Favorites Welcome  livre-d-or-nouveau  (fermé)

 

ACTUS-INDFOS-2020 News-2018-monde-Sommets-Inutiles-trump-Otanactualites-news-2018   2018-700-ans_genocides_TRUMP_OMC-OTANINDEX-4_2018

 
banderolle_https_scriptes-dangereux-fausses-infos-des-navigateurs_16.10.18 RDC, FATSHI INVITE TOUS LES CONGOLAIS À COLLABORER AVEC LES FARDC POUR LA RÉUSSITE DE L’ÉTAT DE SIÈGE A L'EST (EN PREMIER) Rdc-Fatshi-invite-tous-les-congolais-a-collaborer-avec-les_Fardc_pour-la-reussite-de-l.etat-de-siege-a-l.Est TOSANGANA, TO AIDER MOKONZI, MUANA YA MBOKA FATSHI, VIVAAAA !!! FARDC-Forces-armees-du Congo-RDC-etat-de-siege-de-Fatshi-mai-2021.  TOSANGANA, TO AIDER MOKONZI, MUANA YA MBOKA FATSHI,
 
news-readerman-small-congo-rdc-1
BRÈVES
Armoirie-congo-RDC-demie-lune-Paix-justice-travail-carre
Ecusson-Patch-Termocollant-Edge-Brode-Flag-Printed-Congo-DRC

NON-PROFIT ORGANIZATION      

Nous ne pouvons pas diffuser à cause du volume, la situation au Congo RDC de Félix TSHISEKEDI. /> Il y a trop en une journée ! Allz SVP sur YouTube Politique RDC avec un traducteur du Lingala. Aucun grand média ne diffusent pas les vraies informations de FATSHI, Congo rdc. Tous corrompus !Nous ne pouvons pas diffuser à cause du volume, la situation au Congo RDC de Félix TSHISEKEDI. Il y a trop en une journée ! Allez SVP sur "YouTube Politique RDC", avec un traducteur du Lingala. Aucun grand média ne diffusent pas les vraies informations de FATSHI, Congo rdc. Tous corrompus !

NON-PROFIT ORGANIZATION      

La couverture du magazine est mise en avant pas les partisans de théories selon lesquelles le Covid-19 aurait été créé par l'Homme. Depuis quelques semaines, des internautes sont nombreux à partager et mettre en avant une couverture du magazine Sciences et Avenir. Celle du numéro 781 plus précisément, paru le 22 février 2012 et qui était titré : "On a créé le virus le plus dangereux du monde". − Capture écran Twitter

A mon avis, la recherche d’un « vaccin » contre le Coronavirus COVID-19, et une démarche qui ne prends pas en compte la plupart des propriétés de ce virus, et obtiendrons une sorte de « pause », tout en gardant, et en ayant mis en activation un virus de plus. Et ce n’est pas possible d’incriminer la nature, alors que des nouveaux virus, toujours plus intelligents, et plus dangereux voient le jours.

W.E Gutman Floride : On le dit issu d’un métissage diabolique microbien entre un pangolin, une chauve-souris, peut-être même un serpent....
Bien sûr, ce n’est ni le pangolin, ni la chauve-souris, ni même le serpent. C’est nous...Les images choquantes, diffusées aux heures de grande écoute, de l’inhumanité de l’homme envers les hommes ne mentent pas.

W.E-Gutman-Floride_le-pangolin-la-chauve-souris-et-le-serpent-_ou-l.homme_soupcons-coronavirus-COVID-19  W.E Gutman Floride _ coronavirus-COVID-19, on le dit issu d’un métissage diabolique microbien entre un pangolin, une chauve-souris, peut-être même un serpent...mais sans l'homme, l'univers ne peut se retourner...

La couverture du magazine est mise en avant pas les partisans de théories selon lesquelles le Covid-19 aurait été créé par l'Homme. Depuis quelques semaines, des internautes sont nombreux à partager et mettre en avant une couverture du magazine Sciences et Avenir. Celle du numéro 781 plus précisément, paru le 22 février 2012 et qui était titré : "On a créé le virus le plus dangereux du monde". − Capture écran Twitter

La couverture du magazine est mise en avant pas les partisans de théories selon lesquelles le Covid-19 aurait été créé par l'Homme. Depuis quelques semaines, des internautes sont nombreux à partager et mettre en avant une couverture du magazine Sciences et Avenir. Celle du numéro 781 plus précisément, paru le 22 février 2012 et qui était titré : "On a créé le virus le plus dangereux du monde".

 

Je respecte les imminentes personnalités scientifiques qui travaille d'arrache pieds, comme souvent et à chaque fois, pour endiguer cette épidémie du COVID-19. coronavirus_Chine-malgre-fin-du-confinement-en-tres-peux-de.temps_des-contamines-et-morts_region-COVID-19 P-8-

La Chine a agit depuit octobre 2019, et testé divers éliminations du Coronavirus-COVID-19. Tous les coronavirus de cet ère industrielle, sont issus de la radioactivité, même si accidentellement, les chinois ont simplement rajouté à leur morphologie des propriétés de certains hôtes du règne animales. Ce qui ne tient nullement debout, parce que, vivant avec une diversité d’autres animaux, aucune transmission ne s’effectue. Mais la radioactivité détruit tous les tissus de humains, animaux, détruit le vivant comme il n'y a qu'elle qui sait le faire, par rapport à d'autres matières non modifiées chimiquement, et jamais forcées à des fusions, éclatement, ou soumit aux contraintes réductrices en des microparticules, ou encore nanoparticules.

 

Metaux-lourds-toxiques-matieres-dangereuses_electro-statique-magnetisme-concentration-Mers-Zones-ind-Centre urbainsCoronavirus-COVID-19 P-2 Complément afin de comprendre le mécanisme de tout éléments à l'intérieur, sur la croute, dans les mers, ainsi que les interactions par l'évaporation, et zonnes de concentrations spécifiques des matières.

Coronavirus-COVID-19_ma-conviction-citoyenne-deplacements-accumulations-zones-specifiques-influences-de-l.atmosphere-del.homme P-4


coronavirus-caricature-drapeau-chinois-un-journal-danois-provoque-colere-chine_Chine-Virus-nano-atomes-par-l.homme

Un laboratoire P4 n'est pas synonyme d'exclusion totale, même dans les temps futurs des gestes répétitifs, le mental ou état psychique d'un moment, d'erreurs du "genre humain", qui s'implique de manière naturelle à un temps "T-A", pour temps, affaiblissement, et agit, en pleine action que le scientifique exécute ce qu'il pense être sains, et cela, se passe un 1 millième de seconde.

Laboratoire P4

La classification P4 d'un laboratoire signifie « pathogène de classe 4 » et le rend susceptible d'abriter des micro-organismes très pathogènes. Dans le monde, les laboratoires de ce type sont également nommés « BSL 4 », de l'anglais : biosafety level 4.

Ces laboratoires P4 de Wuhan, DOIT ETRE DEMOLIT !!,

Ces agents de classe 4 sont caractérisés par leur haute dangerosité (taux de mortalité très élevé en cas d'infection), l'absence de vaccin protecteur, l'absence de traitement médical efficace, et la transmission possible par aérosols. La protection maximale exigée pour manipuler ces germes est désignée par le sigle NSB4 (niveau de sécurité biologique 4).

Source : https://fr.wikipedia.org/

C’est à nous la population de la terre trompée, et mis à l’épreuve dans un gigantesque crime par manque d’une accoutumance aux normes de cet ère « atomique », ou technologique et informatique, de garde-fou, etc. de la part des chinois.

Donald-Trump-a-raison_Suspicion_d.acte_de-terrorisme-Covid-19_ employe-du-labo_P-4_de-Wuhan_virus-nano-modifier-intra-animaux-vivants_et-labo-100-fois-4ans

Coronavirus-COVID-19-aux-origines-de-l.atmosphere-et-animaux-en-milliards-d.annees-N'EST PAS D'ORIGINE ANIMALE. en secret bio-chimique reactivation-par-l.homme. aucune explication sur sa veritable provenance, ni son comportement furtif comme un aimant, et électricité statique. n'est pas dans son atmosphère habituelle P-1


ACTUS 2021 virus-le-plus-dangereux-du-monde-cree-par-l-homme-2012-echappe-plusieres-fois-des-labo_que-sait-on-de-cette-une-de-sciences-et-avenir-20210115 La couverture du magazine est mise en avant pas les partisans de théories selon lesquelles le Covid-19 aurait été créé par l'Homme. Depuis quelques semaines, des internautes sont nombreux à partager et mettre en avant une couverture du magazine Sciences et Avenir. Celle du numéro 781 plus précisément, paru le 22 février 2012 et qui était titré : "On a créé le virus le plus dangereux du monde".

 Joe-Biden-veut-un-rapport-du-coronavirus_sous-90-jours-sur-l-origine-du-covid-19-et-autres-organes_camouflet-Chinoi-27.05.2021 La Chine a bloquée l'accès à des locaux, et documents, lors de la visite des agents de l'OMS en mars, et ne leur ont ni accompagné, ni aidé ouvertement dans les investigations. Joe-Biden-veut-un-rapport-du-coronavirus_sous-90-jours-sur-l-origine-du-covid-19-et-autres-organes_camouflet-Chinoi-27.05.2021 La Chine a bloquée l'accès à des locaux, et documents, lors de la visite des agents de l'OMS en mars, et ne leur ont ni accompagné, ni aidé ouvertement dans les investigations. CHINE


 

coronavirus-caricature-drapeau-chinois-un-journal-danois-provoque-colere-chine_Chine-Virus-nano-atomes-par-l.hommeCoronavirus_Chine-mensonges-et-manoeuvres-cachees-sur-l.origine-du-COVID-19-Non-Animale_des-contamines-et-morts_evacues-discretement P-9

15.04.2020


coronavirus-COVID-19-et-radioactivite-Biochimie-toxique-Chine-destruteur-du-monde_incompetence

COBALT_Congo-RDC-petrole-maudit-du-21e-siecle_trafic_avec-la-chine-KABILA_ZOE-et-Joseph-EnormeQuantite-et-Uranium-COVID-19 P-3

Coronavirus-COVID-19-reflexions-sur-l.elimination-de-ce-virus-multi-elements-chimiques-Biologiques-et-atomiques P-5

Le docteur Li Wenliang qui a révélé l'existence du nouveau coronavirus sur son lit d'hôpital à Wuhan, le 7 février 2020 - Li WENLIANG

Ce laboratoire P4 de Wuhan est au cœur des accusations américaines contre la Chine

Quel est ce site ?

L'origine du virus ? Pékin refuse de porter le chapeau, et n'arrete pas de changer de version.

Ce laboratoire P4 de Wuhan est au cœur des accusations américaines contre la Chine. Et le président français Emmanuel Macron émet également des forts doutes sur le CIDIV-19, et sa propagation meurtrière dans le monde.

Ces laboratoires P4 de Wuhan, DOIVENT ETRE DEMOLIT !!,

A Washington, le conseiller à la Sécurité nationale, Robert O'Brien, a accusé mercredi la Chine d'avoir "fait perdre deux mois au monde" en tentant d'étouffer l'épidémie. La chaîne américaine Fox News, citant “plusieurs sources” anonymes, a incriminé le laboratoire P4 (pour pathogène de classe 4) du site. Il s’agit d’une installation de très haute sécurité, qui héberge les souches les plus dangereuses des virus connus ― comme Ebola.

LISTE DE TOUTES LES PAGES DU DOSSIER COVID-19 EN BAS DE LA PAGE SVP. Merci.


NEWS COVID-19 2021

LA CHINE ET L'OMS, ONT CHANGÉ TOUT LES 2 MOIS LA QUALITÉ DES "INSPECTEURS", DEPUIS MARS 2019. TANTÔT, C'ÉTAIT UN "COMITE", PUIS DES SPÉCIALISTES VIROLOGUES", PUIS DES "CHERCHEURS", PUIS DES "AGENTS" TRÈS FORMES POUR VÉRIFIER TOUT LE LABO P 4 DE WUHAN. DEPUIS LEUR VISITE FOIREUSE EN MARS 2021, OU LES CHINOIS LES ONT LAISSÉ PANTOIS, ILS DISENT DEPUIS QUELQUES JOURS QUE CE COMITE N'ÉTAIT PAS EN CHINE POUR UNE MISSION DE GRANDE IMPORTANCE SUR LE COVID-19, NI POUR LE LABO P 4, NI LE MARCHE DE VIANDE CRUE, NI LA FORET, TOUS A 400 MÈTRES. MAIS C'ÉTAIT EN FAIT DES SIMPLES "PANGOLINS, OU CHAUVES SOURIS", NE PARLANT LES LANGUES HUMAINES. C'EST TRÈS TRÈS GRAVE, ENCORE UN AVEUX DE MENSONGE ENTRE L'OMS ET LA CHINE !!! ILS SONT QUALIFIE, MAIS ONT PEUR, GAGNENT DES MILLIONS DE DOLLARS PAR ANNÉE, ET DE 2019, 2 ANS, ILS SONT CONVAINCUS DE TROMPER LE MONDE, SANS GÊNE. LES CHINOIS ONT ÉTAIENT EXÉCRABLES, DÉGOUTANTS, INHUMAINS DANS CETTE PANDÉMIE DE COVID-19. ILS N’ONT AIDE PERSONNE. CE NE SONT PAS LES MASQUE, ET LES INDICATION CODE, DIFFÉRANT VERS CHAQUE ORGANISME, OU PAYS, QUI VALORISERONT LEUR ATTITUDE DE SUPRÉMATIE TECHNOLOGIQUE, ET CRIMINELLE. TOUTE FOIS, DANS UN AVENIR SURPRENANT, CA VAS SE PAYER, ET ILS VONT TOUS LE REGRETTER, CAR LE MONDE VAS COMMENCER À S’ÉCROULER, IL NE FAUT PLUS RÊVER, CA VAS ÊTRE, THE END.

 

Virus "le plus dangereux du monde" créé par l'Homme : que sait on de cette une de "Sciences et Avenir" ?

cette-une-de-sciences-et-avenir-20210115-on-a-cree-virus-le-plus-dangereux-du-monde-cree-par-l-homme-2012-Capture écran Twitter

La couverture du magazine est mise en avant pas les partisans de théories selon
lesquelles le Covid-19 aurait été créé par l'Homme. − Capture écran Twitter

CONFUSION - Un dossier spécial du magazine "Sciences et Avenir" datant
de 2012 est ressorti par des internautes convaincus que le Covid-19 a été
créé par l'Homme. Un raccourci plus que hasardeux.
14 janv. 12:07 - Thomas Deszpot

presentatrice-video_cette-une-de-sciences-et-avenir-20210115-on-a-cree-virus-le-plus-dangereux-du-monde-cree-par-l-homme-2012-Capture écran Twitter


Depuis quelques semaines, des internautes sont nombreux
à partager et mettre en avant une couverture du
magazine Sciences et Avenir. Celle du numéro 781 plus
précisément, paru le 22 février 2012 et qui était titré : "On a créé le virus le plus dangereux du monde". Dans une
période où des doutes subsistent quant à l'origine exacte du
Covid-19, certains y voient un élément pouvant accréditer la
thèse selon laquelle il s'agirait d'un virus créé par l'Homme.
Une théorie qui a la vie dure en ligne, et ce malgré les
multiples prises de position des scientifiques indiquant que
les indices convergent pour faire état d'une transmission de
l'animal vers l'Homme.
presentatrice-video_cette-une-de-sciences-et-avenir-20210115-on-a-cree-virus-le-plus-dangereux-du-monde-cree-par-l-homme-2012-Capture écran Twitter
Un dérivé du H5N1

Il y a quelques jours, LCI évoquait les travaux d'une "équipe
de chercheurs de l'université agricole du Gansu",
ayant "donné naissance à un nouveau virus, mélangeant
des gènes de H5N1 et de H1N1" en 2013. Un "hybride made
in China" que des internautes ont là aussi remis en lumière
dans le contexte épidémique actuel. Ce n'est pas à ces
recherches que faisait référence Sciences et Avenir dans
son dossier spécial, il y a presque neuf ans : le magazine se
penchait sur des recherches conduites par le virologue
néerlandais Ron Fouchier et son équipe du côté de Rotterdam, aux Pays-Bas. Celles-ci ont conduit à la création
d'un virus mutant de grippe aviaire, développé sur la base du
tristement célèbre H5N1 et en mesure de se transmettre
d'un individu à l'autre chez les mammifères. Une version
particulièrement agressive et contagieuse qui a suscité des
réactions très diverses. Ce que soulignait dans un éditorial
vidéo la directrice de la rédaction du magazine.

Si l'on peut parler d'un "bricolage génétique sur un
pathogène" finalement "assez commun en laboratoire",
comme le faisait France Inter fin 2011, un débat a
rapidement émergé au sein de la communauté scientifique
pour savoir s'il était judicieux de procéder à de telles expériences.

Ce que relatait Sciences et Avenir dans son
dossier paru en 2012, interrogeant par exemple au virologue
de l'IRD Jean-Paul Gonzalez, pour qui "il n'y a pas d'interdit
dans la recherche". D'autres spécialistes se montraient plus
réservés. Parfois favorable à ces travaux, une partie jugeait
toutefois que la publication des résultats dans des revues
scientifiques posaient problème. "C’est une recherche
dangereuse qui ne devrait pas être publiée", réagissait
Patrick Berche, chef du service de microbiologie à l’hôpital
Necker-Enfants malades à Paris.

Il est important d'expliquer que le virus dont il est ici
question, tout comme l'hybride chinois dont les médias
parlaient en 2013, n'a rien à voir avec le Covid-19. Le H5N1,
tout comme le H1N1, "appartiennent à une autre famille de
virus, génétiquement différents, les myxovirus", notait
récemment l'AFP. L'analyse génomique du SARS-CoV-2 a
par ailleurs permis aux chercheurs d'y voir plus clair quant à
son origine : la thèse d'une origine animale et d'une transmission récente à l'Homme est plus que privilégiée à
l'heure actuelle et les travaux se poursuivent pour l'attester
définitivement.

Les virus, objets d'étude permanents


Il n'est pas forcément surprenant de voir des scientifiques
travailler sur les virus. Leur compréhension est en effet l'une
des clés pour appréhender leurs dangers et trouver des
outils de lutte pour s'en prémunir. Si créer un virus ex nihilo
demeure aujourd'hui difficile, on observe davantage de
travaux consistant à développer des hybrides ou des
mutants, par le biais de modifications apportées à des virus
déjà identifiés et connus.

La presse rapportait par exemple en 2018 que "pour mieux
combattre le virus de la grippe aviaire, un groupe
international de chercheurs a proposé [...] de créer une
forme mutante en laboratoire" du H7N9. Notons aussi que la
recréation de virus existants est au cœur d'autres travaux.
Celui de la polio a ainsi mobilisé des équipes internationales
dès les années 1980. Si "la polio est en voie
d’éradication, [...] pourquoi reconstituer le virus en
laboratoire ?", interrogeait TerraEco il y a quelques années.


La raison est simple : "il faut qu’il y ait toujours un ou deux labos qui détiennent ces virus dans l’éventualité d’un retour
de pandémie", expliquait un chercheur. En toile de fond, une
même idée sous-tend l'essentiel des programmes diligentés
: étendre le champ des connaissances sur les risques
pandémiques et sur les mutations virales.

En France, face aux multiples théories conspirationnistes
assurant que le Covid-19 était le fruit de manipulations
humaines, l'Inserm a rappelé que "les coronavirus sont des
virus difficiles à manipuler en laboratoire. D’abord, ils sont
encore mal connus. Mais surtout, ils appartiennent à la
catégorie des virus à ARN pour laquelle les techniques de
manipulation génétique décrites plus haut ne sont pas aussi
abouties, et sont plus contraignantes que pour les virus à
ADN. Le SARS-CoV-2 présente donc en théorie un profil
peu adapté à la manipulation génétique, en particulier à but
vaccinal."
En résumé, la une du magazine Science et Avenir relayée
sur les réseaux sociaux est donc tout à fait vraie, mais il n'y
a aucun lien à effectuer avec l'épidémie actuelle. Il s'agissait
à l'époque de relater les travaux menés par une équipe
néerlandaise à partir d'une souche de H5N1. Toute théorie
assimilant le Covid-19 a une création humaine et par ailleurs
considérée aujourd'hui comme plus qu'improbable par les scientifiques. Un quasi-consensus s'observe pour établir que
son origine est animale.


(Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des
questions ou nous soumettre une information qui ne
vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à
l'adresse lesverificateurs@tf1.fr)

peuple-et-ignorance-citation-Coronavirus-Chine_COVID-19.-Coronavirus_Chine-mensonges-et-manoeuvres-cachees-sur-l.origine-du-COVID-19-Non-Animale_des-contamines-et-morts_evacues-discretement-Chine_coupable_cree-COVID-19-nano-Atomes_La-petite-histoire-grandes-impostures-scientifiques-2016-05-03Bonjour. Selon les affirmations devant les écrans télé, sur l’origine de la suite épisodique des diverses formes de coronavirus apparut depuis dix ans, je pense, peuple-et-ignorance-citation-Coronavirus-Chine_COVID-19.-Coronavirus_Chine-mensonges-et-manoeuvres-cachees-sur-l.origine-du-COVID-19-Non-Animale_des-contamines-et-morts_evacues-discretement

JE PERSISTE ET SIGNE QUE CE VIRUS N’EST PAS D’ORIGINE ANIMAL. C’EST UNE « BOUTURE » ou "culture", qui était mise en attente, dans le cas ou les créations de molécules ou nano particules, éclatées, et mise en un mini collisionneur (assez large…), « inconnues », tout comme leurs réactions, auraient réagi, et se seraient « transformées, « fusionnées », en prenant en compte le confinement, et tuyauteries diverses à mon avis, puis dans une température fatidique, qui a provoquée des ensembles de nano particules radioactives, ou d’une autre nature tout aussi dévastatrice.
Ceux-ci n’ont jamais étaient créé, en tant qu'éléments chimiques, ou radioactif assemblés avec des fusions de neutrons multiples, et le mode de recherche dans cette activité, ne devant s’exécuter qu’avec les éléments plus petits, et invisibles à l’œil nu. Et, là, malgré que les chinois possèdent des faisceaux de vision pour repérer ces éléments, ces éléments avaient acquis dans la suite, la capacitée d’avoir une certaine autonomie, ET DEPLACEMENT. Donc les problèmes commencent là, et les milliards de nano éléments en attente dans leurs circuits de test, cherchaient bien évidement les matières et courant d’air, appareillages électroniques, surfaces et leur composition(métal, verre, aluminium, etc, avec lesquelles ils pouvaient se lier pour trouver une voie d’échappement. Mais, juste un point. Toutes ces « virus de l’ère atomique, ou électronique » seront dévoilés, et révélés au grand public, ou gardés secret, par la chine, et les organes mondiaux qui auront découvert leur origine, et manipulation sur les animaux, qui on sait, sont des poisons, comme le humains, mais n’exterminent pas les autres animaux, ou les humains, de manière aussi massive, et surtout jamais en parcourant la terre entière, malgré que plusieurs matières rejetées dans les hautes couchent de l’atmosphères, finissent par retomber, et une partie fait un déplacement dans la couche ou il se serait placée.
C’est à ce moment que les « chercheurs » chinois, malgré qu’ils aient vite monté en technologie, sans rééllement la maîtriser, que grâce aux travaux forcés, faisant que en une année, ils se relait 24 heures sur 24, dépassant de très loin, ce que ferait n'importe quel autre pays dévelopé européen. Mais la Chine ne possèdent pas les garde-fous, tel que l’utilisent les Allemands, Suisse, ou même les russes, etc. Il est nécessaire de créer un comité d'inspection international, pour inspecter les réalisations éxagérément hors époque.
Il s’est passé un problème avec les appareils immense de test. Les ratés ont eu des réactions imprévues depuis au moins fin septembre, ou début octobre 2019. La suite en préparation, dès que je peux. 16.04.2020

 

 


Coronavirus : la Chine en guerre contre la vérité.

MAJ 28.05.2021

Ceci est une vue personnelle, et ne constitue pas une étude des scientifiques, ni des milliers de cellules de test en diverses déclinaisons, qui en fait travaille sur le rendu des matières constituées dans la surface, croutes terrestres, et couches successives, eau, environnement forestier, air. Je ne suis pas scientifique, j'ai fait des études et obtenu des diplômes d'études supérieures. Mon âge est plus de la soixantaine, plus, et plus quand même ;-((

Réflexions et raisonnements personnelles, pour venir à bout et l’élimination du Coronavirus-COVID-19. C’est des méthodes de très grands empileurs, et non des demis mesures qui laisse la possibilité au Le Coronavirus-COVID-19 de revenir. On a toujours fait sans investir, c’est là, la controverse, face à la grandeur des faits, de l’homme, et de notre seul univers.

interdit-au-COVID-19 Deconfinements_empressement-stop_vaccins-COVID-19-domestication_vers_expiration_au_ rejet_gaz_organes-internes-humains P-8. 14.04.2020

CONFINEMENT !!!

confinement-sauvez-des-vies-restez-chez-vous

 

 

Cette pandémie d'une maladie infectieuse émergente, est la pandémie de maladie à coronavirus de 2019-2020, appelée COVID-19 apparut de manière très RAPPROCHÉ par des vagues successives venant de Chine ON LE SAIT à Présent de chine, à mon avis sont des fuites des tests en minerais pour l’électronique, surtout pour les batteries des voitures électriques, etc. associations des molécules, et atomes, nanoparticules, qui débute en DÉBUT NOVEMBRE 2019, ET SUREMENT D’AUTRES PAYS. D’APRÈS LES QUESTIONS QUE SE POSE LES OBSERVATEURS ITALIENS EN MALADIES INFECTIEUSES, ON PEUT SE PERMETTRE DE SUPPOSER QUE D’AUTRES PAYS ÉTAIENT DÉJÀ DANS LE MÊME CAS. LES SPÉCIALISTES ITALIENS, ET HÔPITAUX MÉDECINS ONT REMARQUÉ CE QU’ILS PENSAIENT ÊTRE DES PNEUMONIES, OU GRIPPES, une forme de symptômes d’une violence, et des issues sans solution, ils étaient dépourvus ! C’EST LES SYMPTÔMES DÛ AU CORONAVIRUS-COVID-19 QUI EN A FAIT LA PARALLÈLE. En déduction, presque 5 MOIS DE DÉVELOPPEMENT pour l’Italien, et SEULEMENT DEPUIS FÉVRIER, OU MARS POUR LE RESTE DU MONDE. Ceci correspond à ce que viens d’affirmer notre confrère KADIOMBO dans sa vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=7mqyeh4pVo0 (en lingala, désolé…). IL S’EST PRODUIT DES DÉBUT NOVEMBRE ET DÉCEMBRE LE MÊME PHÉNOMÈNE QU’EN ITALIE, CERTIFIÉ PAR DES MÉDECINS DE LA RDC. Ce n’est que le début, et pire, le temps joue contre le monde. LA CHINE ET WUHAN, EN CHINE CENTRALE, ONT TU L’AFFAIRE, ET N’EN ONT JAMAIS AVERTI L’OMS, car c’était DES ACCIDENTS DES TESTS À RISQUES CHIMIO ATOMIQUES RATÉES qui s’est propagée dans le monde entier, en déciment comme jamais ! Ce n’est pas un virus d’origine animale, ou, ils ont expressément voulu le faire croire, c’est assez prévisible, et connut.

Ensuite on aurait même, déjà débuter la surveillance des animaux, et des forêts de montagne, et de plaine. Analyser les forêts, et les autres territoires en dehors des villes.

chine-laisse-echapper-coronavirus-ment-cache-laisse-le-monde-se-contaminer-ignoble-17.03.20-Le Temps

Comment la Chine à laissé s'échapper le Coronavirus-COVID-19. Il n'a jamais était d'origine animale. C'est un mensonge, et une manipulation  "de molécules", mais la Chine ment, et ne sait plus que dire.

Quelques exemples d'éléments, milieux de l'atmosphère, qui créent un champs d'attraction entre le Coronavirus-COVID-19

 Joe-Biden-veut-un-rapport-du-coronavirus_sous-90-jours-sur-l-origine-du-covid-19-et-autres-organes_camouflet-Chinoi-27.05.2021 La Chine a bloquée l'accès à des locaux, et documents, lors de la visite des agents de l'OMS en mars, et ne leur ont ni accompagné, ni aidé ouvertement dans les investigations. Joe-Biden-veut-un-rapport-du-coronavirus_sous-90-jours-sur-l-origine-du-covid-19-et-autres-organes_camouflet-Chinoi-27.05.2021 La Chine a bloquée l'accès à des locaux, et documents, lors de la visite des agents de l'OMS en mars, et ne leur ont ni accompagné, ni aidé ouvertement dans les investigations.

 

Tentative de démontrer les résultantes, si j'en trouve.

DES EXEMPLES D'UNE ACTIVITÉ DANGEREUSE, NE PRENANT PLUS EN COMPTE LES POPULATIONS CHINOISES ET DU MONDE.

 

6 January 2019

Le Temps (Switzerland)

L’idylle de la Chine avec le nucléaire

Alors que le reste du monde se détourne de cette forme d’énergie, Pékin ne cesse de construire de nouvelles centrales. Une façon de lutter contre le smog et de soutenir la croissance.

 



 

 

 

 


 



 

 

coronavirus-caricature-drapeau-chinois-un-journal-danois-provoque-colere-chine_Chine-Virus-nano-atomes-par-l.hommeCoronavirus_Chine-mensonges-et-manoeuvres-cachees-sur-l.origine-du-COVID-19-Non-Animale_des-contamines-et-morts_evacues-discretement P-9

15.04.2020

 

 

 

 

 




 

Covid-19 : le virus provient-il d’un laboratoire chinois ?

Par Laurence Defranoux , Vincent Coquaz et Florian Gouthière 17 avril 2020 à 18:02

Ce laboratoire P4 de Wuhan est au cœur des accusations américaines contre la Chine. Et le président français Emmanuel Macron émet également des forts doutes sur le CIDIV-19, et sa propagation meurtrière dans le monde.

Le laboratoire P4 de l'Institut de virologie de Wuhan, vendredi. Photo Hector Retamal. AFP

 

 

 

 

 


 

 


 

 

Il y aurait également des témoignages dans la même période, des douleurs très violente, qui consistaient à des ressentis comme si on avait des dizaines de couteaux, qui vous perçaient depuis l'intérieur du corps vers l’extérieur. On ne peut pas bouger, la douleur se rééparpillait sur tout le corps. 3 Nuits blanches au moins. Le moindre mouvement était synonyme de "dépècement du corps. Surtout la partie supérieure à la nuque. On était en démembrement. Jamais existé je pense. Il y a un lien avec ce COVID-19, qui a des propriétés d'infections nucléaires. On verra dans 9 mois.

LA SUITE DES COMMENTAIRES, SI LA SITUATION L'EXIGE

Si vous avez des témoignages, contactez le centre scientifique des maladies rares, ou infectueuses de votre pays, ou régions, avec les patients présumés, etc.

Contacte webmaster"arobase"lomag-man.org.

10h45. Le Covid-19 a fait sa première victime aux Etats-Unis 20 jours plus tôt qu’on le croyait.
Deux personnes décédées en Californie, au début et au milieu du mois de février, ont été les premières victimes du coronavirus aux Etats-Unis, plusieurs semaines avant le premier mort officiellement enregistré jusqu’ici, a annoncé le coroner du comté de Santa Clara. Ce sont les autopsies réalisées sur ces deux personnes, décédées à leur domicile le 6 et le 17 février, qui ont permis de conclure que leur mort avait été provoquée par le Covid-19, a-t-il affirmé dans un communiqué, après en avoir reçu la confirmation par les Centres américains de lutte contre les maladies (CDC).
Jusqu’alors, la personne officiellement considérée comme la première victime du coronavirus était décédée le 26 février, dans l’État de Washington.

 

 

 

 

INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES DANS CETTE COLONNE JUSQU'EN BAS.

 

 

     

 

 

 

coronavirus-caricature-drapeau-chinois-un-journal-danois-provoque-colere-chine_Chine-Virus-nano-atomes-par-l.hommeCoronavirus_Chine-mensonges-et-manoeuvres-cachees-sur-l.origine-du-COVID-19-Non-Animale_des-contamines-et-morts_evacues-discretement P-9

15.04.2020

 

MAJ 28.05.2021

 Joe-Biden-veut-un-rapport-du-coronavirus_sous-90-jours-sur-l-origine-du-covid-19-et-autres-organes_camouflet-Chinoi-27.05.2021 La Chine a bloquée l'accès à des locaux, et documents, lors de la visite des agents de l'OMS en mars, et ne leur ont ni accompagné, ni aidé ouvertement dans les investigations. Joe-Biden-veut-un-rapport-du-coronavirus_sous-90-jours-sur-l-origine-du-covid-19-et-autres-organes_camouflet-Chinoi-27.05.2021 La Chine a bloquée l'accès à des locaux, et documents, lors de la visite des agents de l'OMS en mars, et ne leur ont ni accompagné, ni aidé ouvertement dans les investigations.

Nous devrions être conscient que les résidus de ce Coronavirus-COVID-19, jamais eu un qui voyage sur toute la terre à cette vitesse, et comportement de circulation entre tout écosystème, ont dirait un appareil qui est bel et bien doté d’une intelligence artificielle. Ce qui est le cas !
Le Coronavirus-COVID-19, n’est pas d’origine animal. Les conduits d’évacuation, et autres chemins souterrains devrons faire l’objet de déposes de filtres.
Les centres de récupération d’eau usées, et autres installations de ces domaines devront placer des filtres pour particules fines par bon nombre, à l’arrivée des eaux, ainsi que à la sortie d’eaux « propre ». Les fonds marins proches, et lointains, profonds sont à analyser également.
Ensuite on aurait même, déjà débuter la surveillance des animaux, et des forêts de montagne, et de plaine. Analyser les forêts, et les autres territoires en dehors des villes.

Le Coronavirus COVID-19 a une mauvaise interprétation des matières inconnues dans leur actions de réactions...EN BAS DE PAGE SVP. Merci. Page Annexe, Métaux Lourds.

DIVERSES MATIÈRES INVISIBLES, ET SE COMPORTANT DANS DES DÉCLINAISONS MULTIPLES QUE LE CORONAVIRUS CODIV-19, EXISTE SUR TERRE.
Coronavirus CODIV-19, et d'autres sources ou matières radioactives, invisibles, et poisons. Le cas du POLONIUM "210", ce poison invisible

Ci contre :

1- Le polonium peut aussi être produit en petites quantités par des réacteurs nucléaires en irradiant du bismuth 209, une molécule radioactive, et dans des laboratoires. Il peut être utilisé comme source d'énergie pour les satellites. 

2- Ainsi que le COBALT

OR, ZOE ET JOSEPH KABILA SONT ACTIF DANS LA RÉGION DU KATANGA OU L’URANIUM SE RAMASSE AU SOL. DES PERSONNAGES SCIENTIFIQUEMENT MALADES PSYCHIQUE. ACTIF DANS CETTE RÉGION DEPUIS 20 ANS, LES CHINOIS ONT AMASSÉS SANS AUCUNE PRÉCAUTION DES TONNES D’URANIUM, DE COBALT, ET AUTRES « TERRES RARES »
Les chinois sont responsables d’utilisation de plusieurs matières atomiques, avec des mélangent sans suivre les normes des propriétés de chaque élément dans les nanoparticules des matières, parfois suivis d’erreurs. Lests chinois se sont enchaînés depuis plusieurs mois, ou années, jusqu’à ce qu’un poison soit né depuis plusieurs mois de leurs actes irréfléchi et criminel pour le monde.
IL EST IMPOSSIBLE DE DISSIMULER LES MAUVAIS MÉLANGENT AUXQUELS DES PARTICULES NON IDENTIFIÉES ONT PASSE DANS LEURS MÉLANGENT DE NANO PARTICULES, AFIN D’OBTENIR DE L’ENERGIE POUR DIMINUER LE POIDS DES BATTERIES DES AUTO, et autres objets.

La résultante du problème du poison actuel dont la mise en "cloche" après les test CHINOIS a était une précipitation dans la démarche chimique SANS SUIVRE LES NORMES, EN UTILISANT DES MOLÉCULES ATOMIQUES INVISIBLES, VOLATILES, QUE CE SOIE L'URANIUM, ET UN PRODUIT ISSU DE L'INTÉRIEUR DE CELUI-CI, PUIS DES IDÉES TROP PRÉCIPITÉE, DANS LE "COMMENT CA VA RÉAGIR" EN CE QUI CONCERNE SURTOUT LE COBALT, COMME NOUS AVONS DÉJÀ ÉVOQUÉ, AINSI QUE DES TERRE RARES DONT LA LISTE NE SE TERMINE PAS À MON AVIS A 17 ÉLÉMENTS. CAR AU CONGO RDC, C'EST UNE PELLE QUI RAMASSAIT SABLE, POUSSIÈRE, TERRE, CAILLOUX, LE TOUTE CHARGÉS SUR DES CAMION MÉLANGÉS AVEC LES SORTES DE "TERRES RARES INCONNUS », PUIS EMBARQUÉ POUR LA CHINE.

LISTE DE TOUTES LES PAGES

COBALT_Congo-RDC-petrole-maudit-du-21e-siecle_trafic_avec-la-chine-KABILA_ZOE-et-Joseph-EnormeQuantite-et-Uranium-COVID-19 P-3

Metaux-lourds-toxiques-matieres-dangereuses_electro-statique-magnetisme-concentration-Mers-Zones-ind-Centre urbainsCoronavirus-COVID-19 P-2 Complément afin de comprendre le mécanisme de tout éléments à l'intérieur, sur la croute, dans les mers, ainsi que les interactions par l'évaporation, et zonnes de concentrations spécifiques des matières.

Coronavirus-COVID-19-aux-origines-de-l.atmosphere-et-animaux-en-milliards-d.annees-N'EST PAS D'ORIGINE ANIMALE. en secret bio-chimique reactivation-par-l.homme. aucune explication sur sa veritable provenance, ni son comportement furtif comme un aimant, et électricité statique. n'est pas dans son atmosphère habituelle P-1

Coronavirus-COVID-19_ma-conviction-citoyenne-deplacements-accumulations-zones-specifiques-influences-de-l.atmosphere-del.homme P-4

Coronavirus-COVID-19-reflexions-sur-l.elimination-de-ce-virus-multi-elements-chimiques-Biologiques-et-atomiques p-5

interdit-au-COVID-19 Deconfinements_empressement-stop_vaccins-COVID-19-domestication_vers_expiration_au_ rejet_gaz_organes-internes-humains P-8. 14.04.2020

LOMBARDIE, NEW YORK.

Complément : Ma confirmation sur le comportement du COVID-19, fait comment, entre les colonies provenant des eaux, et les descentes nettes sur tout un littoral marin, les plages, ou les grands lacs, dès la zone des plages.

massive-descents-in-New-York_and-Lombardie-Italie_he-avoids-water_Le-Coronavirus-COVID-19_vient-il-par-l.air_Yes_ShortVideoMorandini-L. P-7

Complément, COVID-19, fait comment. Depuis quand les premières apparitions. Son déplacement, son installation au-dessus des regroupements humains. Ses préférences, et attractions. Ce qu'il évite, et se maintient loin, son parcours aérien à des milliers de kilomètres, autour de la terre entière.

Plusieures-Vagues-des-octobre-2019-il-voyage_selon-electrons-air_groupes-habitats-humains_Tout-Metaux_et_electronique-COVID-19 P - 6

coronavirus_Chine-malgre-fin-du-confinement-en-tres-peux-de.temps_des-contamines-et-morts_region-COVID-19 Chine-Virus-nano-atomes-i_exemple-de-reaction-de-fission-nucleaire_sous-l.effet_impact-d.un_neutron P-8

La Chine a agit depuit octobre 2019, et testé divers éliminations du Coronavirus-COVID-19. Tous les coronavirus de cet ère industrielle, sont issus de la radioactivité, même si accidentellement, les chinois ont simplement rajouté à leur morphologie des propriétés de certains hôtes du règne animales. Ce qui ne tient nullement debout, parce que, vivant avec une diversité d’autres animaux, aucune transmission ne s’effectue. Mais la radioactivité détruit tous les tissus de humains, animaux, détruit le vivant comme il n'y a qu'elle qui sait le faire, par rapport à d'autres matières non modifiées chimiquement, et jamais forcées à des fusions, éclatement, ou soumit aux contraintes réductrices en des microparticules, ou encore nanoparticules.

desinformation-censure-yeux-bouche-oreilles-fermes

Ce samedi 04.04.2020, plusieurs scientifiques admettent que Covid-19 : le virus pourrait se transmettre par l'air ambiant

Alors que nous avons mis dans notre dossier le déplacement massif par des couches de l’atmosphère, ainsi que l’accumulation du COVID-19, dans des zones prédéfinit, et avec les concentrations fixes, puis les raisons des déplacements secondaires.

coronavirus-pourrait-transmettre-par-air-ambiant-4.4.20   coronavirus-une-transmission-par-lair-bel-et-bien-possible_4.4.20 

Voici une de nos pages, sur la présence du coronavirus COVID-19 dans toutes les couches de l’atmosphères terrestres. Aucune particule n’a la propriété d’inertie absolue dans un point fixe, et définitif pour des siècles.  Ceci, n’est pas synonyme de contamination en continue, et massive. Coronavirus-COVID-19_ma-conviction-citoyenne-deplacements-accumulations-zones-specifiques-influences-de-l.atmosphere-del.homme Plusieures-Vagues-des-octobre-2019-il-voyage_selon-electrons-air_groupes-habitats-humains_Tout-Metaux_et_electronique-COVID-19

 
28-Mai-2021    


LOMAGMAN EDITORIAL

 

[ Accueil ] [ news salons ] [question_cariste] [logiciel entrepot]  [ nouveautes index ] [ plan de site ] [ contactez nous ] [ sommaire ] [ service  formation ] [ physique electro ] [ gestion de stock ] [ chariot engins ] [ stockage ] [ manutention ] [ materiel outil ] [ les transports ] [ recherche ] [ edito du site ] [ urgences secours ] [ condition de travail ] [ liens et livres ] [ convertisseur calc ] [ humour blague ] [ animations video ]

LOMAGMAN ASSOCIATION

[ Remonter ] [ gestionstock baseswms ] [ documentation_gestionstock ] [ tenue de stock ] [ formule wilson ] [ optimisation_quantitecommande_eoq ] [ approvisionnement ] [ systemes aps ] [ introduction sigmasix ] [ layout implantation amenagement ] [ outils qualite partie1 ] [ financement chariot ] [ guide liensnormalisation ] [ production ] [ kaizen ] [ index_cpfr_industrie_distribution ] [ wms_documentation_anglophone ] [lesstandards_demanutention]  [barycentremethode_logistique1]  [courriel_vos_emails ] [quiz_plein_latete.php]

La Newsletter Inscription ici -

Liens publicitaires

Site Internet apprenants à but de recherche entraide étudiants et travailleurs.

Livre d'or FERME

Lomag Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 
 

Site Internet ouvert en 2002 - 2019  Lomag Man .Org est une création S.K.  Laissez un commentaire (Livre d'or FERME)