUEMENT MALADES PSYCHIQUE. ACTIF DANS CETTE RÉGION DEPUIS 20 ANS, LES CHINOIS ONT AMASSÉS SANS AUCUNE PRÉCAUTION DES TONNES D’URANIUM, DE COBALT, ET AUTRES « TERRES RARES »
Les chinois sont responsables d’utilisation de plusieurs matières atomiques, avec des mélangent sans suivre les normes des propriétés de chaque élément dans les nanoparticules des matières, parfois suivis d’erreurs. Lests chinois se sont enchaînés depuis plusieurs mois, ou années, jusqu’à ce qu’un poison soit né depuis plusieurs mois de leurs actes irréfléchi et criminel pour le monde.
IL EST IMPOSSIBLE DE DISSIMULER LES MAUVAIS MÉLANGENT AUXQUELS DES PARTICULES NON IDENTIFIÉES ONT PASSE DANS LEURS MÉLANGENT DE NANO PARTICULES, AFIN D’OBTENIR DE L’ENERGIE POUR DIMINUER LE POIDS DES BATTERIES DES AUTO, et autres objets.

La résultante du problème du poison actuel dont la mise en "cloche" après les test CHINOIS a était une précipitation dans la démarche chimique SANS SUIVRE LES NORMES, EN UTILISANT DES MOLÉCULES ATOMIQUES INVISIBLES, VOLATILES, QUE CE SOIE L'URANIUM, ET UN PRODUIT ISSU DE L'INTÉRIEUR DE CELUI-CI, PUIS DES IDÉES TROP PRÉCIPITÉE, DANS LE "COMMENT CA VA RÉAGIR" EN CE QUI CONCERNE SURTOUT LE COBALT, COMME NOUS AVONS DÉJÀ ÉVOQUÉ, AINSI QUE DES TERRE RARES DONT LA LISTE NE SE TERMINE PAS À MON AVIS A 17 ÉLÉMENTS. CAR AU CONGO RDC, C'EST UNE PELLE QUI RAMASSAIT SABLE, POUSSIÈRE, TERRE, CAILLOUX, LE TOUTE CHARGÉS SUR DES CAMION MÉLANGÉS AVEC LES SORTES DE "TERRES RARES INCONNUS », PUIS EMBARQUÉ POUR LA CHINE.

COBALT_Congo-RDC-petrole-maudit-du-21e-siecle_trafic_avec-la-chine-KABILA_ZOE-et-Joseph-EnormeQuantite-et-Uranium-COVID-19 P-3

Metaux-lourds-toxiques-matieres-dangereuses_electro-statique-magnetisme-concentration-Mers-Zones-ind-Centre urbainsCoronavirus-COVID-19 P-2 Complément afin de comprendre le mécanisme de tout éléments à l'intérieur, sur la croute, dans les mers, ainsi que les interactions par l'évaporation, et zonnes de concentrations spécifiques des matières.

Coronavirus-COVID-19-aux-origines-de-l.atmosphere-et-animaux-en-milliards-d.annees-N'EST PAS D'ORIGINE ANIMALE. en secret bio-chimique reactivation-par-l.homme. aucune explication sur sa veritable provenance, ni son comportement furtif comme un aimant, et électricité statique. n'est pas dans son atmosphère habituelle P-1

Coronavirus-COVID-19_ma-conviction-citoyenne-deplacements-accumulations-zones-specifiques-influences-de-l.atmosphere-del.homme P-4

Coronavirus-COVID-19-reflexions-sur-l.elimination-de-ce-virus-multi-elements-chimiques-Biologiques-et-atomiques p-5

interdit-au-COVID-19 Deconfinements_empressement-stop_vaccins-COVID-19-domestication_vers_expiration_au_ rejet_gaz_organes-internes-humains jeune-garcon-entierement-dans-un-bulle-No-problem-securite-COVID-19P-8  13.04.2020

Chine_coupable_cree-COVID-19-nano-Atomes_La-petite-histoire-grandes-impostures-scientifiques-2016-05-03 coronavirus-caricature-drapeau-chinois-un-journal-danois-provoque-colere-chine_Chine-Virus-nano-atomes-par-l.hommeCoronavirus_Chine-mensonges-et-manoeuvres-cachees-sur-l.origine-du-COVID-19-Non-Animale_des-contamines-et-morts_evacues-discretement P-9

15.04.2020

LOMBARDIE, NEW YORK.

Complément : Ma confirmation sur le comportement du COVID-19, fait comment, entre les colonies provenant des eaux, et les descentes nettes sur tout un littoral marin, les plages, ou les grands lacs, dès la zone des plages.

massive-descents-in-New-York_and-Lombardie-Italie_he-avoids-water_Le-Coronavirus-COVID-19_vient-il-par-l.air_Yes_ShortVideoMorandini-L. P-7

Complément, COVID-19, fait comment. Depuis quand les premières apparitions. Son déplacement, son installation au-dessus des regroupements humains. Ses préférences, et attractions. Ce qu'il évite, et se maintient loin, son parcours aérien à des milliers de kilomètres, autour de la terre entière.

Plusieures-Vagues-des-octobre-2019-il-voyage_selon-electrons-air_groupes-habitats-humains_Tout-Metaux_et_electronique-COVID-19 P - 6

 

Cette pandémie d'une maladie infectieuse émergente, est la pandémie de maladie à coronavirus de 2019-2020, appelée COVID-19 apparut de manière très RAPPROCHÉ par des vagues successives venant de Chine ON LE SAIT à Présent de chine, à mon avis sont des fuites des tests en minerais pour l’électronique, surtout pour les batteries des voitures électriques, etc. associations des molécules, et atomes, nanoparticules, qui débute en DÉBUT NOVEMBRE 2019, ET SUREMENT D’AUTRES PAYS. D’APRÈS LES QUESTIONS QUE SE POSE LES OBSERVATEURS ITALIENS EN MALADIES INFECTIEUSES, ON PEUT SE PERMETTRE DE SUPPOSER QUE D’AUTRES PAYS ÉTAIENT DÉJÀ DANS LE MÊME CAS. LES SPÉCIALISTES ITALIENS, ET HÔPITAUX MÉDECINS ONT REMARQUÉ CE QU’ILS PENSAIENT ÊTRE DES PNEUMONIES, OU GRIPPES, une forme de symptômes d’une violence, et des issues sans solution, ils étaient dépourvus ! C’EST LES SYMPTÔMES DÛ AU CORONAVIRUS-COVID-19 QUI EN A FAIT LA PARALLÈLE. En déduction, presque 5 MOIS DE DÉVELOPPEMENT pour l’Italien, et SEULEMENT DEPUIS FÉVRIER, OU MARS POUR LE RESTE DU MONDE. Ceci correspond à ce que viens d’affirmer notre confrère KADIOMBO dans sa vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=7mqyeh4pVo0 (en lingala, désolé…). IL S’EST PRODUIT DES DÉBUT NOVEMBRE ET DÉCEMBRE LE MÊME PHÉNOMÈNE QU’EN ITALIE, CERTIFIÉ PAR DES MÉDECINS DE LA RDC. Ce n’est que le début, et pire, le temps joue contre le monde. LA CHINE ET WUHAN, EN CHINE CENTRALE, ONT TU L’AFFAIRE, ET N’EN ONT JAMAIS AVERTI L’OMS, car c’était DES ACCIDENTS DES TESTS À RISQUES CHIMIO ATOMIQUES RATÉES qui s’est propagée dans le monde entier, en déciment comme jamais ! Ce n’est pas un virus d’origine animale, ou, ils ont expressément voulu le faire croire, c’est assez prévisible, et connut.

Ensuite on aurait même, déjà débuter la surveillance des animaux, et des forêts de montagne, et de plaine. Analyser les forêts, et les autres territoires en dehors des villes.

chine-laisse-echapper-coronavirus-ment-cache-laisse-le-monde-se-contaminer-ignoble-17.03.20-Le Temps

Comment la Chine à laissé s'échapper le Coronavirus-COVID-19. Il n'a jamais était d'origine animale. C'est un mensonge, et une manipulation  "de molécules", mais la Chine ment, et ne sait plus que dire.

coronavirus_Chine-malgre-fin-du-confinement-en-tres-peux-de.temps_des-contamines-et-morts_region-COVID-19 Chine-Virus-nano-atomes-i_exemple-de-reaction-de-fission-nucleaire_sous-l.effet_impact-d.un_neutron P-8

La Chine a agit depuit octobre 2019, et testé divers éliminations du Coronavirus-COVID-19. Tous les coronavirus de cet ère industrielle, sont issus de la radioactivité, même si accidentellement, les chinois ont simplement rajouté à leur morphologie des propriétés de certains hôtes du règne animales. Ce qui ne tient nullement debout, parce que, vivant avec une diversité d’autres animaux, aucune transmission ne s’effectue. Mais la radioactivité détruit tous les tissus de humains, animaux, détruit le vivant comme il n'y a qu'elle qui sait le faire, par rapport à d'autres matières non modifiées chimiquement, et jamais forcées à des fusions, éclatement, ou soumit aux contraintes réductrices en des microparticules, ou encore nanoparticules.

desinformation-censure-yeux-bouche-oreilles-fermes

Ce samedi 04.04.2020, plusieurs scientifiques admettent que Covid-19 : le virus pourrait se transmettre par l'air ambiant

Alors que nous avons mis dans notre dossier le déplacement massif par des couches de l’atmosphère, ainsi que l’accumulation du COVID-19, dans des zones prédéfinit, et avec les concentrations fixes, puis les raisons des déplacements secondaires.

coronavirus-pourrait-transmettre-par-air-ambiant-4.4.20   coronavirus-une-transmission-par-lair-bel-et-bien-possible_4.4.20 

Voici une de nos pages, sur la présence du coronavirus COVID-19 dans toutes les couches de l’atmosphères terrestres. Aucune particule n’a la propriété d’inertie absolue dans un point fixe, et définitif pour des siècles.  Ceci, n’est pas synonyme de contamination en continue, et massive. Coronavirus-COVID-19_ma-conviction-citoyenne-deplacements-accumulations-zones-specifiques-influences-de-l.atmosphere-del.homme Plusieures-Vagues-des-octobre-2019-il-voyage_selon-electrons-air_groupes-habitats-humains_Tout-Metaux_et_electronique-COVID-19

 
22-Avr-2020    


LOMAGMAN EDITORIAL

 

[ Accueil ] [ news salons ] [question_cariste] [logiciel entrepot]  [ nouveautes index ] [ plan de site ] [ contactez nous ] [ sommaire ] [ service  formation ] [ physique electro ] [ gestion de stock ] [ chariot engins ] [ stockage ] [ manutention ] [ materiel outil ] [ les transports ] [ recherche ] [ edito du site ] [ urgences secours ] [ condition de travail ] [ liens et livres ] [ convertisseur calc ] [ humour blague ] [ animations video ]

LOMAGMAN ASSOCIATION

[ Remonter ] [ gestionstock baseswms ] [ documentation_gestionstock ] [ tenue de stock ] [ formule wilson ] [ optimisation_quantitecommande_eoq ] [ approvisionnement ] [ systemes aps ] [ introduction sigmasix ] [ layout implantation amenagement ] [ outils qualite partie1 ] [ financement chariot ] [ guide liensnormalisation ] [ production ] [ kaizen ] [ index_cpfr_industrie_distribution ] [ wms_documentation_anglophone ] [lesstandards_demanutention]  [barycentremethode_logistique1]  [courriel_vos_emails ] [quiz_plein_latete.php]

La Newsletter Inscription ici -

Liens publicitaires

Site Internet apprenants à but de recherche entraide étudiants et travailleurs.

Livre d'or FERME

Lomag Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 
 

Site Internet ouvert en 2002 - 2019  Lomag Man .Org est une création S.K.  Laissez un commentaire (Livre d'or FERME)